famines

  • Jour du dépassement : une bonne nouvelle

    Retour de la légende urbaine: la Terre vivrait à crédit depuis fin juillet. Elle dépenserait (par notre consommation) plus qu’elle ne pourrait régénérer, tous domaines confondus. Mais la Terre ne peut pas vivre à crédit. C’est impossible. Le crédit suppose deux partenaires. Quand nous contractons un crédit nous nous adressons à une personne ou un organisme qui met à notre disposition ce qui nous manque.

     

    Lire la suite

    Catégories : Environnement-Climat 13 commentaires Lien permanent