Sperme: l’humanité en péril?

Arte présentait un reportage hier sur la baisse du nombre de spermatozoïdes chez l’homme. Un constat alarmant, puisqu’en 20 ans une baisse de 40% est constatée, aggravée par une baisse de qualité.

L’étude réalisée à Paris est d’une grande fiabilité et va devenir une référence mondiale.

Féminisé2.jpgEn cause dans cette baisse: certains produits chimiques, dont l’absorption via des cosmétiques ou l’alimentation trouble le système endocrinien des hommes et des femmes.

Voici quelques extraits d’un article du monde du 22 novembre sous la plume de Sandrine Blanchard (http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/11/21/hommes-au-bord-de-la-crise-de-sperme_1121249_3236.html#xtor=EPR-32280155&ens_id=628868):

"Les problèmes de l'appareil reproducteur masculin sont aujourd'hui potentiellement aussi graves que le réchauffement climatique", affirme sans détour le professeur danois Niels Skakkebaek, directeur de recherche à l'hôpital universitaire de Copenhague.

“Tout se passe comme si le système endocrinien était piégé par des molécules chimiques. Des grenouilles mâles exposées à des pesticides deviennent hermaphrodites, des alligators voient le taux de testostérone chuter, des populations de poissons dans les rivières et les estuaires se féminisent.”

“Au Danemark, les femmes enceintes reçoivent une liste de conseils pratiques afin qu'elles limitent leur exposition aux produits chimiques. Il leur est recommandé d'utiliser le moins possible de cosmétiques, de ne pas se colorer les cheveux, de bannir les peintures et les produits en spray...”



Le 17 octobre, le gouvernement canadien a annoncé un nouveau règlement visant à interdire l'importation et la vente des biberons en plastique qui contiennent du bisphénol A.

Les produits chimiques ne sont pas seuls en cause. Le déversement de tonnes d’oestrogènes dans les eaux, conséquence de traitements médicaux ou de l'usage de la pilule contraceptive, agit également comme un féminisant pour toutes les espèces:

“Une étude réalisée par des chercheurs de l’Institut Armand-Frappier et un chercheur d’Environnement Canada durant environ cinq ans a révélé quant à elle que les concentrations de substances oestrogènes dans le fleuve du Saint-Laurent (Québec) sont telles, que la féminisation de certaines espèces a atteint des proportions de 30 à 50% et qu’un pourcentage inquiétant des poissons mâles analysés affichent une diminution quasi-totale de leurs fonctions reproductrices.

Afin de compléter ces recherches, ils ont également étudier les répercutions possibles sur l’homme en nourrissant des rats de laboratoire avec l’eau potable de millions de Québécois. Ils ont alors vérifié une baisse de la production de spermatozoïdes chez les rats mâles et une réduction sensible de la motricité de leurs spermatozoïdes. Cette recherche révèle que la bioaccumulation de substances oestrogènes est possible et qu’elle se transfère d’une espèce à l'autre dans la chaîne alimentaire, d'un poisson à un mammifère, et... de moi à toi.
Féminisé1.jpg
D'autres études ont montré la dévirilisation des crapauds mâles, des alligators, des tortues de Californie, des panthères de Floride, et même des ours polaires, ainsi que des mouettes mâles qui se mettent à couver des œufs, en raison du taux quasiment pharmaceutique dans les eaux de rivières, des oestrogènes hormonaux et médicamenteux, provenant des pilules contraceptives consommées par des dizaines de millions ou peut-être même de centaines de millions de femmes dans le monde, et quotidiennement rejetées via les urines dans les eaux usées des sanitaires et non traitées en stations d’épuration, oestrogènes qui vont se joindre aux actions des composés chimiques mimant les effets des oestrogènes naturels (oestrogène-like) : les pesticides organochlorés, eux-mêmes répandus par milliers de tonnes par an dans le monde, les dioxines, les phtalates (utilisés dans les produits en PVC, sols, jouets, tuiles, dans les colles, les encres, les solvants des cosmétiques et des produits de toilette), les alkyl phénols et leurs dérivés (utilisés comme détergents industriels et incorporés dans certaines peintures et certains plastiques), le bisphénol A utilisé dans les couvercles alimentaires et les bouteilles plastiques en polycarbonate, les hydrocarbures aromatiques, les retardateurs de flamme au brome (BFRs) utilisés dans les tissus d’ameublement, les meubles, les ordinateurs, et certains métaux lourds (cadmium, mercure, plomb), etc.”



http://postraumatik.com/content/view/148/27/

Que dire de plus?



Catégories : société 28 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • mais-non-mais-non-mais-non, voyons hommelibre !
    Tout ça c'est la faute à la fumée passive, responsable de tous les maux de la planète juste après la pomme (celle qu'Eve offrit à Adam avec les suites que l'on sait).
    HEUREUSEMENT il y a le Champix de ce bon docteur Rielle et de son CIPRET qui, pour une modique somme, vous permettront de mettre fin à vos problèmes.

    :o)

  • Aaaahhh, la fumée passive... tous ces feux de forêts que nous respirons et qui nous rendent accros. On devrait interdire les feux de forêts. Et interdire de boire et manger pour ne plus absorber de produits chimiques.

    Mais au fond, si l'humanité disparaît, ses problèmes disparaissent aussi. On attendra la fin, dans la douce euphorie suicidaire du Champix, du bon docteur Champignon...

  • On ne rigole pas avec le bizness de la santé des moutons de Panurge "libres" et bien portants, hommelibre !
    Je viens de lire sur le site des DDG http://www.lesdissidentsdegeneve.ch/index.php#fus_566
    que les divers CIPRET ont trouvé un nouveau truc pour faire encore plus blé:
    un patch à 120 balles qui "décèle" l'exposition à la fumée passive.
    Déjà 384'000 francs dans la tire-lire, aux dernières nouvelles, pour un gadget sans aucune valeur scientifique ni utilité.
    A quand un patch qui mesure la connerie ?

    :o)

  • Au moins le tabac les enrichit! Ca me semble toutefois très cher, 120 francs. Et puis les explications ne sont pas très claires... même un peu enfumées... Bon, cela dit, je suis d'accord avec le fait que les non fumeurs ont le droit de ne pas respirer la clope des autres. Pour autant que l'on sorte de la logique d'affrontement. Sinon il faudra aussi interdire le bruit des autres, l'odeur de parfum chimique qui empuantit les bistrots et les ascenseurs, la laque à cheveux très mauvaise pour la santé, on devra millimétrer la longueur de laisse des chines - vous savez, ces laisses déroulantes où on manque régulièrement de se casser la figure, etc, etc.

    Mais le patch pour mesurer la connerie... ne vaut-il pas mieux laisser l'humanité dans l'ignorance? Ce serait plus charitable...

    (:o)

  • si je comprends bien il faut arrêter de boire l'eau du robinet?

  • La baisse de la consommation du tabac, pousse l'état à l'augmentation du prix.
    Dès demain, 6,90 le paquet.
    Merci qui ?

  • Pour l'eau du robinet je ne sais pas si le filtrage est suffisant pour tout éliminer. Il faudrait creuser.

  • "Arte présentait un reportage hier sur la baisse du nombre de spermatozoïdes chez l’homme. Un constat alarmant, puisqu’en 20 ans une baisse de 40% est constatée, aggravée par une baisse de qualité."

    Alarmant? Excellente nouvelle oui!

    Jusqu'à présent seule la Chine a compris que l'augmentation de la population sans limite est un gros problème.

    Jusqu'à présent le seul moyen de régulation de la population humaine a été la guerre ou les épidémies.

    Mieux vaut un contrôle en amont qu'en aval.

    Vive la décroissance!

  • Si ce n'est que la décroissance c'est un moindre mal, Johann. Si c'est la perte de vitalité d'une espèce, ce sera autre chose. Bon, au yeux de l'éternité, qu'est-ce qu'une espèce de plus ou de moins... (:o)

  • Perte de vitalité = décroissance, du moins je l'espère et je peux toujours rêver. Et non "perte" de l'espèce humaine.

    Comme l'humanité n'en a rien à foutre de la perte bien réelle des espèces animales et végétales justement menacées par sa croissance, un peu de modestie obligée ne ferait pas de mal.

    Biologiquement une espèce animale ne survit pas indéfiniment. Et l'humanité a inventé tellement de moyens de s'autodétruire...

    Philosophiquement l'humanité est liée au destin du soleil qui n'est pas éternel lui non plus. Mais bon, l'humanité ne survivra pas jusque là.

    Ni les autres singes.

  • Certes. Si l'espèce humaine disparaissait, ce serait peut-être la première fois qu'une espèce aurait conscience de sa propre disparition. La conscience réfléchie de son existence, c'est quand-même une belle chose chez les humains.

  • En plein dans le sujet.

    Un rêve passe...

    http://geneve.cine.ch/film/Les-Fils-de-l-homme-56964

  • Eurêka, enfin on a trouvé un remède pour lutter contre la surpopulation en Chine, en Afrique, en Inde, en ...! Quant à nous, espèces rares, on pourrait toujours donner notre précieux liquide à une banque de sperme pour sauver l'humanité. Suisses et donner? Vous rigolez; il faut lire vendre ... pendant que sévit la crise financière dans ce bas monde. Quant aux banques, vu qu'il n'y a bientôt plus de barres en or à conserver, elles pourraient trouver un nouveau fillon pour améliorer leurs rendements en y installant des tiroirs frigorifiques, classés par professions et QI. Attention à bien séparer les fumeurs des non fumeurs, les drogués des non drogués, les alternatifs des non alternatifs ..................

  • Raaahhh Etoile, coquin. Et de bien séparer les hommes des femmes..... pffff mais non les femmes n'ont pas de sperme... Bon je vais réviser mon anatomie-physiologie...

    (:o)

  • "Et de bien séparer les hommes des femmes..... pffff mais non les femmes n'ont pas de sperme... "

    Elles ont des ovules. Et les spermatozoïdes sont bien ou mâle ou femelle. Donc possible (théoriquement) de les séparer. Pratiquement MDR!

  • On rigole ! bien sûr ! car la vie continue.....
    N'empêche que le problème est vraiment grave !
    J'en suis directement concerné, car je n'ai jamais pu procréer ! Bien que "tout fonctionne bien" !
    Je suis passé par des urologues, je suis passé sur le "billard" pour une biopsie, mon dossier à fait le tour de l'Europe...... sans aucune réponse !
    Qu'ai-je bouffé quand j'étais petit ? Qu'est-ce qui a pu se passer ??????? Je n'ai aucune réponse !?
    Maintenant j'ai 53 balais, je suis le dernier de famille et ma lignée de famille va ainsi s'éteindre ! Drôle non !!!!
    Celà reste une douleur et une incompréhension................ (surtout pour mon épouse depuis 30 ans !)
    Amitiés
    Coucou

  • Merci pour ce commentaire coucou.
    Amitiés et à votre épouse aussi.

  • De rien "homme libre" ! Merci de votre gentillesse.
    Personnellement, je me suis posé la question aussi sur les premiers essais de la pilule (à l'époque bien sûr) et sur le bromure que l'on nous faisait ingurgiter dans les repas(malgré nous) lorsque j'étais à l'école de recrue dans les années 70.....
    Suppositions bien sûr.................mais les résutats sont là !
    Amitiés
    Ivan

  • Merci à hommelibre pour ce sujet intéressant et inquiétant mais tout de même avec une pointe d’humour, j’ai bien aimé le lapin qui habite l’homme, vous devez être un grand coquin.

    Tout ça est bien de notre faute à tous, si l’humain n’était pas aussi inconscient et si le progrès s’arrêtait et si et si ….de tout manière, nous n’avons plus de solution, nous sommes allés trop loin. Maintenant, il faut que l’on récolte que ce l’on a semé. La cigarette est une chose, la pollution des avions des voitures des industries et tout le reste… alors au diable la pollution.
    .
    Votre histoire coucou est bien triste, j’espère juste que vous arrivez à vivre avec ! Dite-vous bien que faire des enfants n’est pas forcement le bonheur en soi et de plus vous avez peut-être évité la souffrance à des enfants dans un monde déjà bien amoché. L’essentiel c’est de vivre en harmonie avec son compagnon ou sa compagne. Bonne soirée à tous !

  • Sphinx, vous faites là un jeu de mot très très coquin!... (:o)))

    Je suis touché aussi par le mess de coucou, dont les commentaires sont toujours si mesurés et humains. On ne sait pas le pourquoi de beaucoup de choses. Mais on vit avec. Je veux parler de ce qu'on nomme le "destin". Je ne crois pas à une pré-destination, mais à un parcours où l'inconnu a une part plus grande que nos propres choix et décisions. Mais jour après jour nous tentons de comprendre, et à défaut d'accepter, et à défaut encore de changer ce qui peut l'être.

  • Chers bloggeurs, je me suis permis de me moquer un peu d'un problème qui pourrait devenir sérieux pour nos arrière-arrière-petits-enfants. Non seulement, nous Dinosaures (?) risquent de disparaître, comme ceux de la 1ère génération, mais aussi les plantes, les arbres sans feuilles etc.
    Jusqu'ici l'homme a toujours trouvé moyen de s'en sortir et la nature nous a "aidé" pour freiner la surpopulation (peste, divers maladies comme cancers, Sida etc., inondations, sécheresses, guerres, préservatifs, pillules et ?). Est-ce que d'autres dangers (épidémies ou pire pandémies nous attendent comme la grippe aviaire ou ?) nous attendent?
    Je me refuse de broyer du "noir", quand tout, ou presque, est "blanc" est désire vivre en épicurien, resp. profiter de la vie qui m'a été offerte par ma mère chérie.
    Coucou et autres, que certains soient touchés par les malheurs, je le regrette infiniement, mais je ne peux pas le changer. Je conclus avec: "il y toujours plus malheureux que nous, donc savoure chaque petit moment de bonheur! Il reste suffisamment de temps avant l'arrivée du "grand bonheur". Le 2e big bang et dernier jugement est pour après-demain.

  • Pas sérieux, s'abstenir. Pour égayer la journée, je vais vous raconter une histoire pas drôle pour tout le monde:

    Le couple Dufnu habite le 7e étage et nagent dans le parfait bonheur, à part leur souhait non exaucé d'avoir un enfant. Le voisin du dessus s'appelle Mohammed et, lui, a 8 enfants. 8e étages, 8 enfants, normal.
    Un jour, Brigitte Dufnu suggère à son mari de demander au voisin du dessus, comment il a fait pour procréer. Séance tenante, Gilbert, appelons-le Gilbert, monte chez Mohammed pour demander conseil.
    "Oh, je vous attendais depuis long temps; il n'y rien plus simple" réponde-t-il. "Vous achetez une bouteille d'eau de Cologne, un bon savon et un balai"! Gilbert "ahhhh, pourquoi"? Mohammed: "Vous lavez bien votre femme, vous la parfumez ..." et Gilbert l'interrompt: "et pourquoi un balet?". Et Mohammed de lui répondre: "quand tout sera prêt ... vous tappez avec le manche à balai très fort au plafond et je descend de suite"!
    L'histoire ne dit pas, si l'humanité a augmenté d'une unité. Sans rancune aucune!

  • ... Etoile, vous êtes un fieffé farceur! ... (:o)

  • Ce que vous tous n'avez pas compris, c'est que ce problème touche les pays occidentaux. Les autres n'ont pas ce problème, et feront donc augmenter la population humaine.

  • @ salut: Pas certain que cela se limite aux pays occidentaux: En Afrique, en Asie, les cosmétiques sont très utilisés, les pesticides aussi, et l'on mange aussi beaucoup de poissons qui eux ne connaissent pas de frontières.

  • *John, c'était loin de mes pensées de se moquer d'un sujet aussi sérieux et bien présenté. Bravo. Je voulais juste mettre une petite touche de couleur, pour ne pas trop nous noyer dans le pessimisme.
    Etoile a appris un nouveau mot, en consultant Larousse. Mon voc s'enrichit, en vous lisant, de jour en jour! Le fiéffé Bruno

    *sphinks, le jour où la pollution de tout genre aura été vaincu, l'humanité sera tout près du paradis!

    *quant au réchauffement climatique, pour le vaincre il faudra très très certainement faire appel au nucléaire et solaire, en maîtrisant ses effets secondaires (déchets, danger de terrorisme). Oui, c'est possible, mais pour le moment trop cher! Comme personne ne veut retourner au temps de la bougie, je suis un pro-nucléaire. Pas d'accord?; ma foi, on ne peut pas plaire à tout le monde!

    * salut, il faudra plus de hygiène de vie dans ces pays émergeants pour vaincre le syndrome (tiens, j'ai trouvé un nouveau mot à ajouter à mon dic) du sida et du sperme, à commencer par interdire de manger des poulets nourris aux hormones et autres saletés. Et pourtant, c'est avec le poisson la nourriture de base en Asie et Afrique, le soja, le riz et les céréales. Donc, ils sont logés à la même enseigne.
    Pour le moment, je m'interdis d'avaler des pillules pour me nourrir bio (jaune pour le pain, rouge pour la viande, verte pour les légumes, bleu pour le liquide et noir pour ...?). Quant à respirer bio, mmmmm

  • Etoile, pas de soucis, je vous reçois bien et la note d'humour est bien agréable!

    (:o)

  • je l'aimes de faire ça avec les pelles femmes

Les commentaires sont fermés.