Blog: attention aux pseudos détournés

Petite surprise hier: je découvre un commentaire sous mon billet, commentaire signé de mon pseudo alors que je ne l’ai pas écrit.

coucou_gris_001.jpgVérification faite, il est possible de subtiliser le pseudo d’un blogueur sans problème, car les pseudos ne sont pas enregistrés. C’est confirmé par M. Mabut. Blondesen m’a dit avoir eu le même problème. Il y a donc de temps à autres des coucous qui profitent du nid des autres.


SOLUTIONS:

1. Pour celui qui tient un billet, il peut bloquer l’IP. Hier le farceur a utilisé 2 IP différentes, je les ai bloquées les deux.

2. Si un commentaire signé sous mon pseudo (ou sous celui d’un blogueur que vous connaissez) vous paraît étrange, inhabituel, signalez-le lui. Soit sur son adresse courriel si elle est visible dans la page “à propos” pour ceux et celles qui tiennent des billets, soit en laissant un mot sous le billet demandant si le commentaire vient bien du blogueur dont le pseudo apparaît.

En principe je pense que l’on reconnaîtra les “vrais” à leurs style, personnellement je reconnais ceux que je lis régulièrement. Mais s’il y a un doute il faut vérifier, afin d’éviter tout malentendu en cas éventuel de malveillance.

Ne laissons pas bousiller nos échanges sur ce blog.

Bien à vous!


913Tripoli.jpg
Catégories : Liberté 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonsoir hommelibre,

    la meilleure solution serait de faire comme sur le site de la Tribune, où, pour poster, il faut s'inscrire, on ne peut pas ainsi prendre un pseudo déjà existant et on doit donner une adresse réelle (activation via e-mail reçu). Ce qui n'est pas le cas pour les blogs, où même l'adresse e-mail n'est pas vérifiée.
    Puisque la TDG l'utilise pour ses propres articles, cela ne doit pas être une affaire de le mettre en place sur l'espace blog.

    Mais pour vous rassurer, si besoin est, si je lis:

    "Je suis pour la suppression des talons aiguilles car cela déforme les pieds des femmes" signé "blondesen"
    Je n'y croirais pas

    De même que "votre" intervention d'hier m'a interloqué. Je l'ai relu trois fois, ainsi que tous les autres commentaires, me demandant s'il y avait une réponse cryptique à un commentaire, une sorte de private joke. Bref, quelque chose de très inhabituel.
    C'est malheureusement assez fréquent, et, dans certains cas, ça peut être vraiment nuisible mais semblerait-il que légalement nous soyons encore quelque peu désemparés face à ce phénomène.

    http://avocat.blogs.com/avocatblog/2006/03/lusurpation_did.html

  • Bonsoir Pascale, merci de votre commentaire, en effet vous me rassurez: vous savez voir quand ça ne colle pas. Coooool...

    Le lien ne s'est pas ouvert, mais je n'ai pas beaucoup de barrettes sur le wifi ce soir. Je verrai demain.

    Bonne soirée.

  • Bonjour hommelibre,

    N'y aurait-il pas un mode particulier vous permettant de valider ou non la publication de chaque commentaire ?
    Beaucoup de blogs présentent cette possibilité.
    Vous pourriez ainsi accepter ou refuser certaines réponses, le but étant de vous protéger des réponses subtilisant votre pseudo.

    Bonne journée.

  • Bonjour xx,

    Oui j'ai par exemple la possibilité de modérer les commentaires, c'est-à-dire de ne les publier ou non qu'après les avoir lus.

    J'y vois deux inconvénients:

    1. Il y aurait souvent un délai entre le moment où le blogueur poste, et le moment où son commentaire apparaît. En effet, si certains jours mon travail au bureau me permets de suivre le fil des discussions sans être dérangé dans mon suivi professionnel, il y a des jours ou des moments où je ne peux pas, ce qui reporterait la parution du commentaire de plusieurs heures ou parfois d'un jour.

    Ce serait dommage pour les dialogues souvent intéressants qui naissent des commentaires eux-mêmes et pas forcément du billet. Et pour celles et ceux qui sont disponibles par exemple une heure, ils ne pourraient plus avoir la même interaction. Or j'apprécie l'interactivité.

    2. Je souhaite depuis le début laisser une grande liberté sur mon blog, car j'estime que si j'avance une idée, d'autres doivent aussi facilement y répondre, la compléter, ou la désapprouver. Même si par une modération je ne censurerais que les commentaires malveillants, il pourrait quand-même y avoir un sentiment de filtre et d'un pouvoir de ma part sur la parole de l'autre. J'ai certes ce pouvoir de supprimer un commentaire, mais comme vous l'avez peut-être constaté, je me refuse à en faire usage (sauf 2 fois où c'était à la limite de la diffamation). Donc ne pas modérer, c'est laisser aux interlocuteurs ce sentiment de liberté que j'apprécie tant moi-même.

    Bref, j'espère que ce genre de détournement de pseudo ne sera que très rare! (:o)

    Ce serait plus ennuyeux sur le billet de quelqu'un d'autre où je ne pourrais pas effacer le commentaire. Dans ce cas là, la seule solution est de nous vérifier entre nous.

    Merci de votre sollicitude et de vos suggestions!

  • Le problème (et désolé pour vous) c'est que l'équipe web de la TdG
    n'a ni la compétence technique ni la déontologie (mais là, c'est volontaire)
    pour gérer correctement ces blogs. Ils s'en moquent et utilisent les bloggers
    pour avoir l'air d'être "in" comme tous les autres sites d'infos. Ils ont
    donc pondu un outil pas terrible, l'ont ouvert à tous et se lavent les mains
    de la modération, du support technique et laissent à peu près tout ce que le
    web compte de réactionnaire et de trolls s'installer dans les commentaires.
    Désolé de le dire, mais avoir un blog sur Google est moins dangereux, et pour
    enfoncer le clou, un hébergement web avec un blog pro (wordpress par exemple),
    couterait moins de 100.-/an, pour un contrôle total (voire un hébergement gratuit, ça existe... j'en fais).
    Après, certes, il y a le côté citoyen/vie locale que la TdG peut sembler offrir via ses blogs, et cela peut sembler tentant :se retrouver en une du site web, être cité... mais, encore une fois, c'est plutôt eux qui profitent de ce partenariat plutôt que le blogger.
    Sinon, m'sieur homme libre... j'aime bien vous lire ;)

  • Bonjour Jack, merci pour vos propos qui sont agréables à recevoir. J'écris pour susciter un intérêt, un débat, ou une polémique, et c'est agréable d'être reçu.

    Pour un autre blog, j'en fais sur le Post, le JDD et la Libre Belgique, où je remets certains de mes billets d'ici. Mais ils sont beaucoup moins interactifs, peu de réactions. Et j'apprécie cette interactivité, en plus d'être dans la vie locale.

    Je recevrais volontiers des infos sur l'hébergement que vous faites.

    Je suis surpris que mon billet de ce matin n'apparaisse pas dans la liste comme d'habitude. Thème: la révolution sexuelle. Sans rien d'inconvenant à mon sens. Y a-t-il censure sur ce sujet? Je n'ai pas reçu d'info du webmaster.

    Au cas où il est ici:

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2008/12/13/la-revolution-sexuelle-a-t-elle-vraiment-eu-lieu.html

Les commentaires sont fermés.