15 novembre 2017

« Les amours inclusives », ou le bordel dans la langue

Il y a tant de grâce dans la féminisation du mot amour au pluriel! Cependant le singulier est du genre masculin: doit-on comprendre que les hommes sont exclusifs dans leurs amours – un amour à la fois? Et les femmes libertines, pratiquant plusieurs relations simultanées?

 

Lire la suite

15 mars 2015

La gifle

Je ne l’accable pas. Je suis même enclin à la soutenir. Je parlais hier de violence: elle en est un exemple vivant et médiatisé. Outrancière, décomplexée, passant à l’acte sans état d’âme apparent sinon sa colère impérieuse et irrépressible: elle est l’image de la transgression.

Lire la suite

02 octobre 2014

La carpe et la poissonnière

Une empoisonneuse! Le mot est de Serge Raffy. Il raconte entre autres cet épisode, inouï, du discours de campagne 2012 au Bourget, où François Hollande, alors candidat, n’a pas cité une seule fois le nom de Ségolène Royal dans son historique récent du parti socialiste.

Lire la suite

10 mai 2014

Les raisons d’une critique (6 et fin): le Peuple des mâles

En conclusion temporaire, je propose deux pistes pour contrer la mise en accusation systémique des hommes. La première piste assimile le féminisme à un système de penser binaire proche de la pathologie par la disproportion de la posture victimaire en regard des correctifs sociaux légitimes. La colère de ces femmes et de ceux qui, comme les LGBT, se soumettent à leur idéologie, peut davantage être assimilée à celle des Gorgones, êtres malfaisants de la mythologie grecque.

Lire la suite