Orion, le chasseur dans le ciel

Orion est ma constellation préférée. J’ai été désappointé de lire par ici qu’il s’agissait d’une planète. Il y a autant de distance entre Orion et une planète qu’entre le Ceva et un train électrique. Je me sacrifie donc pour alimenter la culture générale des élus qui confondent encore Gengis Khan et les frontaliers.

Et j’emprunte à deux sites des extraits pour cette petite visite dans le mythe et l’astronomie. Cliquer sur les images pour les agrandir.

LA MYTHOLOGIE

OrionPoussin.jpg«Orion est né d’une peau de boeuf sur lequel son père, Hyriée, avait uriné. Il épousa Sidé qui était très belle mais aussi très fière. Elle fut précipitée dans le Tartare par Héra à qui elle avait voulu se comparer. Elle lui donna auparavant deux filles : Ménippé et Métioché qui grandirent au pied du Mont Hélicon (non, pas l’instrument... image 2).

Il gagna l'île de Chios (non, pas de Chao...). Accueilli à la cour d'Œnopion qui régnait sur Chios (non, pas Chaos non plus...), Orion tomba amoureux de Mérope, la fille du roi. Œnopion voulait se débarrasser de ce prétendant encombrant. Il décida donc de promettre la main de sa fille à Orion, à condition que celui-ci débarrassât Chios de tous les fauves qui s'attaquaient aux hommes et aux troupeaux ! Le roi était persuadé que celui-ci n'y parviendrait pas.
Helicon.JPG
Mais Orion n'eut aucun mal à remplir ladite condition. Lorsqu'il revint demander la main de Mérope, Œnopion renia ses promesses. L'amoureux se fâcha et saccagea le palais. Celui-ci fut ligoté tant bien que mal par l'armée lancée par le roi.

Pour le punir, Œnopion l'aveugla et l'abandonna sur le rivage. Orion marcha alors droit devant lui à travers la mer jusqu'à l'île de Lemnos et fut attiré par les forges d'Héphaistos qui accepta de lui prêter Cédalion, son assistant.

Le géant guidé par l'enfant rentra dans la mer et marcha vers l'est face au soleil. C'est le sujet d'un tableau de Nicolas Poussin (1658, image 1) aussi célèbre qu'énigmatique. Pendant sa marche, Orion recouvra miraculeusement la vue.

Il retourna à l'île de Chios pour se venger d'Œnopion, mais Artémis lui demanda d'oublier sa vengeance et lui proposa de chasser avec elle. Mais le frère d'Artémis, Apollon, qui avait quelques craintes pour sa sœur, envoya un monstrueux scorpion à sa poursuite. Orion tenta de le combattre mais il n'y parvint pas. Pour échapper au monstre, il s'enfonça dans la mer qui formait une barricade naturelle.

Alors Apollon désigna le géant et dit à Artémis de le tuer, le faisant passer pour un méchant. Comme le géant était trop loin, Artémis ne put le reconnaître et lui lança donc une flèche. Elle alla à la nage récupérer le cadavre, mais lorsqu'elle s'aperçut que c'était Orion, elle plaça son image parmi les étoiles en compagnie de son chien, Sirius. On donne à cet épisode le nom de catastérisme.

C'est pour cela que les constellations de Orion et du Grand Chien (qui compte l'étoile Sirius, l'astre le plus brillant du ciel en dehors des éléments du système solaire) sont proches l'une de l'autre, et que le Scorpion fut placé de l'autre côté sur la voûte céleste, le héros et le monstre se poursuivant sans cesse sans jamais se rattraper.

orion-spinelli.jpgAprès cette mort d’Orion tué par la traîtrise d’Apollon, passons au point de vue astronomie maintenant.


LA CONSTELLATION

La constellation hivernale d'Orion (image 3, Spinelli) est une des plus simples à observer de part sa forme caractéristique, mais également par la magnitude importante des étoiles qui la composent, la rendant ainsi comme l'une des plus visibles sous la voûte céleste. Elle est située au-dessus de l'horizon sud-ouest à une hauteur différente suivant l'heure d'observation.

Les 4 étoiles formant le corps d'Orion représentent un rectangle très caractéristique ceinturé de 3 étoiles.

- Rigel: Supergéante bleue qui possède un éclat blanc-bleuté que l'on peut observer à l'œil nu.
OrionGuerrier.jpg
- Betelgeuse: Supergéante rouge très facilement observable à l'œil nu grâce à sa brillance. Très instable, il est possible qu’elle explose en supernova durant ce millénaire. Elle est estimée 800 fois plus grande que notre Soleil.

- Saïph: étoile représentant le pied droit d'Orion.

- Bellatrix: Cette étoile représente l'épaule gauche d'Orion et tient son nom d'une expression latine signifiant "la guerrière".

Au centre du corps d'Orion, trois étoiles sont surnommées "les 3 rois" ou "les 3 mages" et composent la ceinture d'Orion ou le baudrier d'Orion.

La tête d'Orion est formée d'un triangle d'étoile d'une magnitude moyenne de 4, la rendant visible uniquement dans de bonnes conditions.

orionnéb2.jpgL'arc d'Orion est également visible. L'étoile la plus brillante de cet arc se situe dans le prolongement approximatif de l'axe formé par Bételgeuse et Bellatrix et se poursuit vers le haut et le bas par une série d'étoiles.

Enfin, bijou dans l’épée du guerrier-chasseur, la nébuleuse d'Orion (image 5) est une nébuleuse dite diffuse qui est visible à l'œil nu.

Située à 1500 années-lumière de notre planète, la nébuleuse d'Orion est visible en dessous de la ceinture d'Orion. Cette nébuleuse est rendue visible grâce à 4 supergéantes formant ce que l'on appelle le trapèze d'Orion.

Cet objet céleste composé d'hydrogène est également une véritable pouponnière car il donnera naissance dans quelques milliers d'années à de nombreuses étoiles.

 

Enfin, pour ceux qui aiment Gérard Manset, voici un extrait de «La mort d’Orion», superbe oratorio composé par l’un des meilleurs auteurs-compositeurs français.

 

PS: Les otages suisses de la Libye regardent-ils les étoiles? 15 mois retenus, et maintenant isolés en un lieu secret, pour une affaire de visa...

désertétoiles.jpg

 

2009, Année Mondiale de l'Astronomie

AMA.jpg

Catégories : Univers 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • J'avoue adorer la constellation d'Orion et le mythe qui l'entoure, avec mes excuses planétaires pour la faute commise. Faut se relire, cela est indispensable, je vous l'accorde. Sans rancune!

Les commentaires sont fermés.