tatars

  • L’Ukraine, les pyromanes, l'APT, les Tatars, et Tex Avery

    Il n’est ni adéquat ni juste de parler de propagande russe et feindre de croire à l’angélisme de Bruxelles et de Washington. Quand un ancien candidat à la présidence étasunienne, John McCain, va soutenir sur place un mouvement contre un pouvoir élu par les urnes, et alors qu’il ne s’agissait encore que d’une réaction causée par le refus de signer le traité avec l’Europe (ce qui ne regardait en rien les américains), quand la direction européenne reconnaît sans délai un pouvoir instauré par la force dans des conditions douteuses, sans aucune légitimité démocratique, ne pas se poser de questions est au minimum étrange.

    Lire la suite

    Catégories : Politique 9 commentaires Lien permanent