07 novembre 2017

Femme, ne parle pas en mon nom (2) : un nouveau pacte

J’en viens maintenant aux deux interventions qui m’ont inspiré la présente réflexion. La première a été publiée sur une page Facebook. On y fait endosser aux hommes dans leur ensemble le double rôle d’agresseurs … et de victimes, eux aussi. Cette deuxième partie commence de manière plus conflictuelle que la première, mais comme vous le verrez c’est nécessaire.

 

Lire la suite

24 octobre 2017

De Mai 68 à Harvey Weinstein

« Je veux jouir sans entraves », « Tout et toute de suite », « Ici et maintenant », « Il est interdit d’interdire »: ces slogans de Mai 68 seront-ils encore célébrés dans sept mois pour les 50 ans des événements? L’affaire Weinstein est-elle le dernier épisode de cette révolution culturelle qui tourne à la débâcle?

 

Lire la suite

10:40 Publié dans Philosophie, Politique, Refondation, société | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : mai 68, révolution sexuelle, harvey weinstein, victimaire, femmes, hommes, moeurs | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

01 novembre 2014

Harcèlement ( 3 et fin ) : « hommes, changez de trottoir »

Un petit canard dans le café pour terminer (temporairement) cette mini-série. Retour d’abord sur la phrase lue dans le site de Hollaback. Elle est destinée aux passants: «La nuit, n’adressez pas la parole à une femme seule. Changez de trottoir ou éloignez-vous d’elle. Dans un endroit clos (parking, etc) ne vous attardez pas

Lire la suite

10 mai 2014

Les raisons d’une critique (6 et fin): le Peuple des mâles

En conclusion temporaire, je propose deux pistes pour contrer la mise en accusation systémique des hommes. La première piste assimile le féminisme à un système de penser binaire proche de la pathologie par la disproportion de la posture victimaire en regard des correctifs sociaux légitimes. La colère de ces femmes et de ceux qui, comme les LGBT, se soumettent à leur idéologie, peut davantage être assimilée à celle des Gorgones, êtres malfaisants de la mythologie grecque.

Lire la suite

27 mars 2014

A propos de stéréotypes (3): le syndrome de Lara Croft

Les leaders de la cause des femmes luttent toujours contre les stéréotypes qui discrimineraient celles-ci par rapport aux hommes. Pourtant elles-mêmes ne cessent de créer de nouveaux stéréotypes de genre, comme si le stéréotype était un support de communication. Doit-on dès lors vraiment lutter contre les stéréotypes? Ne serait-il pas plus réaliste, si l’on admet que le stéréotype est un modèle pédagogique, de l’admettre, le comprendre, et d’en finir avec le débat victimaire?

Lire la suite

15:07 Publié dans Féminisme, Psychologie, société | Lien permanent | Commentaires (40) | Tags : genre, hommes, femmes, féminisme, violence, victimaire, lara croft, domination | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

08 octobre 2013

La burqa mentale de Sœur Mireille

Sœur Mireille Vallette se dévoile en messagère du nouvel évangile. Elle l’écrit sous son billet Burqa Blues: le féminisme a été sa Révélation (avec un grand R, image 1 - cliquer pour agrandir) à l’âge 25 ans. Révélation? Le mot fait référence au dévoilement de choses cachées. Il est en particulier utilisé à propos des religions dites «révélées». Cela demande réponse.

Lire la suite

06 octobre 2013

Antigones: les dames patronnesses descendent dans la rue

J’ai déjà parlé ici des Antigones qui s’opposaient à la vulgarité et au délire des Femen. J’ai même soutenu. Et aujourd’hui, horreur, malheur... En mal de visibilité elles ont fait un petit happening dans les sous-sols des Halles à Paris.

Lire la suite

13 juillet 2013

Foulard islamique: le voile de Malala

Des filles ou femmes portent le voile, signe d’appartenance culturelle et religieuse selon une lecture rigoriste du coran. Ne peut-on considérer qu’elles adhèrent de leur propre chef à leur culture et religion? Ne peut-on les respecter et considérer qu'elles choisissent elles-mêmes de porter le voile, comme signe d'appartenance voulue?

Faut-il contester le foulard des écolières de Bürglen au nom de l'égalité femmes-hommes? C’est le point de vue de Mireille Vallette sur son blog.

Lire la suite

19 juin 2013

Une mythologie féministe

Examinons aujourd’hui quelques aspects de la mythologie de la soumission. La maison, ancien royaume de la famille sur lequel la femme avait le pouvoir, est devenue un lieu d’abjection et d’aliénation. Alors que dans l’Histoire et dans la représentation symbolique elle est le lieu d’émergence de la famille, du couple, de la personnalité, de l’individu, du soin, et un haut lieu de civilisation, elle serait devenue une prison comme par magie. On imagine la pauvre femme nettoyant à genoux la cuisine familiale. Et l’on passe sous silence le paysan qui pataugeait dans le purin des vaches et dans la boue.

Lire la suite