philippe croizon

  • Les cinq continents à la nage

    Londres 2012, l’apothéose des jeux paralympiques. Des stades remplis pendant deux semaines, une couverture télévisuelle exceptionnelle, une ferveur jamais démentie, des larmes, du bonheur. L’extraordinaire performance des milliers d’athlètes: bel exemple de volonté, de courage et de dépassement de soi. Au même titre que les jeux olympiques des valides.

    Lire la suite

    Catégories : société, sport 7 commentaires Lien permanent