01 août 2015

Pelléas et Mélisande, l’impénétrable paysage

Je ne peux parler de Debussy sans parler de moi. J’en présente à l’avance mes excuses. Sa musique a imprégné mon adolescence. La Mer passée en boucle, les méditations sur ses pièces pour piano: il a contribué à former mon univers émotionnel.

Lire la suite

26 mars 2012

L’esprit marqué

Certains événements marquent plus que d’autres. Ce n’est pas seulement leur imprévisibilité qui leur donne un caractère spécial. C’est une addition d’éléments qui frappent notre esprit sans qu’il puisse rapidement digérer ou classifier ce qui se passe.

Lire la suite

23 mars 2012

Mohamed Merah n'est pas un héros

Mohamed Merah a des admirateurs. Des milliers d’entre eux ont cliqué sur «J’aime» sur les différentes pages ouvertes en son honneur sur Facebook. Waow!... Du travail pour la police, là: relever tous les IP et les rattacher à des personnes physiques.

Lire la suite

17:55 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : mohamed merah, toulouse, tueur, drame, juif, militaires, police, islam, religion, chrétien, musulman, sarkozy, mitterrand | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

21 mars 2012

La machine à laver et les enfants de Lommel

La tuerie de Toulouse et ses développements actuels occupe presque toute l’actu. Le présumé meurtrier est encerclé. Il revendiquerait d'appartenir à la mouvance islamiste. L’extrême-droite n’est pas que française. L’islamisme actuel a pactisé à l’époque avec le régime nazi. Ceux-là n’ont pas besoin de surfer sur un supposé climat délétère. Ils savent occuper toute la place dans le cerveau de leurs petits soldats. Le choc des civilisations, ils le veulent, ils le provoquent.

Lire la suite

10:09 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : toulouse, tuerie, drame, enfants, juif, israel, islamisme, valais, car, lommel, quévilly, foot, cerveau | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

20 mars 2012

O Toulouse

Edwy Plenel dit n’importe quoi. A sa décharge, il n’est pas le seul. Candidats, journalistes, internautes s’appropriaient hier les morts de l’école juive de Toulouse. Le spectacle laisse songeur. Que les autorités politiques en place soient présentes est normal et protocolaire. Le rang de la personne qui se déplace fait mesurer la gravité ressentie de l’événement. Ici c’est le Président lui-même, représentant du pays entier. C’est sa fonction. Présence légitime donc.

Lire la suite