21 mai 2013

Homophobie, racisme et Journée de l'homme

Comme le chante Cabrel: «Et ça continue, encore et encore». Ces sempiternelles et stupides accusations sont en passe de devenir l’un des must du politiquement correct. Aujourd'hui c'est Nicolas Bedos la cible.

Lire la suite