Les pluies de novembre

La pluie est enfin revenue après une longue sécheresse. Une sécheresse aussi importante que celle de 1976 ou de 2003. Un front froid humide a touché la Suisse cette nuit, avec d’importantes précipitations.

Climat4.jpgL’automne est une petite saison des pluies dans notre région. Normalement la pluviométrie remonte dès septembre, ce qui n’a pas été le cas cette année. Il reste novembre pour combler tant soit peu le déficit et l’eau évaporée pendant l’été.

Janvier-février est une autre période humide, indispensable pour préparer les réserves d’eau de l’année à venir. Mai-juin est la troisième période pluvieuse, mais à cette période, la végétation étant abondante, l’eau ne descend pas aussi profond qu’en hiver. Elle sert davantage aux cultures avant leur maturation d'été.
ClimatPluie1GE.jpg
Le graphique (cliquer pour agrandir) montre les variations moyennes de pluviométrie à Genève. Ces variations sont plus importantes certaines années. Et surtout les pluies d’été sont moins utiles aux nappes phréatiques.

Les pluies de novembre font tomber les feuilles et briller les rues. Elles apaisent la terre. Après l’extraversion de l’été elle ramènent vers soi, vers l’intérieur.


Graphique du réchauffement en Suisse

Climat3.jpgEn complément à de précédents billets sur ce blog et sur d’autres, ce graphique montre le réchauffement des températures depuis 1864. Il faut noter la poussée des années 40, suivie d’une redescente assez forte, puis la montée très nette vers 1983-1987. Cette poussée très abrupte n’a pas encore reçu d’explication. Certains chercheurs pensent qu’un réchauffement principalement dû aux activités humaines aurait été plus progressif. La question reste ouverte.

 

 

 

PS: Pas de pluie pour les otages suisse, quelque part dans les sables de Libye, retenus par le klan Kadhafi depuis 15 mois et au secret depuis 6 semaines...

désert_sec_m.jpg

Catégories : Univers 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.