podium

  • La somptueuse arrogance de Lance Armstrong

    Cette fois c’est dit par lui-même. Il s’est dopé. Beaucoup, passionnément, à la folie. Il a menti. Sa repentance me laisse assez froid. C’est de saison. Saison froide, saison de repentance. Drôle de salade qu’il nous sert le Lance, avec son epo-sauce et son testo-piment. Salade de saison. Le rampon. Rampons devant les médias. Ou la mâche. Mâchons notre amertume à devoir s’humilier face à l’assemblée invisible des téléspectateurs.

    Lire la suite

    Catégories : société 27 commentaires Lien permanent