L'Univers ne serait pas né du Big Bang

Un article paru dans Ciel & Espace de février met en comparaison deux théories sur la naissance de notre univers: celle du Big Bang, théorie dominante, et celle du Rebond, proche de la théorie des cordes. 2009 étant l’année mondiale de l’astronomie, et étant un fan enthousiaste des étoiles, je continue régulièrement à proposer des billets sur ce thème.

Rebond1.jpgL’idée est que l’Univers ne serait pas né de rien, d’un point de densité infinie appelé la “singularité” comme on le dit dans la théorie du Big Bang, mais qu’il préexistait, se serait effondré sur lui-même avant de “rebondir” et d’entrer à nouveau en expansion. La théorie du Rebond se fonde à la fois sur la gravitation universelle et sur la théorie de la gravitation quantique à boucles (illustration: Transversales).

Cela fait quelques années que différents chercheurs ont élaboré la théorie du Rebond. La relativité générale peut être utilisée pour décrire l'Univers en remontant dans le temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé) jusqu'à un moment où la matière devient si dense que ses équations ne le supportent plus", explique Abhay Ashtekar, directeur de l'institut de physique et de géométrie gravitationnelles de Penn State. "Au delà de ce point, nous devons appliquer les outils quantiques dont ne disposait pas Einstein". En combinant la physique quantique et la relativité générale, AshtekarGalaxieSombrero_02.jpg et deux de ses collaborateurs, Tomasz Pawlowski et Parmpreet Singh, ont pu développer un modèle "traversant" le Big Bang vers un Univers en contraction qui présente une physique semblable à la nôtre”.

Cette théorie résoudrait des énigmes pour lesquelles le Big Bang n’offre pas de solution. La densité initiale de la “singularité” ne peut être analysée par la seule gravitation universelle, il faut semble-t-il incorporer les connaissances de la physique quantique. Certes cette théorie du Rebond ne fait pas l’unanimité, mais elle dispose d’éléments assez solides pour commencer à concurrencer celle du Big Bang.

J’aime les astrophysiciens: ils sont capables d’émettre des théorie inouïes, de les creuser, et de les abandonner quand la recherche en démontre l’impossibilité. Si la réincarnation existe, j’aimerais être astrophysicien. Mais bon, faudra que je m’améliore en maths...

A lire dans le mensuel Ciel & Espace, et sur les liens en fin de billet.

L’image à droite est la galaxie du sombrero. Magnifiquement photographiée par Hubble, une des nombreuses images faites par le téléscope spatial et que la Nasa met à portée du public pour faire découvrir la beauté de l'espace. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


Une nouvelle comète en vue

lulin.jpgDéjà bien visible aux jumelles, la comète Lulin promet de devenir prochainement perceptible à l’œil nu. Actuellement située dans la constellation de la Balance, elle s’observe en fin de nuit, autour de 6-7h (heure légale), vers le sud.

Découverte le 11 juin 2007, la comète Lulin fait partie de ces astres mal connus, dont le comportement est difficile à prévoir avec certitude. Selon les différents modèles, sa magnitude devrait être comprise fin janvier 2009 entre 6,5 et 7,5, mais une bonne surprise peut survenir à tout instant, au gré de ses sautes d’humeur.

En tout état de cause, son éclat est déjà suffisant pour envisager de belles observations aux jumelles ou dans un télescope à faible grossissement. En février, son éclat va continuer à progresser. Il devrait atteindre la magnitude 5 à la fin du mois. Sous un bon ciel, Lulin sera alors facilement perceptible à l’œil nu. Pour plus de détails sur sa visibilité,
lulincarte.jpgconsultez le numéro de février de Ciel et Espace, page 68. Photo: Alain Maury. Cliquer sur l'image pour agrandir.

 


http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/un-univers-jumeau-avant-le-big-bang_15243/

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2719

http://forums.futura-sciences.com/astronomie-astrophysique/281797-preuve-contre-big-bang.html

 

7LybieTime.jpg

Catégories : Univers 18 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Défier le big bang par des nouvelles théories est de bonne guerre et fait avancer la connaissance.Par contre contre dire la théorie du global warning devient une insulte à la science.

    Deux poids deux mesures.

    D.J

  • La théorie du big bang ne dit pas que l'univers est né de rien ... elle dit juste que si on remonte dans le temps, l'univers à sa densité qui augmente jusqu'à un point ou les équations de la physique ne peuvent plus être pertinentes, car donnent des résultats infinis.

  • Je vous félicite de parler d'un sujet moins irritant que certains contenus dans vos derniers blogs, notamment la tauromachie et le problème de Gaza. Vous aviez évidemment de bonnes raisons pour le faire (rien de ce qui est humain ne m'est indifférent) mais vous conviendrez qu'ils donnent généralement lieu à des affrontements tellement imprégnés de préjugés et d'idéologie, que cela devient vite lassant.
    En venir à l'actualité à très long terme, l'origine de l'Univers, donc, a quelque chose de rassurant et de paisible, d'autant plus que nous ne pouvons séparer l'évocation de ces théories de la vision du ciel étoilé, rare hélas à Genève.
    J'aurais pensé que les deux théories que vous évoquez ne se contredisent pas, puisque chaque rebond peut être considéré comme un nouveau Big Bang et donc comme un nouveau commencement, si je ne fais erreur. A moins que les lois qui régissent chaque renaissance ou en sont issues soient différentes, ce qui impliquerait des univers totalement dissemblables. On peut aussi concevoir qu'un nouvel univers s'ajoute chaque fois à ceux qui existent déjà, ce qui est aboutirait à une théorie des "multivers".
    J'espère que nous aurons, cette fois, une confrontation pacifique d'idées et de théories, à moins que, ce qui est fort possible, nous soyons obligés d'en rester là parce que les scientifiques théoriciens des cosmogonies aient autre chose à faire que de s'intéresser à des blogs. En tout cas, merci de nous aider à rêver.
    .

  • En effet la théorie du Big Bang ne décrit pas "l'avant". Stephen Hawking avait un temps déclaré que l'univers était né de rien, absolument rien. Il a changé d'avis par la suite. Le Big Bang tel qu'il décrit l'univers pose des questions auxquelles la théorie n'apporte pas de réponse. En particulier sur les très légères variations du fond cosmologique, et sur l'intégration de la relativité générale et de la physique quantique (physique de l'extrêmement petit. La singularité, état de l'univers d'où vient l'univers, pose une sorte de clash en matière de physique, à ma connaissance.

    Bon, je ne suis pas physicien et je serai fort aise que d'autres onternautes complètent ou modifient ce que j'écris. Je n'aborde cette théorie du rebond que depuis quelques jours. Celle-ci semble proposer une continuité: l'univers aurait toujours existé, avec des phases de contraction et de dilatation.

    Le plan philosophique m'intéresse. D'un côté, un début sans avant connu, même sans avant possible selon la théorie de la relativité, donc un univers ayant un commencement. de l'autre un univers continu, sans commencement mais avec des phases, ce qui suggère une notion d'infini. Et là... La notion d'infini est si incroyable pour l'esprit que je médite un moment dessus...

  • "Global warning" ...

  • @Djinius: Global warMing, non? :=))

    Haaaa, John....j'adoore la théorie des cordes, en temps que musicienne, tu t'imagines....quand on sait que les vibrations harmoniques ordonnent la matière (il y a eu des tas d'expériences sur le sujet) on conçoit aisément que les premiers atomes aient pu s'ordonner grâce aux ondes dégagées par ? une explosion? ou autre chose....
    De toutes façons, tant que l'on inclut pas la dimension "pensée" (et autres énergies invisibles, du moins pour l'instant) dans les calculs, on passera à côté d'une certaine face de la création. (enfin, rires, c'est une de mes nombreuses théories...:=))... )

    J'aime aussi la théorie d'un univers à 9 ou 11 dimensions, selon les ceusses qui élaborent lesdites théories...

    En fait, tout ce qui n'est pas connu permet de rêver....et tu te rends compte qu'on est même capable de rêver des choses qui n'existent pas?

    Haaaaaaaaa, garder la tête dans les étoiles....une nécessité! :=)

    Bonne nuit et HBTY!!!

    Ark

  • Créationistes... Darwinistes---et autre istes

    Si ce blog s'adresse à quelques "têtes pensantes" de ces lieux...

    Scientifiques en poste au Cern ou ailleurs, quand vous vous posez la question, avez-vous l'honêteté requise, à ce niveau? la réponse est là. mais connaissez-vous la question ?

    Sinon et en attendant, d'autres avant vous ont préparé votre chemin: vous leur devez le résultat d'expériences que vous ne ferez jamais. En faites-vous d'autres, pour la suite? Tant pis, un peu d'humilité aide.

    Si depuis les années 50, l'application des évolutions technologiques type internet et portable ont été organisées & ont concurru à votre niveau de formation & d'intelligence diplômée et salariée, la complexité des outils au service de vos performances n'est pas la preuve de votre niveau de compétences.

    Alors que nanotech & autres systèmes holographiques dans x domaines comme la neurochir rendent les manips de salariés confortables, ces ex grands étudiants salariés sont-ils aptes et prêts à digérer les niveaux d'intelligence requis par ces mêmes techniques?

    Bizarre cette époque de tabous: On doit se taire, ne rien dire de ce que l'on sait, car non conforme à une majorité nivellant par le bas, bien que nos enfants soient au courrant.

    Ne nous reste-t-il qu'a subir les vulgaires tabous imposés par ces mêmes soit-disant experts scientifiques?

    Difficile: devoir se taire devant la lâche incompétence de pontes aux manettes? Lâche mutisme de ceux qui se taisent pour préserver les privilèges établis.
    Vivre en ayant su, mourrir sans avoir parlé.

    XXIe siècle, première décade :
    On ne peut parler librement hors du politiquement correct.
    Trop de cerveaux n'acceptant que ce qui est validé par autorisation officielle.
    Peu de mentalistes sont restés vivants après 2000.

    Jusqu'à fin XXe, Les tibétains restaient les seuls de ce monde donnant 1 éducation de haut niveau mixant sciences, maths, histoire, astrologie et méthaphysique, à tout enfant.

    A Yale: vous payez, sans accès interactif au plus haut niveau de x matières.
    Grace à notre aval, les chinois ont maintenant tué cette éducation et ce niveau de développement humain.

    Ah oui au fait, suis un peu medium:
    - début 1985: sentant Tchernobil en cours, rentrée en hâte des US ...
    - Sept 1998, accident du vol SR111 devant NY: annoncé la chutte de Swissair à ce boss HP
    - Vu en avance le changement du Fr en Eu, la baisse du CHF vs EU
    - 1987: Vu les m de conflits Irak,
    - Idem les conflits Yougo, les morts,
    - Idem les reconflits Irak - US etc etc etc.

    Visions de guerres, morts, manipulations, corruptions d'avocats & autres à GE pour des dirigeants, etc etc. Trucs de pilules choisies àla Matrix et autres (le film n'était pas encore écrit, la pilule était réelle).
    Rassurez-vous, j'ai aussi vu, en anticipation (18 ans) ma vie de pauvre suissesse se battant seule pour sauvegarder dignité & d'autres trucs du style.

    Rêvez. Rêvez. Mais pensez. et votez.

    Vous êtes-vous demandé quelle est votre condition humaine, et celle que vous proposez à vos enfants?

  • Bonsoir grandmère,

    J'avoue ne pas comprendre le sens de votre message sous ce billet, ni à qui il s'adresse.

    Pourriez-vous clarifier un peu? Ce serait bienvenu. Merci d'avance.

  • Bonjour,

    A voir sur universcience.tv le débat "Faut il croire au big bang ?"


    http://www.universcience.tv/media/1468/faut-il-encore-croire-au-big-bang--.html


    durée : 31 mn
    Avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud, astrophysicien au CEA, et Francois Xavier Désert, astronome au laboratoire d'astrophysique de l'Observatoire de Grenoble.
    Réalisation : Sylvie Allonneau
    Production : universcience 2010



    cordialement




    universcience.tv est la webTV scientifique hebdomadaire de universcience, le nouvel établissement qui regroupe la Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte.

  • Bonsoir Messieurs Bonnet-Bidaud et Désert,

    Merci d'avoir inséré le lien "universcience" sur ce blog. J'ai visualisé le film de votre débat et je l'ai trouvé très clair et instructif. Bravo pour cet effort de vulgarisation !

    Ce que j'ai appris et retenu en particulier, c'est que le big band n'est pas une théorie physique mais un scénario possible, et non pas une prédiction, car jusqu'à ce jour, c'était assez confus chez moi.

    Je suis d'accord avec vous également qu'une information claire et pour un large publique de ce qui se passe en astrophysique et en cosmologie.

    Bien que n'étant pas du domaine, je m'intéresse beaucoup au domaine que vous avez traité sur cette vidéo et je suis de très près l'évolution de la sonde "Planck" et des donnés scientifiques qu'il nous envoie. Vous me faites rêver !

    Pour la petite anecdote, j'ai assez bien connu Jean-Loup Puget en avril ou en mai 1970 au CERN à Genève alors qu'il y travaillait une thèse chez le professeur Schatzman. C'était un peu avant qu'il s'en aille aux Etats-Unis pour continuer sa thèse. Sachant qu'il fait partie du projet "Planck" et si vous avez l'occasion de le rencontrer, ce serait sympa de le saluer de ma part.

    Merci Messieurs et bonne continuation.

  • Creation de l'univers ? Qu'est-ce que le debut ? Cet atome ou autre particule
    infinitesimal originel, d'ou vient-il ? Quel age avait-il avant ce "bing bang" ? Etait-il stationnaire ? et depuis quand ? Quelle operation chimique
    et physique a provoque l'explosion ? Et pourquoi a ce moment la ?
    Cette "atome" ou autre designation etant considere comme le debut, aucune
    aide venu d'un exterieur, n existant pas, n'a pu favoriser l'expansion de ce
    "debut ". Ce serait donc un procesus interne a cet particule qui aurait
    provoque l'explosion ! D'ou on peut deduire que cette particule originelle etait deja en expansion. On peut donc dire que cette unite a toujours ete en expansion, confirmant ainsi la mathematique de l'infiniment petit, toujours plus petit avant. D'ailleurs, s'il n'avait existe ( l'atome originel )le
    "neant" , c'est a dire rien, aurait-il ete capable de le produire ? Cette unite n'ayant pu naitre de rien a donc toujours existe, non cree.
    Ce qui renvoit a bien des phylosophies et croyances ancestrales deiques .
    Si les scientifiques ont pu constate l'expansion infini de "notre univers"
    c'est que expansion et univers ne font qu'un ; c'est un meme nome comme le sont espace et temps.
    Nous serions ainsi dans le "big bang ". Sur le chemin infini de cette unite absolue. Sachant que debut ou fin c'est pareil. Cet atome "UNIVERS" est aussi grand quand il est infiniment petit ( CONTENANT TOUT ) que petit quand il est infiniment grand. Nous faisons parti de lui et sommes dedans aujourd'hui, comme hier, comme demain et a tout jamais.
    Scientifiques et mathematiciens ! LE NEANT N'EXISTE PAS, ZERO N EXISTE PAS,
    IL N Y A PAS D AVANT UN, TOUT EST PLEIN. L'invention de cet abstrait par l'homme a favorise l'essor de la societe humaine, elle est aujourd'hui, au
    stade de nos connaissances , par cette certitude confortee jusqu'a ce jour, un frein a la comprehension de nos origines et de notre "humanite". A DIEU.

  • Bonjour :

    - Il existe desormais une nouvelle science de l'univers qui est l'EXPANSODYNAMIQUE (elle n'est pas une théorie à caractère religieux)

    - Elle permet de comprendre l'ensemble des propriétés intrinsèques du vide quantique et par extension cosmologique.

    - Toutes les anomalies astronomiques découvertes depuis 1933 (depuis Fritz Zwicky), dont l'anomalie Pioneer, sont les PREDICTIONS de l'expansodynamique publiées sur le site : http://expansodynamique.monsite-orange.fr .

    - (Egalement accessible par Google en tappant "expansodynamique monsite orange").

    - L'expansodynamique par son caractère fortement extrascolaire est une NOUVELLE SCIENCE DE L'UNIVERS (et donc une nouvelle physique, une nouvelle astronomie, une nouvelle cosmologie et une nouvelle astrophysique).

    - L'expansodynamique propose l'EXPANSOTRANSITION qui est un modèle cosmologique très complexe (avec création PROGRESSIVE de matière et non pas d'un seul tenant comme pour le big bang) basé sur la théorie de l'expansion mais sans les singularités et incohérences du big bang standard (donc sans atome primitif, sans inflation, sans pre-big bang, sans réajustement ad hoc, sans matière noire, sans énergie sombre, etc...).

    - L'expansodynamique remplace les naïves cordes par des spinex qui sont des champs expansodynamiques quantiques hypercomplexes.

    - L'expansodynamique remplace la pseudo-matière noire par des surpuissants champs expansodynamiques astronomiques.

    - L'expansodynamique remplace la supersymétrie par le principe de biparticularité des (onde)particules et le primordial principe d'exclusion expansodynamique.

    - L'expansodynamique propose une nouvelle cinquième interaction fondamentale qui est L'INTERACTION EXPANSODYNAMIQUE et qui gouverne l'ensemble des interactions standards (gravitation et autres) de l'univers en expansion. Cette interaction est définie par DEUX nouvelles constantes suprafondamentales expansodynamiques (# et C#).

    ------- TOUT EST ENERGIE EN EXPANSION ------.

    - Je ne vous demande évidement pas d'adhérer aux concepts de cette théorie dont les fondamentaux sont impubliable (de plus la maigre partie publiable est déjà quasi incompréhensible), mais seulement de vous informer des axiomes de base, voire de diffuser l'existence d'inconnus, nouveaux et surpuissants champs expansodynamiques (quantiques et cosmologiques) qui gouvernent l'univers observable dans sa partie expansionnelle.

    - Plusieurs générations de théoriciens seront nécessaire pour espèrer achever l'expansodynamique qui est pour l'instant dans son état achevé (par ses nouvelles constantes) mais embryonnaire par ses extensions futures.

    - Cordialement : Guy Patel

  • @ grandmère

    Je vous prends au mot et avec témoins.

    Pourriez- vous m'indiquer mon avenir....Vous avez un quart d'heure.

    Merci d'avance.

  • Et n'oublions pas que l'astropèterie et la contrephysique sont des faits cosmiques avérés aujourd'hui. Ce que l'on sait d'emblée, c'est que la certitude de l'univers passe par la servitude de l'unitaire.
    Rabelais le disait déjà en 1534.

  • "O Pluton, Rabelais reçoit, afin que toi qui est roi de ceux qui ne rient jamais tu ais un rieur désormais."

    Epitaphe de BAÏF (épigramme funéraire....)

    (Wikipédia)

  • Benoît, Pierre,

    Que ce post est rieur! Il faut dire que rôde ici un drôle d'oiseau sans plume chevauchant un chat sans poils, et tous les cousins: le chat-foin qui prolifère en été, le poétique chat-mot, ainsi que son succédané le chat-lu - ah! leur accouplement en un orgasme cosmique qui engendre le chat-lu-mot... inoubliable!

  • Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-11: BIG BANG !

    THÉORÈMES DES ORIGINES

    L'Hunivers n'a pas besoin de Dieu pour exister /Hawking !

    Dieu a besoin d'Hawking pour le nier/Simard !


    Bonjour,


    Clovis Simard

  • Sacrilège car l'expansodynamique remet en cause l'ensemble des concepts des sciences de l'univers et surtout la crédibilité du CNRS (le Centre National de la Recherche Scientifique).

    Le même phénomène s'est déja passé dans l'histoire des sciences. L'héliocentrisme galiléen et la théorie darwinnienne de l'évolution ont remis en cause l'intégrité de l'église catholique.
    L'atomisme (Lavoisier) a remis en cause les pseudo-sciences d'antant qu'étaient l'alchimie et le phlogistique.
    [Galilée, Darwin, Lavoisier , Giordano Bruno et beaucoup d'autres ont passé pour des illuminés. C'est forcément mon cas actuellement].

    Avec la scandaleuse expansodynamique c'est bien pire.

    1) La scandaleuse expansodynamique remet en cause l'utilité des accélérateurs de particules desormais inutiles, ceux du CERN mais également ceux d'autres pays. Ce sont donc des milliers d'emplois fictifs que l'expansodynamique remet en cause; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    2) La scandaleuse expansodynamique remet en cause l'utilité des grands télescopes desormais inutiles. Ce sont donc là encore des milliers d'emplois fictifs que l'expansodynamique remet en cause; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    3) La scandaleuse expansodynamique remet en cause la théorie des cordes qui devient totalement inutile (les particules ne sont pas constituées de cordes mais de champs expansodynamiques. Ce sont donc encore des milliers d'emplois fictifs à travers le monde que l'expansodynamique remet en cause; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    4) La scandaleuse expansodynamique remet en cause la masse manquante. La masse manquante n'existe pas car il s'agit d'une illusion d'optique expansodynamique produit par de nouveaux redshift inconnus de l'ensemble des scientifiques de la planète. Ce sont donc des milliers d'emplois fictifs à travers le monde que l'expansodynamique remet en cause car de très nombreux chercheurs travaillent sur cette hypothèse totalement fausse; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    5) La scandaleuse expansodynamique remet en cause le légendaire modèle du BigBang créationniste chrétien qui doit être remplacé par le nouveau modèle de l'expansotransition; lui non créationniste. Ce sont donc des milliers d'emplois fictifs à travers le monde que l'expansodynamique remet en cause car de très nombreux chercheurs travaillent sur cette hypothèse totalement fausse; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    6) La scandaleuse expansodynamique remet en cause le modèle des multivers sur lequel des emplois fictifs ont été créés; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    7) La scandaleuse expansodynamique remet en cause la théorie de la gravitation en boucle sur laquel des emplois fictifs ont été créés; d'ou le rejet de l'expansodyamique (et mon rejet) par le CNRS.
    8) Il existe chaque année de nouveaux mythes créant tout autant d'emplois fictifs à subventionner pour le CNRS et d'autres organisme à l'étranger

    Ce n'est donc pas l'imagination qui manque dès qu'il s'agit de donner l'illusion que la science avance et continuer à percevoir des subventions.

    Les médias (à qui j'envoie cette lettre) seront eux aussi confrontés à un problème epistémologique sans précédent (un véritable casse-tête):
    1) Soit ils publient cette lettre et ils permettent à l'expansodynamique d'émerger mais ils créent du chômage partout dans le monde.
    2) Soit ils ne publient pas cette lettre, il épargnent des emplois fictifs mais ils empèchent la science d'évoluer pour un ou plusieurs siècles.

    Le CNRS, lui a tranché; il préfère empêcher la science d'évoluer pour sauvegarder ses emplois fictifs. On ne peut pas l'en blâmer d'ailleurs.

Les commentaires sont fermés.