crédibilité

  • Le nouveau visage du Front National

    Le parti de Marine Le Pen n’a pas atteint le score électoral que lui promettaient les sondages. L’annonce anticipée des intentions de vote n’a pas eu un effet d’entraînement  mais plutôt de frein. Un peu comme une rétroaction négative: si le chiffre annoncé est très haut, il repart à la baisse par un mécanisme psychologique propre à l’électeur.

    Lire la suite

    Catégories : Politique 3 commentaires Lien permanent