Pour une liste masculine à la Constituante!

Pour assurer une présence équilibrée des genres à la Constituante, il faudrait peut-être envisager une liste entièrement masculine. Cela semble évident et essentiel. Ces hommes pourraient venir des associations masculines: associations de pères, associations d’hommes subissant le sexisme judiciaire, groupes d’hommes réduits au statut de pourvoyeurs, hommes accusés à tort par des des femmes supposées malades et par des juges indignes, hommes dénigrés, par exemple.

Une liste d'hommes, pour la diversité

GroupeHommes.jpgA cette occasion, les hommes réunis sur cette liste se présenteraient afin d’illustrer la société dans sa diversité.

Ce serait pour nous les hommes une occasion inespérée de modifier tout ce qui, dans la constitution actuelle, ne convient plus à un canton moderne.

Les hommes de cette liste, souhaitant dépasser les clivages politiques, s’engageraient de manière non partisane, pour une élection ouverte à l’ensemble de la société.

Les hommes de cette liste voudraient se rendre disponibles pour défendre les valeurs morales, d’une manière ouverte, dynamique et innovante, sur les grands sujets de société qui seront débattus.

Tout au long des travaux de l'assemblée constituante, ils proposeront une vision à long terme, pour les générations présentes et à venir, même quand ils ne voient plus leurs enfants après divorce.

Les hommes de cette liste espèrent susciter l'envie des femmes et des hommes de participer à l'élection grâce aux idéaux défendus :

- Les Droits Humains - droits populaires et fondamentaux
- etc - à peu près les mêmes thèmes que partout, mais en plus:
- l’égalité hommes-femmes sur les plans familiaux, éducatifs, juridiques, entre autres.


Oui, mais enfin, c’est quoi ce binz?

- C’est bien beau votre idée de liste masculine. Mais enfin, quoi, vous prétendez vouloir illustrer la société dans sa diversité. Mais sans femme sur votre liste, la moitié de la société n’est pas représentée!

- Ah bon?

- Et puis il y a déjà des hommes, et des femmes, dans d’autres listes. Pourquoi faire une liste d’hommes?

- Euh...

- Vous prétendez ne pas avoir d’esprit partisan, mais c’est totalement partisan de faire une liste masculine!

- Ben...

- Et puis c’est quoi vos valeurs morales, c’est très vague et général tout ça? Vous faites des mots jolis, un discours séduisant, mais sans contenu! C’est bien l’époque, ça: tout dans l’emballage.

- Oui, euh...

- Et puis c’est quoi ce binz? Une liste masculine? A l’époque de l’égalité? Vous excluez un genre? Et ça vous paraît normal? On aura tout vu!!!

- Ce billet d’humour politique reprend quasiment mot pour mot les arguments de la liste féminine: “évidente et essentielle”, “illustrer la société dans sa diversité”, “de manière non partisane”, etc, etc.

- Ah.....? Noooooooon......

- Si, si..... Allez voir:

http://femmesdanslaconstituante.blog.tdg.ch/


Free1:2Hostages.jpg
Catégories : Politique 15 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Ouille, ouille, Homme-cible/Hommelibre!! Voulez-vous vraiment pratiquer la défense de l'égalité ... à rebours?

  • L'égalité doit être réciproque, sinon ce n'est plus l'égalité!

    Je suis content de votre réaction, Micheline, d'autant que vous me connaissez un peu maintenant et que vous savez que j'aime l'humour un peu polémiste, même si dans mon for intérieur je suis plus nuancé que certains de mes billets ... Et je sais que vous pratiquez aussi volontiers l'humour au deuxième degré. Mais ce qu'il y a d'intéressant c'est en effet de se demander si une liste masculine serait une régression. Alors que l'annonce d'une liste féminine semble aller de soi et ne semble pas aller à rebours.

    Or, l'égalité est réciproque ou n'est pas.

    Dans ce sens la liste féminine est une régression narcissique: "Nous les femmes féministes, nous sommes si bien, si ouvertes, si avancées, si morales, si évidentes et essentielles...". Ce qui laisse entendre que les autres listes - dans lesquelles il y a des hommes ET des femmes - ne le seraient pas...

  • "Voulez-vous vraiment pratiquer la défense de l'égalité ... à rebours?"

    Et pouquoi pas? Il y a pas mal de choses à redire sur les droits masculins, particulièrement sur le divorce et la garde partagée des enfants. Par exemple sur l'obligation pour un homme divorcé d'entretenir son ex-conjointe à vie même lorsque celle-ci refuse opinément de trouver un travail. Et puis, comment résister à une provocation contre les féministes invétérées qui passent leur temps à publier les pires clichés sur le "mâle-salopard"? Il convient de combattre farouchement la discrimination positive, tout à fait injuste. A compétence égale un homme ayant une famille et dont la femme ne travaille pas verra ses chances de retrouver un travail réduite, même si sa concurrente a déjà un mari qui bosse et qu'elle désire juste un salaire d'appoint. Toutes ces choses doivent être combattues pour revenir à une véritable égalité, assumée par les femmes. Car lorsqu'il s'agit de s'en prendre au mâle et à l'inégalité des salaires, les féministes montent toujours au front. Quant il s'agit de dénoncer le racket généralisé auquel sont soumis les hommes divorcés devenus des vaches à lait, c'est le silence. Quand il s'agit de gueuler pour que le père s'occupe des enfants dans le couple, là encore, elles sont là, lorsque il s'agit de revendiquer la garde des enfants à 50%, là non, la mère retrouve tout d'un coup sont aura d'exclusivité sur la progéniture. La guerre des sexes a bien lieu, alors autant que les hommes se réveillent au lieu de se féminiser à outrance...

  • J'ajoute qu'un autre argument de la liste féminine est une jolie vue de l'esprit idéologique:

    "Si, dans l'idéal, la constituante était composée pour moitié de femmes de tous les âges et de toutes les facettes de la société, ce serait le signe que quelque chose bouge, dans notre République et Canton de Genève."

    J'attends toujours que l'on m'explique en quoi la parité numérique est un signe d'égalité, et en quoi ladite parité serait automatiquement une preuve de compétence...

    Et en quoi cela ferait plus bouger que s'il y avait une majorité de femmes, ou une majorité d'hommes. Je crois que depuis 50 ans la grande majorité des hommes a voulu faire bouger les choses, y compris pour les femmes, en particulier quand ils ont voté le droit de vote pour les femmes (droit qu'eux-même n'avaient pas depuis longtemps).

    Les hommes font bouger les choses, n'en déplaise aux féministes qui aiment bien voir dans la gent masculine de gros lourdaux immobiles et pétrifiés face à une gent féminine, intelligente, mobile, novatrice, audacieuse, etc...

    Quand je vous dis que ce féminisme-là est un narcissisme sans barrière morale ni intellectuelle...

  • D'ailleurs, on pourrait inscrire dans la Constitution l'égalité de soutiens aux hommes et aux femmes, avec la parité dans les subventions.

    On connaît par exemple le montant annuel de la subvention accordée entre autres à 4 asso:

    * l'association Foyer Arabelle, soutenue à hauteur de 545'000 francs ;
    * Solidarité Femmes, qui touchera un montant de 726'000 francs ;
    * SOS Femmes, qui bénéficiera d’une aide de 355'000 francs ;
    * et enfin Viol-Secours, pourvue d’un soutien annuel de 295'000 francs.

    Combien les associations de pères, d'hommes battus ou accusés faussement, parmi d'autres, reçoivent-elles? Si quelqu'un trouve un chiffre, il gagnera le droit à la considération masculine!...

  • La division de ces 80 places...comment y arriver alors que les élus sont également des hommes, quand bien même ils n'en sont pas venus sur une liste d'hommes...

  • La liste féminine respecte-t-elle la parité? Non, que je sache. La liste visible sur le blog ne contient que des femmes, et le blog lui-même parle des femmes de la liste. Pas d'hommes annoncés, à ma connaissance.

    Alors de qui se moque-t-on? Les féministes feraient-elles de l'humour au 2e degré? Ou bien simplement jouent-elle sur tous les tableaux pour tout ramener à elles: "Tout pour nous, la parité pour les autres".

    Quand on réclame la parité, on l'applique d'abord à soi. C'est le moindre signe d'honnêteté intellectuelle et de crédibilité. Mais là, j'en demande probablement trop...

  • Je précise que cette liste masculine n'existe pas, et que je n'ai pas l'intention de la créer. Mais, va savoir, si cela donnait des idées à d'autres...

  • Oui bon d'accord... et le SEXE dans tout ça ?

    ;o)

  • "D'ailleurs, on pourrait inscrire dans la Constitution l'égalité de soutiens aux hommes et aux femmes, avec la parité dans les subventions."

    Sans parler de la plétore de bureaux pour l'égalité et de la nouvelle tendance des études de genre, toutes ces activités créent des postes de direction au frais du contribuable pour des résultats plus que contestables...

  • @ Victor:

    Oui, d'ailleurs il faudrait autant d'hommes que de femmes au bureau de "l'égalité", et une présidence alternée femme-homme. Sur les études de genre, en effet, plus que d'accord. Cela paie des idéologues à nos frais, sans garantie de rigueur intellectuelle et morale ni de résultats - à part la démolition systématique du masculin. Puisque c'est le fondement même des études de genre: montrer l'oppression masculine et la victimisation féminine.

    @ Blondesen:

    En effet, j'avais oublié le sexe. J'ai une idée pour introduire la parité dans le sexe: pendant une semaine, l'homme fait tout ce que sa femme lui demande pour son plaisir; et la semaine suivante, c'est la femme qui fait tout ce que son homme désire pour son plaisir... Hin hin...

  • Le bureau de l'égalité...qu'elle foutaise...Fabienne Bugnon se fout de l'égalité, elle veut la suprématie de la gente féminine...
    Pensez seulement, l'homme est de toute façon coupable, dont la victime est toujours la femme...
    je vous ai raconté mes déboires à ce sujet, je ne vais pas recommencer, mais cela m'a laissé un goût amer...
    Heureusement, (pour ceux qui l'ont vue) madame Victor (la nouvelle), m'a redonné le goût de la vie, des femmes, de l'amour...etc.
    L'ancienne dame (elle veut garder mon nom de famille en plus) est une menteuse promue par LAVI (que des femmes, je vous dis) pour aller en découdre devant le Tribunal.
    Heureusement pour moi (si, ça existe) le Tribunal a décidé de mettre comme juge, une dame, très consciente des problématiques de l'égalité hommes-femmes, qui n'hésite pas une seconde à taper fort sur les femmes, qui font du mal aux hommes et qui se cachent ensuite (sous les jupes) derrière des associations victimaires...

    La Justice existe, c'est ce que je peut en témoigner, pour l'avoir reçue...
    Merci pour votre patience de me lire...
    Bien à vous,

  • Victor, je suis heureux d'apprendre que vous êtes tombé sur une juge compétente et impartiale, et qui connaît son sujet. Une juge normale, quoi!

    Il en existe. Moi j'étais tombé sur une juge partiale, pro-femmevictime, et menteuse. Elle s'est acharné sur moi et a biaisé le dossier. Il semblerait qu'elle ait des raison perso pour être contre les hommes. Avec une juge normale et un procureur adjoint normal (pas socialiste ni intégriste de la cause des femmes), mon affaire aurait été bouclée après 3 mois d'instruction. Il faut savoir que ce proc adjoint avait mis dans l'accusation une perle délirante: une discussion à trois personnes dans un bistrot était devenue une tentative de viol! On croit parfois que les films de série B sont nul et exagérés, mais parfois la réalité est pire.

  • Puisque l'on parle d'égalité, voici quelques réflections :

    Combien d'hommes faut-il pour ouvrir une bouteille de bière ?
    Aucun ! La bouteille est sencée être DEJA ouverte quand ELLE l'apporte !

    Pourquoi un salon-lavoir n'est-il pas un bon endroit pour draguer une femme ?
    Parce qu'une femme qui n'a pas de quoi se payer une machine à laver, ne pourra jamais vous entretenir !

    Pourquoi les femmes ont-elles de plus petits pieds que les hommes ?
    C'est une loi de la nature, ainsi elles sont plus près de l'évier à vaisselle !

    Comment sait-om à coup sûr qu'une femme va dire quelque chose d'intelligent ?
    Lorsqu'elle commence se phrase pas :"Un homme m'a dit...!"

    Au commencement, Dieu créa la terre et se reposa
    Puis Dieu créa l'homme et se reposa.
    Puis Dieu créa la femme.
    Depuis lors, ni Dieu ni l'homme n'ont eu de repos !

  • @ Octave:

    ...mdr!... Surtout celle sur la femme intelligente! Bon, on va me traiter de vilain macho, mais bon... comme c'est pas vrai c'est pas grave... D'ailleurs j'adore les femmes intelligentes. J'en ai connu pas mal: après m'avoir vu, elles allaient dire à leurs copines: "Il m'a dit...blablabla..."

Les commentaires sont fermés.