Scoop: en mission avec l’UDC

Le bruit courrait depuis quelques jours et affolait les rédactions, les blogs, les discussions de comptoirs et les électeurs: une nouvelle espèce de cailles était apparue dans la région de Genève, plus précisément dans le lieu-dit «En rouge et noir» (là où Jeanne masse).

Tôt ce matin l’UDC, la célèbre Unité Délite Caillekiller (à ne pas confondre avec la MCG - Meute des Cailles Gynécologues), s’est mise en route avec pour mission d’identifier les intrus prêts à partir à l’assaut de nos prairies et poulaillers, de sauter nos femelles et nos apollons, de vider nos bancos mats, et d’utiliser tous les moyens technologiques futurs pour envahir la morne plaine électorale genevoise.

- Ah mais, dit le Caillekiller en chef, Ceva pas, Ceva pas du tout ça, on ne ce-va pas laisser faire. Genève ne sera pas Waterloo! A mon cri de ralliement?

- Kaï Kaï, cria la patrouille avant de passer la frontière - en catimini pour échapper aux vidéosurveillances des savoyards-gare-gare.


Rat-Caille2.jpgSe laissant guider par la musique de rock-ail, signe forcément distinctif des volatiles honnis, quelle ne fut pas leur surprise d’en découvrir une nouvelle espèce: la Rat-Caille! (image 1).


Flairant le danger, ils se mirent à couvert. Hé oui, désigner une espèce de loin, pas de danger, mais l’affronter au corps-à-corps, pas fou ma Caille!


Contournant l’ennemi par des sous-bois, ils tombèrent nez-à-nez avec une variante encore plus terrible Rat-Caille3.jpgde Rat-Cailles (image 2).

 

La monstruosité de l’ennemi les sidéra et ils ne durent leur salut qu’au déguisement habilement conçu par leur chef (image 3).



Rentrant au pays, ils firent leur rapport: l’ennemi était identifié!

Soli-Caille.jpgOn ne peut que dire à leur chef, auréolé d’une gloire nouvelle et grand amateur de bruissement d’ailes:

- Alors, ma Caille, heureuse?…

 

 

 

PS: Les nuits dans le désert de Libye deviennent fraîches. Ca caille pour nos otages retenus depuis plus de 14 mois...

desert03.jpg

Catégories : Humour 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • excellente note sur le ton de l'humour,...;O)
    bien à toi cher hommelibre

  • Cher Hommelibre, il ne s'agit pas tant de stigmatiser le président del'UDC car ce serait lui faire trop d'honneur mais le procédé. Précisons qu'en matière d'exclusion, il fait fort ... et pas à bon escient. Les gens qui se sont élevés dans son parti, contre l'avis de ses sbires, ont été offusqués de ne jamais être mis au courant de ses agissements alors qu'il représente un parti et non simplement lui-même. Ses besoins de pouvoirs et son égoïsme mal placé, les gens n'en ont que faire!

    À part ça, votre article est franchement excellent!

  • @ 345:

    Merci! Et vous avez raison, le procédé est d'abord en cause et révèle un homme prêt à tout. J'espère que les élus UDC vont un peu plus se dé-soli-dariser, pour garder un crédit et être habilité à défendre les valeurs qui sont les leurs.

    Je viens d'en rajouter une petite couche dans un nouveau billet... un peu plus grinçant... mais ma foi, l'affiche de Pardo étant une caricature, je m'en permets une autre...

Les commentaires sont fermés.