ATTENTION: CE BILLET EST INTERDIT!

Celui et celle qui lit ce billet interdit s’expose à être poursuivi. Vous êtes prévenus!

Interdit1.jpgAllons-nous tranquillement vers une société pure et totalitaire? Jusqu’où l’individu devra-t-il être contraint pour tout faire péter?

Le projet d’interdiction de la clope en chocolat suscite des réactions! Nos dirigeants sont visiblement de grands psychologues, pédagogues, sages, dignes des dieux de l’Olympe.

Ainsi, pour éviter à nos petiots de prendre le geste de la cigarette, il faut interdire. Mais c’est bien sûr! Interdire a de tous temps été le meilleur moyen de provoquer une pression, et d’aboutir à une révolution. Car quand l’individu est trop brimé et trop contraint, il faut que ça pète!

Pour contribuer à construire une société pure, sans tache, sans rien qui dépasse, une société où la santé sera obligatoire sous peine d’amende, et où la moindre colère vaudra le bagne et l’exil, il faut aller plus loin. Sur le Matin d’aujourd’hui les internautes s’en donnent à coeur joie (http://www.lematin.ch/fr/actu/suisse/attention-jouets-dangereux_9-321632).
Interdit3.jpg
De l’interdiction des pistolets en plastique à celle des Barbies, la gamme est vaste. Il faudra penser aussi à interdire les branches d’arbres qui font de belles cigarettes fictives ou de terribles épées, Interdire la couleur rouge qui rend agressif. Interdire le ciel bleu qui fait trop penser au vacances et fout la cosse au travail. Interdire aussi les les fouets pour les chevaux: ça peut rendre sado-maso,

Un internaute a trouvé la solution finale: il faut interdire la vie. C’est tellement plus simple que de tenter fabriquer une société pure et surveillée, un fascisme froid, un monde type 1984.

Ce projet fait penser que les parents sont totalement incapables d’éduquer leurs enfants, que les humains ne sont que de vils moutons bêtes et crasse, et que l’Etat doit se substituer à l’éducation et remplacer définitivement les parents. Comment aller vers un système totalitaire sans le dire...

Interdit6.jpgCet idéal de pureté de la société était entre autre l’apanage des nazis. On ne tolère aucune erreur, aucune expérience de la vie, aucun risque. Bientôt on fixera la couleur des draps et les jours et heures de copulation. Le prozac sera distribué dès l’école enfantine car nous serons tous dans un état dépressif congénital. Les incivilités se multiplieront comme signes de révolte individuelle.

A moins que le plan des dirigeants soit de mettre une telle pression qu’elle incite à la révolution. Peut-être veulent-elles voir des millions de Suisse marcher sur le Palais fédéral et détruire jusqu’aux fondement de l’Etat et de l’autorité. Car à vouloir trop rendre l’humain conforme, c’est ce qui risque d’arriver.

Mais il y a peut-être un moyen d’éviter cela: mettons sur une île tous ceux qui veulent un monde pur, qui ne supportent pas l’imperfection humaine.
Interdit5.jpg
Et laissons les autres danser joyeusement dans les rues au son d’orchestres improvisés.


Note: si vous avez lu ce billet malgré l'interdit, c'est qu'il y a encore de l'espoir...




914LybieVoile.jpg
Catégories : Humour 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour Hommelibre,

    Je l'ai lu... et deux fois... et toK :o)

    Bien à vous,

    Stéphane

  • Stéphane, quelle audace!!!!!!!!!

    Ouf, ça me rassure... C'est un petit clic pour la souris, mais un grand pas pour la liberté...

    ):o))...

  • "Mais il y a peut-être un moyen d’éviter cela: mettons sur une île tous ceux qui veulent un monde pur, qui ne supportent pas l’imperfection humaine."

    Vous êtes fou!!! il faut interdire les iles.Sur une ile est impossible d'échapper à un tsunami.

    D.J

  • Après les cigarettes en chocolats,haro sur les pipes dans les bordels.

    D.J

  • D.J.: mdr!.....

  • "heuarrr! heuarrr! heuarrr!", comme ferait ce bon docteur Rielle en voyant l'ennemi.

    hommelibre, vous êtes un ennemi de la liberté bien comprise:
    celle qui passe par la soumission absolue aux lois les plus stupides !

    ;o)

  • Bonsoir Homme libre !
    Oui ! les interdictions doivent être soutenues par des lois et des réglements, derrière lesquelles les FAIBLES de notre époque essayent de se réfugier !
    Malheureusement, ces FAIBLES ne se rendent pas compte que pour faire respecter les interdits posés il faut des gendarmes et des hommes de lois en suffisance !
    Vu que l'on propose actuellement tellement d'interdits, qu'il ne sera alors impossible de les faire respecter !!!! ;-) (par manque de moyens et de personnel)
    Bref ! tout ça pour dire que celles et ceux qui veulent tout révolutionner et tout interdire pour faire soit-disant "un monde pur et meilleur", me font simplement sourire !...... car celles et ceux qui posent ces interdits aux autres font souvent le contraire par déviance !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Amitié
    Ivan

  • Oui, ces gens ne se rendent pas compte qu'à force d'interdire ils sapent l'autorité même de la loi. Et comme vous dites Ivan, j'aimerais bien être une mouche pour observer leur comportement quand personne ne les regarde. Pas sûr qu'ils soient très cohérents, car un tel besoin d'interdire et de diaboliser pose question sur leur psychologie. Ca ne m'étonnerait pas que dans les 10 à 15 prochaines années il y ait une sorte de grand mouvement de retour à une vie plus sauvage, et de plus en plus de violence, et une désolidarisation de la civilisation. Ce serait bien regrettable, mais là, franchement... Ces gens sont les fossoyeurs de la civilisation.

  • La société prédite dans "Demolition Man", film avec Silvester Stallone semble intervenir bien avant 2032.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Demolition_Man

  • Qui a connu le "bois fumant" quand il était petit? Est-ce que les enfants le connaisent encore? il s'agit de tige de fenouil sauvage... On devait tout le temps les rallumer, ô dangereux criminels potentiels et ignorants que nous fûmes (sic), nous avions même des allumettes! Et on jouait au cow-boy, avec des flingues en métal qui pétaient des capsules et qui, ô autre crime, ressemblaient à des vrais! Effet pernicieux de la culture américaine...?
    et à ce propos:
    @ Victor Dimitriescu: La société montrée dans le film que vous citez, est un clin d'oeil au "meilleur des mondes"... La Fliquette s'appelle Huxley, du nom de l'auteur du bouquin... Je le note parce que le film en pend plus de saveur... "mmh, c'est pas mauvais le rat" ;-)

  • j'aime bien ces imageds,tu les as bien choisizes!

  • j'aime bien ces imaes,tu les as bien coisies!

Les commentaires sont fermés.