Dans deux jours la fin du monde?

Alors, sera-ce la fin du monde dans deux jours? Quand le CERN mettra en marche son nouvel accélérateur de particules? Cela débat, toutes les hypothèses et peurs ancestrales fleurissent sur le net et ailleurs. Alors, seront-nous encore là jeudi matin pour boire notre petit noir au bistrot du coin ou aurons-nous été avalés, engloutis, en une fraction de seconde si rapide que nous n'aurons rien vu?

TrouNoir2.jpgJe parie pour ma part que nous serons toujours là, à sourire pour les uns, à s'essuyer le front pour les autres. Il y aura toujours Ike, les tensions en Europe, la faim dans le mode, les factures à payer, les voisins pour boire l'apéro. Tout sera pareil, avec un jour de plus.

Je fais confiance aux scientifiques qui ont préparé le nouvel accélérateur. Ce sont des super-intelligences, des prudents et audacieux en même temps, triés sur le volet. Ces gens savent ce qu'ils font. Pas de soucis. Et de plus je suis impatient de savoir ce qu'ils vont découvrir, et je remets ci-dessous un commentaire que j'ai posté sur le blog de Monsieur Mabut http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2008/09/08/tout-l-univers.html :

Personnellement je trouve les recherches du CERN fascinantes, comme je suis fasciné par l'espace. Aller aussi loin dans le secret de la matière est quelque chose de profondément philosophique, oserais-je même dire: mystique? Les physiciens ont montré que la matière (connue) n'est formé que de quelques particules fondamentale.

N'est-ce pas un grand pas scientifique vers la notion d'unité fondamentale de la création? Unité que les religions ont illustré d'autres manières, compliquées, confuses, avec une telle distinction entre le créateur et ses créatures que la notion en devient d'une abstraction plus vaste que l'infini... Et n'est plus prenable pour un esprit qui veut COMPRENDRE plutôt que croire aveuglément.

Grâce à la recherche fondamentale en physique, et aussi à la physique quantique où l'espace-temps sont très différents de ce que nous connaissons, où la notion de champs vibratoire unifie également la matière, et donc la conscience mentale et morale qui lui sont étroitement liées, irons-nous vers un concept de Dieu sans plus avoir besoin de la religion? Enfin?

La théorie de l'unité sera scientifique, ses applications seront philosophiques, psychologiques, relationnelles, médicales, et il n'y aura plus besoin de maître à penser, de religions différentes. Il restera à mettre l'éthique dans un cadre hors des anciens contextes religieux pour enfin être libres et enfants de dieu... ou poussières d'étoiles - ce qui pourrait finalement être pareil?....

Hostages2mois.jpg
Catégories : Univers 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonsoir "hommelibre" !
    J'ai déjà une réponse intéressante, issue d'un interwiew de la télévision américaine à Werner Von Braun, en 1971 :
    -"Pouvez-vous me dire, vous spécialiste de la physique interplanétaire, quelle est votre pensée personnelle au sujet de Dieu. D'après vous, Dieu préside-t-il à ce monde de l'infini sidéral, à ce cosmos, ou convient-il de déclarer le ciel vide ?
    -Von Braun : "Pour moi, je n'ai pas à me "prouver" Dieu, je peux dire que je le vois, que j'en expérimente en quelque sorte sa présence, pour la seule raison qu'il me paraît inconcevable de penser qu'on pourrait faire des calculs et des prévisions scientifiques si précis et si complexes que ceux que nous avons dû faire, si cet univers cosmique n'était pas soumis à des lois précises et constantes qui, seules, peuvent le permettre. Il n'y a, que je sache, jamais eu de lois sans un législateur.... Dieu est pour moi ce Législateur suprême à qui les mondes obéissent". (Septembre 1971)
    A méditer !!!!!!.........................
    Amitiés

  • Bonsoir,
    je suis totalement d'accord sur le fait que le monde sera toujours là jeudi et qu'il n'aura pas changé.

    Par contre, je crains que vos espoirs d'éradiquer les problèmes des religions grâce aux avancées scientifiques sont déçus. Dans le milieu des physiciens, nombreux sont croyants car ne pensent pas que les conditions très précises qui ont été nécessaire pour créer le Big Bang aient pu survenir "par hasard".

    Salutations

    Céline Roy

  • Dans "Une brève histoire du temps", le physicien Stephen Hawking a retracé l'histoire du temps, du bing-bang aux trous noirs! Depuis, on n'a rien vu et c'est pas jeudi que la fin du monde arrivera!

    On est simplement certains que l'Univers sera résorbé par ces trous noirs, mondes d'antimatière et se présentant comme des boules de feu grâce à cet éminent scientifique, blessé dans sa chair, handicapé. Nous n'y pouvons rien et la seule question à se poser reste : l'expérience humaine vaut-elle vraiment d'être perpétrée?

    En tout cas, n'oublions pas l'humilité propre à notre condition: nous n'avons aucun pouvoir sur le destin de cette planète par des milliers d'autres si ce n'est de respecter un peu mieux son prochain dans la vie de tous les jours! Mais ça ...

Les commentaires sont fermés.