salvini

  • Le peuple contre le non-peuple

    C’est un mot fort, peuple. Chargé d’émotions et de mythes. Dont celui d’une masse homogène marchant derrière son chef. Parce que, si l’on y regarde bien, le mot peuple n’est jamais invoqué par le peuple lui-même mais par quelques-uns qui parlent en son nom – ou qui l’utilisent pour parler de manière indirecte en leur propre nom.

    Lire la suite

    Catégories : Philosophie, Politique, Repères 6 commentaires Lien permanent