décalage

  • Si ce n'est toi-5: il faut choisir

    Nous avons vu précédemment que le passé a deux visages. Le premier visage, fait de lois supposées conditionner l’ensemble de la société voire de l’humanité, serait celui d’une femme soumise, taiseuse, molle, éventuellement famélique, yeux baissés, obéissante, dépendante, cloîtrée au poulailler-cuisine à pondre ses bébés, en face de laquelle se dresse l’homme grand, puissant, fort, décideur de tout, contrôlant, dur, tyrannique, ne considérant la femme au mieux que comme une servante, au pire comme une esclave. Quelle est la part de névrose dans cette image?

    Lire la suite

    Catégories : Féminisme 9 commentaires Lien permanent