07 novembre 2012

Malheur aux vaincus

Elle est fair play cette petite phrase du candidat battu à l’élection présidentielle américaine: je reconnais ma défaite, je concède la victoire à mon adversaire. C’est un rituel. Tout candidat battu doit prononcer ces quelques mots. C’est un sésame pour le gagnant: maintenant il peut parler en toute légitimité. Il n’est pas contesté.

Lire la suite

17:21 Publié dans Politique, Psychologie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gagner, perdre, victoire, défaite, vaincu, romney, obama, élection, geneve, barazzone, punition, hollande, france, école, notes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre