16 juillet 2017

Commémoration de Nice : les larmes de Calogero

J’ai appris par mes profs qu’un chanteur ou comédien ne doit pas vivre lui-même l’émotion qu’il propose au public. Le show sert à éveiller les sentiments de l’auditeur, pas à déverser ceux de l’interprète. C’est d’ailleurs dans la grande réserve que les plus grandes émotions trouvent leur espace.

 

Lire la suite

18:42 Publié dans Philosophie, société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nice, calogero, attentat | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre