02 avril 2014

Jacques Le Goff et les origines de l’Europe

L’Histoire n’est pas une branche très fun à l’école. Apprendre des dates, les faits accomplis par quelques personnages connus, est réducteur du passé humain. Ecolier, je demandais toujours comment vivaient les gens du peuple, ce qu’ils pensaient. Le Moyen-Âge a été à cet égard un modèle de la désinformation officielle.

Lire la suite

10:22 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : jacques le goff, histoire, moyen-âge, médiéval, légende noire, foi, religion, christianisme | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

01 novembre 2013

La patrie européenne (2): construction d’un sentiment

Dans cette Europe donc, déchirée depuis des siècles par des guerres répétées, par des antagonismes géopolitiques, et finalement crucifiée au XXe siècle par des nationalismes aussi monstrueux que puissants, il y eu des ruptures.

Lire la suite

23 juillet 2013

Game of Thrones

La série cartonne. Elle est paraît-il No 1 des ventes en DVD aux Etats-Unis. Ici elle provoque un fort engouement. Elle possède indéniablement des qualités pour rendre accro. Mais elle a aussi ses défauts.

Lire la suite

15:24 Publié dans Art et culture, Philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trone de fer, game of throne, médiéval, moyen-age, pouvoir, tolkien, willow | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

12 décembre 2012

Trouble (1)

Je suis troublé, déstabilisé même, à la lecture du livre de Jacques Heers: Le Moyen-Âge, une imposture. Cet historien est spécialiste de cette période de l’Histoire de l’Europe. Il participe aux côtés de plusieurs générations d’historiens depuis le XIXe siècle, à la réhabilitation de notre passé et à la déconstruction des mythes qui ont longtemps prévalu à propos des moeurs médiévaux. Mon trouble est d’autant plus fort que la redécouverte du Moyen-Âge propose une relecture de l’Histoire jusqu’à notre époque actuelle et que certaines idéologies développées aujourd’hui ou au XIXe siècle n’auraient jamais vu le jour sans le coup de force de la Révolution française sur la société d’alors.

Lire la suite