21 novembre 2010

Empathie animale et coopération humaine

On a longtemps mis l’Homme au centre de l’univers, lui attribuant la place de sommet de l’évolution. On arguait pour cela de qualités relationnelles supposées être typiquement humaines. La vie sauvage n’était alors que loi du plus fort. La vie humaine était une part de loi du plus fort et une part de coopération.

Lire la suite

18:24 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : individualisme, coopération, animaux, humains, gauche, droite, clivage, médecine, soins, travail, agriculture, empathie, gavalda | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre