Madonna: mais quel homme voudrait encore d’elle?...

On découvre dans la presse du jour quelques-uns des termes du contrat de mariage - de comportement plus exactement - que Madonna a imposé à son bientôt ex-mari. Elle n’a pas démenti, et l’on peut imaginer que les indiscrétions sont fiables.

madonna4.jpgDonc Madame Ciccone a édicté les commandements que son mari devait suivre à la lettre. Quelques perles:

“...travailler pour enrichir le bien être émotionnel et spirituel de sa femme”.


Il devait ainsi consacrer des heures à la lecture de texte de la kabbale avec son épouse. Au fait, avait-elle prévu la réciproque, soit de travailler pour enrichir le bien-être émotionnel et spirituel de son mari?

“...résoudre les conflits de manière constructive”.


Fort louable. Mais que veut-elle dire par là? Quelles sont ses règles à elle sur la résolution constructive des conflits? Voulait-elle dire qu’il n’avait pas le droit d’être en conflit?

En cas de dispute, il devait dire:

“Je comprends que mes actions t’aient contrariée, s’il te plaît travaillons ensemble pour résoudre ça”.


Et ses actions à elles n’étaient donc jamais contrariantes? Incroyable, une sainte!

“...consacrer du temps à leur expression sexuelle”.


Le calendrier de leurs rapports sexuels était programmé d’avance. Il devait donc bander à l’heure et au jour où Madame l’avait prévu... De quoi le rendre impuissant. Elle connaît, le mot “spontanéité”, et le mot “désir”?
Madonna3.jpg
Et quand son Guy Ritchie de mari sortait tant soit peu du rail qu’elle avait décidé pour lui, elle lui disait:

“Le contrat Guy, le contrat…”.


Ils sont en divorce. Et Madame a l'outrecuidance de prétendre que son mari est un “handicapé émotionnel”. On le serait à moins... Je ne connais pas d’esclaves dont la vie émotionnelle est riche et épanouie!

Madonna est donc une dominante sans complexe, et son contrôle sur son mari entre dans les schémas de la violence conjugale psychologique. Mais la question est: comment a-t-il pu rester 6 ans? Personnellement, je serais parti à la première lecture d’un contrat où le couple est pire qu’une caserne.


9LybieOubli.jpg
Catégories : société 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Homme "libre",

    Si vous étiez aussi libre que vous le prétendez, vous n'auriez réagi que par le rire à cette nouvelle aussi vaine que sans intérêt.

    Au contraire, celle-ci vous donne matière à disserter, une fois de plus, sur votre vision assez particulière - et sans doute teintée de vos expériences judiciaires - de la condition masculine.

    Il me paraît que Madonna et son contrat conjugal sont aussi peu dignes d'attention que la problématique de la reproduction des arthropodes dans le sous-continent asiatique.

    A moins que vous ne soyez un entomologiste.

    Bonne nuit.

  • Mis à part le fait qu'elle ne vous a pas proposé un tel contrat, ce bon vieux Sacher a montré la voie à plus d'un homme appréciant les maîtresses-femmes et les contraintes...Tous les goûts sont dans la nature et bander à heure fixe peut-être considéré comme une forme de méditation. :o)

  • cnvd53, vous m'avez bien fait rire sur ce coup-là. J'avoue être passionné par la reproduction des arthropodes, surtout les Chélicérate de la sous-famille Mérostomes. Les limules, très connues, en sont un exemple exemplaire par leur exemplarité. Par comparaison, les Pycnogonides ne sont pas aussi représentatifs. Leur morphologie si spéciale que leur place dans la classification est remise en question ; la classe des Pycnogonides (ou pantopodes) appartenait, dans l'embranchement des arthropodes, au sous-embranchement des Chélicérates. On aurait actuellement tendance à les distinguer des Chélicérates et à les considérer comme un sous-embranchement au même titre que ceux-ci.

    Concernant leur reproduction, là c'est formidable! A l'exception des Cirripèdes, tous les Arthropodes ont les sexes séparés; ils sont ovipares, rarement ovovivipares. Les mâles et les femelles offrent assez fréquemment une forme et une organisation différentes; ce dimorphisme sexuel est surtout remarquable chez les Crustacés parasites et chez certains Insectes (le Drilus flavescens, par exemple). La reproduction a lieu quelquefois par parthénogénèse.

    N'est-ce pas intéressant? Madonna devrait essayer la parthénogénèse.

    Oh, pardon, je suis quelque peu sorti du thème... Et bien, quelle que soit mon expérience, je serais bien fou de l'ignorer. Cette expérience m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses des relations hommes-femmes, et sur le déséquilibre de valeur actuel entre les deux. Ce qui est considéré comme moche chez l'homme (domination par exemple) est valorisé chez la femme. Et bien, voyez-vous, je rééquilibre! Et cela durera encore, tant qu'il y aura nécessité! Car j'apprends de mes expériences, figurez-vous. Mais à part cela, c'est en effet plus badin que grave, et je m'étonne simplement qu'un homme ait accepté de marcher dans un tel contrat.

    Ah mais je reviens aux arthropodes, pour vous suggérer 2 vidéos de haute tenue scientifique:

    http://fr.youtube.com/watch?v=4Gy-Em5mPBo

    et

    http://fr.youtube.com/watch?v=cP3Txfeo3FQ

    ... ):o)...

  • @ Azrael: Franchement ce n'aurait pas été ma tasse de thé, ni elle ni le contrat. Mais vous soulevez (hum... si j'ose dire) une idée intéressante: l'érection programmée comme technique de méditation...

    Mais vous savez, si ça se trouve, cette histoire de contrat ce n'est peut-être qu'une cabbale montée contre elle... (:o) ...

  • pffff... Madonna est une céphalopode typique et l'expérience démontre que l'union d'une céphalopode avec un gastéropode non-équipé d'une minuterie bandométrique est vouée à l'échec.
    Faut toujours tout leur expliquer, à ces p'tits jeunes...

    :o)

    hommelibre, votre digression sur les arthropodes mériterait le prix Penthouse de littérature !

  • La vraie question à se poser : le futur ex-mari de l'extatique Madonna était-il seulement consentant? A part ça, l'histoire du contrat est plutôt rigolote.

  • .....il faut déjà être une "nouille" pour marier une volage telle que cette "madonna" ! Je pense que le fric a bien plus pesé dans la décision d'une telle union que le véritable amour réciproque.................
    Alors !...............ils n'ont qu'à en subir chacun(e) les conséquences. Et toc !

  • De toutes façon, s'il l'a accepté pendant 6 ans, il était consentant. Et sur l'appât de l'argent ou d'une notoriété, on ne peut rien exclure. Enfin, pas très Rome-antique tout ça... quand les impératrices avaient le poison, les empereurs les hommes de main...

  • A 50 piges et ayant lu le contrat de mariage qu'elle a fait signer à Guy Ritchie ... vous avez bien raison de vous interroger, mon ami.

  • Homme prétendu libre mais souffrant du "déséquilibre" des relations hommes-femmes,

    Selon le principe psychologique somme toute assez basique voulant que les représentations sont fondatrices de la réalité, vous seriez sans doute bien inspiré, en toute modestie et humilité de ma part, de procéder à l'examen des vôtres.

    Car si le déséquilibre existe, c'est avant tout dans votre tête. Mais sans doute votre passion pour les arthropodes (et, incidemment, pour leur reproduction) vous contraint-elle à voir les choses par le petit bout (si l'on ose dire) de la lorgnette?

    Bonne nuit.

  • @ cndavid53: ça commence à bien faire. Je vous ai répondu poliment, voire avec humour, en tenant compte de vos arguments, et là vous dépassez la limite. Déjà le "prétendu libre": raaahhh, ça doit vous faire ch... qu'un homme se prétende libre, n'est-ce pas, car cela fait un moment que vous tiquez sur mon pseudo. Ensuite vous ne débattez même pas, je comprends pourquoi on vous surnomme le troll sur ces blogs!

    Ca va, je ne vous réponds plus: je n'aime pas votre mauvaise foi - ou est-ce votre bac à sable irradié?

Les commentaires sont fermés.