rth

  • Les hommes préfèrent les femmes au RTH de 0,7

    Les médecins peuvent abandonner l’indice de masse corporelle (IMC), le RTH arrive. Et selon une étude publiée dans The Lancet, il serait une meilleure indication du risque cardiaque. «L'étude INTERHEART, dirigée par le Dr Salim Yusuf de l'Université McMaster de Hamilton, dans l'Ontario, porte sur 27.098 sujets en Europe, en Asie, en Afrique et dans les Amériques, dont 12.461 ayant eu une crise cardiaque.»

    Lire la suite

    Catégories : société 69 commentaires Lien permanent