Le premier tour du monde en voiture solaire est bouclé

C’est à un suisse qu’on le doit. Louis Palmer est arrivé à Lucerne, son point de départ, après avoir accompli 53.451 km en presque 18 mois.

Solartaxi.jpgUn exploit, comme aux premiers temps de l’aviation.

"Nous avons réalisé notre premier tour du monde sans consommer une seule goutte de pétrole", s'est exclamé à son arrivée M. Palmer, maître d'oeuvre d'un projet qui a impliqué plusieurs écoles d'ingénieurs helvétiques.

Sa voiture, le Solartaxi, tirait une remorque de 6 m pour les panneaux solaires et pouvait atteindre des pointes de 90 km/h. Son autonomie était de 400 km par temps ensoleillé, ou de 60 km par temps nuageux. Dans certains cas il utilisait le réseau électrique pour recharger ses batteries.

"L'un de mes buts était de convaincre le plus grand nombre possible de gens que les énergies renouvelables sont à la fois écologiques, économiques et fiables", a-t-il expliqué à la presse.

Il a fait de son périple une vitrine pour l’énergie solaire, donnant plus de 100 conférences de presse afin d’intéresser et de sensibiliser le public. Un beau challenge. L’aventure est toujours possible en ce début de 21e siècle.

Son prochain projet: le tour du monde en moins de 80 jours avec un véhicule plus rapide.

Bravo à Louis Palmer, et merci de nous offrir un peu de rêve.


915TripolyCrèche.jpg
Catégories : société 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Alors qu'est-ce qui manque pour passer à la fabrication en masse ?

Les commentaires sont fermés.