Après les seins, censurons le Conseil Municipal

Madame Salerno crispe les élus municipaux genevois. Depuis les affiches censurées, elle était bien discrète. Ouf, elle réapparaît au premier plan.

Sein1-1.jpgSouvenons-nous de sa décision de censurer un mini-bout de sein, prétextant que les femmes dénudées sur les affiches incitent les garçons à révéler le violeur fondamental qui est en tout homme. L’affiche incriminée était par ailleurs très discrète, bien plus que l’image que je vous propose!

Rappelons-nous qu’elle ne s’était pas offusquée des affiches avec des hommes quasi-nus, réveillant la nymphomane prédatrice qui sommeille en toute femme...

Et remarquons au passage qu’elle s’intéresse beaucoup plus aux seins dénudés qu’aux conn... que disent les féministes radicales. Pourtant il y a une obscénité considérable dans la manière dont elles traitent parfois les hommes, réveillant en eux le justicier tueur qui ne devrait jamais s’endormir...

Un exemple:

« Si la vie doit survivre sur cette planète, il faut qu’il y ait décontamination de la terre. Je pense que cela sera accompagné d’un processus évolutionnaire qui résultera en une réduction radicale de la population mâle. » Mary Daly, ancien professeur à Boston College, 2001.


SeinConseilMuni.jpg
Bon aujourd’hui Madame Salerno se passe de l’avis du Conseil Municipal pour un sujet où il est pourtant concerné et décisionnaire. La moindre des choses, s’il y avait un vrai souci d’information aux locataires, était d’en parler avec le CM avant l’envoi de tout courrier.

Mais bon, pourquoi aurait-elle besoin du Conseil? Staline avait-il besoin d’un parlement?






demilibrestripoliuf2.jpg
Catégories : Humour 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • M'enfin, hommelibre !
    Madame Salerno fait comme il veut, sinon où irait le démocratie ?

    ;o)

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour Hommelibre,

    les économies mal comprises de Madame salerno forcent le respect.

    En effet, pourquoi s'encombrer de structures chères, démocratiquement élues, alors que l'on peut le plus illégitimement prendre seule une décision à l'unanimité de son soi personnel ?

    Franchement, l'avantage dans un système dictatorial réside dans ce simple fait, des économies subtancielles...

    Non mais, parfois les initiatives des politiques sont mal interprétées par les citoyens, au point qu'on est en droit de se demander si la démocratie n'est pas tout simplement un luxe cher et complètement inutile.

    Désuet...

    Malheureusement, Madame Salerno n'est pas la seule à prendre des décisions avec l'accord de son soi personnel...

    Bien à vous Hommelibre,

    Stéphane

  • Dame Salerno - Sommaruga, pour rassembler à Staline aurait quand même besoin d'une moustache, qu'elle pourrait emprunter à Marx ... Groucho !

  • Hommelibre,

    Juste des hommes à moitié nus sur les affiches publicitaires....je veux voir des hommes nus, tout nus, à poil, comme des vers! Juste pour le plaisir des yeux (gourmands, du type chocolat, mais pas nympho....On sait aussi faire la distinction)!

    Quant à Mary Daly, c'est encore autre chose. Honnêtement, Mme Salermo fait presque machiste à côté de cette "icône" du féminisme ultra-radical américain.

  • Grey, vous allez me manquer. Je vous aime bien, même quand vous avez des montées d'hormones un peu... même beaucoup... Je vous en citerai d'autres des féministes enragées, y compris et pourquoi pas Valérie Solanas, qui a été reprise en 2004. Revenez vite! (C'est quand décembre?).

Les commentaires sont fermés.