Saint-Valentin: les hommes, ces grands fous, ces Tropazassé!

Allons bon, voilà pas qu’un sociologue affirme que les hommes sont trop peu romantiques et qu’ils utilisent la Saint-Valentin comme un rattrapage de tous les gestes et mots d’amour qu’ils n’ont pas faits et dits pendant l’année. Et ben tiens... Ce sociologue affirme même que cette fête est pour eux une “compensation symbolique” qui aurait à voir avec la “culpabilité masculine”.

SaintVal4.jpgAh, cette culpabilité masculine! Bien pratique ça pour dire n’importe quoi. Et fabriquée de toutes pièces. De quoi serions-nous coupables? De ne pas être assez attentifs, romantiques, pleins de sollicitude, capables de surprendre nos compagnes. Mais voilà, cette affirmation est en partie démontée par un sondage fait par l’Ifop: 41% des hommes diraient Je t’aime au moins une fois par jour, contre seulement 33% des femmes.

Alors, c’est qui le moins romantique? C’est qui le plus coupable? Allez, encore un mythe qui tombe. Pouf pouf, c’est quand-même bien d’être un homme, même si nous avons l’habitude qu’on nous tape sur la tête pour tout et rien.

- Mon mec, il est Tropazassé, semblent-elles dire de manière récurrente...
SaintVal3.jpg
Trop ceci, pas assez cela, jamais comme il faut exactement au millimètre.

Tropazassé. Raaahhh, dur dur d’être un mâle. Même fous d’elles c’est encore Tropazassé. Gentil: il a quelque chose à se faire pardonner. Distant? Il ne m’aime pas. Pudique? Il a un problème, je ne lui plais plus, il en a une autre. Porté sur la “chose”? Obsédé lubrique qui fait de moi son objet. Etc, etc...

Mais enfin, si les hommes disent plus Je t’aime que les femmes, c’est à elles de se rattraper. C’est à elles d’être attentives, romantiques, pleines de sollicitude, capables de nous surprendre.

Et puis quoi? N’avons-nous jamais d’attention pendant l’année? Et nos compagnes, combien en font-elles? Pourquoi en faire un tel plat le 14 SaintVal2.jpgfévrier? Faudra-t-il tenir une comptabilité détaillée des mots d’amour, des gestes, des attentions? Je vois le tableau: à gauche, les signes donnés par Madame, avec le jour et l’heure; à droite, ceux donnés par Monsieur. Et le 7 février, on fait le bilan.

- Chérie, cette année tu m’as dit 122 fois Je t’aime, fait 28 attentions gentilles, et eu la migraine 52 fois (ce qui enlève des points).

- Chéri, tu m’a dit 163 fois Je t’aime, fait 17 attentions gentilles, et fait 82 fois la gueule (ce qui enlève aussi des points).

- Ah zut, on est à égalité: qui fait un cadeau à l’autre?

Le problème, et là on voit bien que la notion d’égalité est toute relative, c’est que la femme a le droit SaintVal7.gifd’avoir la migraine alors que l’homme n’a jamais le droit de faire la gueule...

Mais en fait j’ai compris, c’est la crise, les affaires sont en baisse, alors ce sociologue veut faire que les hommes achètent plus de fleurs, de chocolats, de cadeaux. En fait la prétendue culpabilité masculine, toute fabriquée et assénée comme un lavage de cerveau, n’est qu’un argument de vente, une pub cachée pour les fleuristes, boutiques de cadeaux et autres profiteurs.

Bon, la sociologie n’est décidément pas une science exacte. Et la prochaine fois que j'entendrai parler de sociologie, je sors ma liste annuelle.

 

 

9LybieOubli.jpg

Catégories : Humour 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Meuh non! On n'en veut pas de la St-Valentin et des niaiseries gentilles ce jour-là!

    N'oubliez pas la promo de la journée Steak & Pipe!

    Et ça me permet de me faire pardonner mes râleries, mes chianteuseries et tous mes autres défauts de tous les autres jours de l'année!!!!

    :-)

  • Pascale... vous êtes parfaite! Il est évident que je vous mettais pas dans les 52 migraines... Et puis la journée Steack & Pipe... Pour les hommes ce sera la journée "Glace à la framboise...

    (:o)

  • Ah, ce cher Kaufmann nous avait habitués à mieux! Mais bon, c'est vrai que la St-Valentin est la fête la plus rentable de toutes les fêtes des mères & pères et tutti quanti. Trop drôle le mâle avec sa flèche de Cupidon, Hommelibre !!

  • La culpabilité, un jour par an, ce n'est pas bien grave! N'est-ce pas docteur Valentin ?

  • Rien que pour Hommelibre, en référence à l'aphorisme d'Allais inscrite sur son blog : "Quand une femme et un homme sont mariés, ils ne deviennent PLUS qu'UN; bien sûr, la première difficulté est de décider LEQUEL..." , de Bernard Shaw.

  • @ Micheline: excellente remarque! Un dans le nom? Un dans l'influence psychologique? Un dans la gestion du porte-monnaie? Un dans l'énergie? Un dans l'intention? Fichtre, il y a du boulot pour n'être qu'1 en restant 2...

Les commentaires sont fermés.