Grisélidis Réal: une femme d’exception au Panthéon?

Début de polémique à Genève: faut-il transférée la tombe de Madame Réal au cimetière des Rois, le Panthéon genevois? Plusieurs voix de femmes, de gauche comme de droite, s'élèvent contre ce projet.

Réal.jpgRappelons rapidement que Grisélidis Réal était péripatéticienne et qu’elle l’assumait avec courage. C’est d’ailleurs un des reproches qui est fait: elle aurait vanté la prostitution plutôt que de la combattre. Pour d’autre, les Rois sont destinés à des personnalités qui ont marqué Genève dans les domaines politiques et culturels.

Je comprends que l’on désire que les femmes n’aient pas à vendre leur corps. Je le comprends d’autant mieux quand ces femmes (ou hommes puisque la prostitution masculine existe aussi) y sont forcés. Et malheureusement il y a trop de traite des humains dans le but de les obliger à se vendre. Des filières, des organisations existent, et beaucoup de femmes font le trottoir sans l’avoir choisi.

Madame Réal l’avait choisi. Elle considérait cela comme son métier. Elle a écrit sur le sujet. Chez elle, pas de vulgarité, pas de mépris pour elle-même ni pour le client. Je crois même qu’elle comprenait la misère sexuelle de certains hommes et semblait donner de la valeur humaine à cette relation marchande.

Elle a créé l’association Aspasie, qui protège et suit médicalement les travailleuses du sexe. Dans une société assez hypocrite qui condamne en surface mais qui utilise la prostitution dans les faits, elle a voulu sortir de la honte, du regard méprisant de la société. Les péripatéticiennes sont d’abord des êtres humains qui, comme tous les humains, ont droit au respect, à l’écoute, à la protection et aux soins.

Par sa vision, sa parole, et par ce qu’elle a mis en place au travers d’Aspasie, Grisélidis Réal était une femme d’exception.

Alors, que l’on soit pour ou contre le transfert de sa tombe, pour ou contre la prostitution, chacun sa manière de voir, et je me garderais bien de juger les réactions négatives. Et si la prostitution existe, si des femmes la subissent, les clients sont la manifestation de la détresse sexuelle de nombreux hommes, pas simplement d’une volonté de faire de la femme leur objet comme on l’entend dans le camp féministe néo-puritain.

Sur le plan de l’humanité et du courage, je dis: Chapeau, Madame Réal!



7LybieTime.jpg

Catégories : société 14 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • @ Hommelibre.... allons allons... "misère sexuelle"? John...vous allez un peu loin non? ;)

    ps... je vous renvoie au texte de Ianna sur le même sujet que j'ai commenté...

  • @ Hommelibre.... allons allons... "misère sexuelle"? John...vous allez un peu loin non? ;)

    ps... je vous renvoie au texte de Ianna sur le même sujet que j'ai commenté...

  • Mmmmmmm!!!! Selon mon humble avis, Grisélidis a dû faire plus de bien que Calvin. Côte-à-côte ce sera parfait, elle le décoincera un peu et lui fera enfin connaître les joies de la chair, il se retournera dans sa tombe, peut-être seulement pour en redemander !!!

    (commentaire déjà sous Ianna)

  • @Boo
    Selon certains témoignages de prostituées, on pourrait même dire "misère" tout court...
    Solitude, misère, abandon...

  • @ Pascale... sur les centaines de clients dont elles... "s'occuppent" combien sont vraiment misérable et abandonnés? Combien y vont pour...le reste...

    Heureusement que nous autres femmes n'allons pas voir des "putes" lorsqu'on se sent seules ou abandonnées... on compterait les "rues de Berne" par centaines!!

    Ils se sentent seuls? Qu'ils achètent un chien... et pour vous dire franchement je pense que c'est une minorité de gens dans ce cas qui s'y rendent... les autres... c'est des gens comme mes potes... en manque de "chattes" comme ils disent, ou parce que "une vieille pute ça suce mieux qu'une petite jeune" ou encore "c'est pas elle qui va se plaindre si je la sodomise 1heure" ... des gars entre 20 et 30ans qui m'expliquent qu'isl ont des "budgets putes" pour leurs vacances... faut arrêter le délire... misère humaine... pffff... plutôt problème de slip!!! lol

  • @ Boo et duda, merci, je n'avais pas vu que Inna avait déjà fait un billet très bien, il y a eu une coupure d'adsl à 2 reprises, donc je découvre maintenant.

    Re-Boo: m'enfin ma tite chatte (non, pas celle-là... raaahhh... celle des cates postales avec deux oreilles et une queue poilue... raaahhh, Boo ne me faites pas dire ce que je ne pense pas), je trouve que vous avez de drôles de fréquentations. Moi je n'ai jamais eu dans mes amis des mecs qui parlaient comme ça. Je vous assure! Est-ce de la provocation quand ils disent ça, ou est-ce vrai? Car en plus je ne comprends pas pourquoi un homme de 30 ans qui peut rencontrer une femme irait voir des prostituées. Au point d'avoir un budget vacances pour ça!!! Elles doivent être courtes les vacances... Ou bien sont-ils difformes et ultra-moches? Zarbi! En principe c'est le manque de relation affective et sexuelle qui fait fréquenter les prostituées.

    Gros bisous pour tite chatte Boo (mais non, celle des cartes postales avec deux oreilles et des yeux craquants... Boo... pour qui me prenez vous? Voyez comme vous avez l'esprit tourné...)

    (:o)

  • @ hommelibre

    ahahahaahhaahhah :))))

    non ils sont même beaux gosses... ça s'appelle la facilité... quand on a de l'argent on va pas se fouler à faire la chasse alors qu'on peut avoir des putes de luxe qui font tout ce qu'on veut...
    Je pense pas que c'est de la provocation... ou alors ils ont 12ans dans leurs têtes... mais enfin ça fait peur...

    sinon dans les autres quartiers, il y a le phénomène "tournante" c'est pareil... sauf que la fille au milieu est à moitié consentante, sous l'emprise de l'alcool ou autre... et à 5ans de moins que les mecs présents... (je raconte pas n'importe quoi hein... j'ai des sources fiables!!.... je préfèrerais rien savoir mais enfin... il parait qu'être une "bonne pote" c'est accepter les défauts des autres...)

    Je trouve vraiment nul... surtout qu'on laisse tomber l'idée de la "chasse", du jeu de séduction, pour finir en apothéose lors du...hum..."passage à l'acte" ... lool ... je trouve bien plus amusant comme ça que de payer comme si je faisais mes courses à la Migros...

    Bisous de votre petite chatte ;)
    ah mais... c'est vous qui avez l'esprit mal tourné!!! :)

  • Boo ils doivent être superbien friqués vos potes!!! et ne représenter qu'un minuscule pourcentage des hommes. Personnellement, et pour plein d'hommes que je connais, je préfère la rencontre, quelque chose de vrai, même si ce n'était que pour une nuit ou une semaine. Je suis allé une fois voir une prostituée à 21 ans: je n'ai pas eu d'érection, elle me stressait, regardait ailleurs, m'a demandé une rallonge parce que ça faisait plus de 10 minutes... Bref mauvaise expérience. Pas remis ça.

  • Bon bon....

    Hommelibre... dites moi... pourquoi êtes vous allé voir une prostituée à 21ans??

  • Pov' dame...
    Elle va s'ennuyer... à mourir, aux Rois !
    Elle qui était une vraie fille de joie, la confiner dans ce monument d'ennui.
    Soyons sérieux.
    A celles qui disent qu'elle n'a pas marqué Genève, je réponds qu'elle a marqué nombre de Genevois.

    :o)

  • Boo: parce que je ne vous connaissais pas encore... (:o(...

    Bisous tite chatte! ):o)

  • Ce serait, à mon sens, faire beaucoup trop d'honneur à Jean Calvin, qui a quand même passé sa vie à compliquer l'existence des gens et dont les successeurs continuent la même oeuvre de culpabilisation ( comme leurs "confrères" catholiques d'aileurs ), que d'enterrer Grisélidis Real à ses côtés. Elle, a donné pendant des années de la joie et de la consolation à des tas de garçons.
    Pour cela, elle mérite beaucoup mieux !

  • @Boo
    Non (pour les chiens) après ils les abandonnent :-)
    Beuh, là je suis un peu surprise (pour la facilité et les putes de luxe). Dans mon environnement (milieu, caste ou autre), les seuls hommes qui l'avouent sont ceux qui n'avaient pas encore eu d'expérience sexuelle ce qui commençait à les complexer. Et les retours d'expérience ressemblent fort à celui d'hommelibre.
    Et il ne faut pas rêver, le commun des mortels "clients" ne va pas vers les putes de luxe, faut déjà avoir les moyens.
    Et je trouve moins sordide d'aller trouver les fleurs de bitume, plutôt que de se satisfaire seul dans un vieux ciné porno glauque.

  • De retour des hauteurs, j'aimerais ajouter un petit grain de sel dans votre conversation si animée:

    Chère Grisélidis, tu serais malheureuse au jardin des Rois, où jadis j'avalais mon sandwich entre 2 tombes.

    Tandis que les Genevois sont noyés dans la grisaille, Grisélidis Réal a rejoint les grandes espaces célestes. Elle a fait couler beaucoup d’encre, trop, presque autant que d’élixir d'amour. Que les personnes, ayant profité de ses largesses, désirent la voir transférée dans le cimetière des Rois, Panthéon du Léman, ne me surprend pas outre mesure, mais que des magistrats au dessus de tout soupçon aimeraient la voir allongée à côté de Jean Calvin, me laisse songeur. Que la reine des putes, femme d’exception, rejoigne la terre des Reines et non des Rois !
    Bon Dieu, c’est vraiment le cadet de mes soucies !
    Mais pour l’amour du ciel, laissez ce pieux Jean, au repos depuis 455 ans, en paix, si non il risque de se retourner dans sa tombe.
    Bruno Mathis

Les commentaires sont fermés.