chantal goya

  • Déjante-moi un lapin

    Ça commence, on a à peine trois pommes. De hauteur. On sait pas encore lire. D’ailleurs les yeux ça sert pas à lire. Pas encore, quoi. Ça viendra plus tard. Pour le moment on se tortille devant le camescope sans savoir qu’un jour un père offrirait un montage de nos tortillements les plus niais à notre futur-e la veille du mariage. La honte!

    Lire la suite

    Catégories : Humour 2 commentaires Lien permanent