tampax

  • Taxe Tampax à la trappe

    Le mari de Georges Sand, qui était une femme, n’a pas obtenu gain de cause. Même l’appui de la présidente de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée Nationale française, Catherine Coutelle, n’a pas suffi. La taxe sur Tampax, Always, oncle Vania et autres décorations d’intérieur n’a pas passé la rampe des députés.

     

    Lire la suite

    Catégories : Féminisme, Humour 2 commentaires Lien permanent