Marguerite D, folle, forcément folle

“Faite entrer l’accusé”, sur France 2, repasse l’affaire Grégory Villemin. Bien sûr, l’article de Marguerite Duras est cité. Cet article qu’elle a “ressenti” et écrit en voyant la maison des parents de Grégory.

Duras.jpgArticle dans lequel elle considère la mère, Christine Villemin, comme l’assassin, de toute évidence, et la justifie, la magnifie, écrivant dans son ignoble article: “Christine V, sublime, forcément sublime”.

Mandatée par Libération, le journal people de gauche qui donnait en l’occurrence dans le sordide pour faire concurrence à Paris Match, Libération qui se pare de l’aura d’un intellectualisme de gauche qui serait légitime, forcément légitime, parce qu’il est de gauche. Comment la rédaction a-t-elle accepté de faire paraître ce brûlot délirant d'une vieillarde sénile? Il faudrait le demander au nabab  autosuffisant Serge July, mais on peut être certain que ce personnage ne dira pas la vérité.

Cette affaire terrible fut menée par un juge solitaire, jeune, qui cherchait peut-être le scoop pour une promotion. Comme je juge Burgaud à Outreau. Les deux petits juges incompétents et autosatisfaits. Pauvre justice!

Alors, Marguerite Duras, romancière adulée, comment a-t-elle pu à ce point déraper? Peut-être qu’elle était folle, forcément folle.

Il faut savoir descendre les icônes et mettre au placard les petits juges qui de Lépanges à Outreau, secondés par des personnes décalées elles aussi à mettre au placard – Myriam Badaoui, Marguerite D. - font de leurs lubies la vérité judiciaire.

Quand la folie dirige les instructions…

 

1964305478.jpg

Catégories : société 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Surtout gravement arrosée de scotch, la Marguerite, à l'époque.
    Effrayant de constater qu'une vieille alcoolique puisse être considérée comme une "leader d'opinion" dans une affaire juridique et criminelle de cette ampleur.
    Libération... fleuron de la bienpensance de gauche.
    La France a-t-elle encore besoin de tribunaux, alors qu'elle a des gens de la qualité d'un Serge July pour apprendre au bon Peuple comment il doit penser ?

  • Duras a su écrire et il serait fou de jeter le bébé avec l'eau du bain.

    Donc, commençons par le commencement, et disons que ce que je vais écrire ne remet pas en question la qualité littéraire, que je considère comme certaine, de l'oeuvre de Marguerite Duras.

    Après avoir été le grand auteur qu'elle a pu être, elle est devenue, avec le temps, une vieille conne à laquelle on aurait dû ligaturer les doigts, afin d'éviter qu'elle écrive quoique ce soit, afin qu'elle ne pollue pas sa fin de vie, afin qu'on ne confonde pas les réels bijoux qu'elle a pu produire, avec les étrons qu'elle a malheureusement déféqué, sur sa fin.

    De profundis, Marguerite Duras. N'oublions pas que la vieillesse est un naufrage, et que Duras, un triste jour, est devenue vieille.

  • La gauche à besoin de symbole, elle n'as rien d'autre... "la maison mère" à disparue, et la matière grise en panne...alors on invente et on détruit, sans eux pas possible gouverner, Benito Mussolini (sénateur de gauche) l'à dit et i l'à fait, le résultat et amplement connu.On confond social et socialisme, et ont fait croire que un et l'autre sont indissociable. Marguerite Duras est, hélas! pour beaucoup du monde socialiste d'aujourd'hui, se qui fût Jean Paul Sartre dans le soixante, le résultat on connais...l'argent et le pouvoir passe de l'autre coté!

Les commentaires sont fermés.