19 janvier 2016

« Mort à Venise », ou la fin d’un humanisme

L’humanisme est-il un sentimentalisme ?

A lire le dernier billet de Vincent Strohbach, « Les derniers humanistes », diverses questions me viennent. Qu’est-ce que l’humanisme? Les deux exemples cités sont-ils vraiment des humanistes? Pourquoi ce défaitisme devant le changement de paradigme du monde: était-ce vraiment mieux avant?

Lire la suite