Une plantée Royale

Ségolène Royal n’est pas ma tasse de thé. Mais bon elle est comme elle est. Depuis quelques temps elle se faisait plus discrète, ne se livrant qu’à de rapides escarmouches publiques et semblant jouer la carte de l’unité au Parti socialiste français. Sans dérapitude.

SégoSite1.jpgMais, et c’est parfois une qualité, elle n’abandonnait pas. Elle préparait sa rentrée: la fête de la fraternitude à Montpellier dans quelques jours et son nouveau site désirsdavenirs.com. (ou .org). Site qu’elle a lancé officiellement lundi à la télévision. Son nouveau compagnon, «très amoureux» dit-elle (on ne voit pas ce que cela vient faire entre une critique de la taxe carbone et la promo de son site) l’avait refait. Pour environ 40‘000 euros.

Mardi le site démarre. Ou ne démarre pas: nombreuses pannes, pas d’ergonomie véritable, un fond d’écran gratuit repris d’une banque d’images pour PC. Et quel fond d’écran: un coucher de soleil pas très lumineux sur une prairie verte désespérément vide. Aucune personnalité ni symbole utile.
SégoSite5.jpg
Ce fut la désolation et l’éclat de rire général sur le net. Quelques petites phrases explicitent l’étonnement des internautes:

«Rassurez-moi, c'est un fake, un hoax, un bug, une blague? désirdavenir relooké?!!»;

«Mon mari rentre du boulot, voit le site DA à l'écran : "C'est le site des Témoins de Jehovah?"»  ou encore «Dites moi que c'est une formidable opération de buzz marketing, svp ! J'arrive toujours pas à y croire vraiment»;

«En voyant desirsdavenir.com, on comprend pourquoi les Américains ont peur des socialistes»;

«C'est presque un suicide numérique : née sur Internet elle y sombre ... Assez triste quand même ; quel gâchis...». Benoît Thieulin, ancien animateur de la campagne en ligne de Ségolène Royal.

D’autres proposent à Madame Royal de présenter ses excuses aux français pour cette mocheté.

Des pastiches sont nés en quelques heures. Aujourd’hui, de nombreuses pages sont inaccessibles et le fond d’écran a été changé. Un ensemble confus plus proche des blogs d’ados imaginatifs que d’une femme politique, ancienne candidate à la présidence.

Ah, Ségolène, même quand elle fait attention à ne pas déraper verbalement, elle le fait numériquement. Une sacrée dame dans le Paysage Humoristique Français. Au moment où j'écris ces lignes, des pages ne s'ouvrent toujours pas ou sont redirigées vers des pages de l'ancien site.

Les deux premières images sont le site mardi et aujourd’hui (cliquer pour agrandir). Les autres sont quelques-uns des pastiches. A voir aussi:
http://www.desirdendives.com/

SégoSite2.jpg
SégoSite3.jpg
SégoSite7.jpg

9LybieOubli.jpg
Catégories : Humour 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Raélienne ou préhistorique, Ségolène? C'est dommage et pathétique. Cette femme avait tout pour elle. je l'ai soutenue à fond dans sa campagne présidentielle. J'ai vu en elle une vraie battante, une femme avec de la classe, des idées, des positions fermes. Et puis...ce dernier débat face à Nicolas Sarkosy. Cette histoire de femmes fonctionnaires à ramener chez elles la nuit par d'autres fonctionnaires par peur d'un viol (!). Alors là, en plus à ce moment-là précis d'un débat capital, j'ai su qu'elle avait perdu l'élection. On aurait dit le commentaire d'une bonne soeur de couvent qui a peur de sortir seule la nuit. J'étais très malheureux pour elle. Plus encore pour toutes celles et tous ceux qui ont cru en elle. Voilà. Un échec politique catastrophique. Je n'ai pas su voir, à cause d'un Sarkosy qui monopolisait mon attention, qu'elle avait des attitudes non pas de Bécassine mais d'assistante sociale. Hors une cheffe d'Etat ne peut pas être une assistante sociale. Nous n'aurions plus que des assistants et des assistés comme projet d'existence...

Les commentaires sont fermés.