25 janvier 2012

Tunisie: couper des mains et crucifier pour avoir le calme?

Sadok Chourou est un élu tunisien. Membre du parti Ennahdha il en a été un dirigeant sous l’ère Ben Ali, en rivalité avec Rached Ghannouchi. Il a purgé 18 ans de prison pour cette appartenance, le mouvement islamiste étant considéré comme terroriste par l’ancien régime.

Lire la suite