peut

  • Une femme, une rue, la nuit

    Je parlais récemment de la peur la nuit, femmes et hommes comparés. Je rappelais que les hommes sont davantage victimes d’agressions que les femmes. Néanmoins je tiens compte de ce qu’elles sont en moyenne moins fortes physiquement et moins préparées à se battre, et qu’aujourd’hui elles sont culturellement conditionnées à être victimes.

     

    Lire la suite

    Catégories : Féminisme, société 9 commentaires Lien permanent