05 juin 2013

La fille du puisatier: un objet rare

Un condensé de sociologie: l’oeuvre de Pagnol est bien plus qu’une fiction. Lundi soir la RTS diffusait le film que Daniel Auteuil a réalisé. J’ai découvert un objet rare.

Lire la suite

16 avril 2013

Le capitalisme, un mode social hautement éthique

«Dépasser le capitalisme», «Mettre fin au libéralisme», diverses formules expriment la même chose: le refus du capitalisme et du libéralisme économique et leur condamnation au nom de la justice sociale et du refus de l’exploitation de l’homme par l’homme. Le capitalisme libéral serait cause de tous les excès des financiers félons, des traders fous et des exploiteurs de tous genres.

Lire la suite

27 septembre 2011

Yannik Noah, la révolution et le fisc

Les français sont gens très éclectiques. N’ayant pas peur des contradictions, ils ont choisi pendant des années l’abbé Pierre comme personnalité préférée, puis Yannick Noah qui s’incruste lui aussi dans la durée. Deux personnages très différents et qui ont marqué la France. L’abbé Pierre, pauvre parmi les pauvres, appelant à la solidarité en faveur des plus démunis et à vêtir ceux qui ont froid, ceux qui n’ont rien.

Lire la suite

23:07 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : yannick noah, fisc, millionnaire, abbé pierre, révolution, tennis, grand chelem, france, riche, pauvre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

15 août 2011

Des inconvénients de l’égalité

Inscrite dans la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, réitérée par un vote de l’ONU en 1948 en faveur de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, l’égalité est une évolution majeure dans la construction des rapports sociaux. A l’époque de la révolution française ou de la guerre d’indépendance américaine elle affirmait la volonté de mettre fin d’abord à l’absolutisme monarchique et au fait que certains individus disposaient, par naissance en particulier, de privilèges qui faisaient d’eux des humains «différents».

Lire la suite

22 juillet 2011

De l’admiration au rejet: le parcours du bouc émissaire

Plus je lis René Girard et plus je trouve que sa vision colle à notre monde. En très simplifié sa thèse fondamentale est que les groupes humains gèrent leur violence naturelle, inévitable, nécessaire à la survie, par le recours à un objet qui sert d’exutoire: le bouc émissaire.

Lire la suite

09:12 Publié dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : rené girard, bouc émissaire, justice, victime, innocent, coupable, juifs, mal, bien, violence, religion, riche, pauvre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre