09 juin 2012

Neutrinos: la révolution attendra

Il n’y aura pas de révolution en physique. Pas sur cette question. Les mesures ont été faites et refaites jusqu’à ces derniers jours et cette fois c’est définitif: les neutrinos ne vont pas plus vite que la lumière. L’hypothèse avait été avancée en septembre dernier par le physicien responsable du projet Opera au Cern, monsieur Ereditato.

Lire la suite

23:48 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : neutrino, science, physique, cern, opera, einstein, vitesse lumière, terre, univers, mascara, physicien, poètes, poésie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

30 janvier 2012

Rousseau, Siddharta et les poètes (2)

Cette question en appelle une autre: qui peut dire si l’humain est bon ou corrompu? Qui a le recul et l’objectivité nécessaire pour en rendre compte. L’avis du philosophe est-il dépourvu de toute volonté de démonstration d’une thèse? Rien n’est moins sûr.

Lire la suite

00:17 Publié dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : rousseau, jean-jacques, bon, politique, justice, révolution, poètes, savants, religieux, responsabilité, système, individu | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

24 septembre 2011

Mais... comment a-t-on mesuré la vitesse de la lumière?

Il y a des différences nettes entre les hommes de Néanderthal et les poètes: la première fois que nos lointains cousins se sont trouvés devant un océan, c’était infranchissable. Qu’il y ait d’autres terre, un autre monde, était probablement inimaginable. Alors que les poètes écrivent de nombreux textes sur l’autre rivage, comme le lieu d’un Eden libérateur ou d’une perte totale de l’être.

Lire la suite

13:44 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vitesse lumière, laser, galilée, bradley, ciel, espace, soleil, terre, astronomie, renaissance, poètes, néanderthal | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

17 septembre 2011

Laisse-moi pleurer, bord de mer

Reçu un courriel de Belgique ce matin. Du bord de la Mer du nord. Un courriel dans lequel est cité ce bout d’article de la Tribune:

«Quand Juan Luis de Góngora, poète espagnol du XVIIe, dit: «Laisse-moi pleurer, bord de la mer», le fait de ne pas se situer géographiquement et de demander à la mer de le laisser pleurer, ça donne une dimension incommensurable. C’est un grand voyage dans l’infini. C’est ça, la poésie. Des mots les uns à côté des autres qui partent pour le tour du monde.»

L’article du 2 septembre dernier est une interview de Paco Ibanez réalisée par Fabrice Gottraux.

Lire la suite

13 novembre 2010

Rappaz: le Valais obscurantiste assassine Baudelaire

J’ai fumé l’herbe de Rappaz. Elle ne m’a rendu ni schizo, ni dépendant, ni asocial, ni dangereux, ni apathique. Mon originalité ne date pas de là et ne dépend pas de ce genre de produit. Elle m’a aidé à retrouver le sommeil dans une période très éprouvante pour moi. Sa légèreté me convenait bien.

Lire la suite

14:32 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : bernard rappaz, cannabis, chanvre, baudelaire, valais, justice, politique, élus, schizophrénie, juges, accusation, maladie, poètes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre