20 octobre 2014

Le nouveau paradigme écologique : les écosystème évolutifs (2 et fin)

Suite du précédent billet.

Un constat de l’écologie politique, à la fois légitime et étrange, est que plus l’Homme agit sur son milieu plus il le dégrade. Mais pour corriger ce qu’il a défait il doit encore faire plus! Renaturer, entretenir, changer les systèmes et sources d’approvisionnement en énergie, freiner l’utilisation des productions industrielles qui font sa richesse (exemple: les voitures), etc.

 

Lire la suite

De l’écologie réactionnaire au nouveau paradigme des écosystèmes évolutifs (1)

L’écologie est fondamentalement conservatrice. Son discours depuis quarante années est rempli de mots et expressions comme: conserver le patrimoine naturel, préserver les ressources, rétablir l’équilibre antérieur, sauver la planète contre la surconsommation. L’Homme est perçu idéalement comme un gardien de la nature, pas un exploitant. Ou alors un exploitant sage et mesuré, ne cherchant à satisfaire que des besoins fondamentaux.

Lire la suite