bonny d

  • Bonny D., Boney M. et bonnet C


    A dire vrai je préfère la campagne à vélo, même avec la froidure, à la campagne électorale en ville de Genève. Je n’y réside pas et donc n’y vote pas. Mais parfois je dresse l’oreille et ouvre l’oeil comme un bon setter couché devant la cheminée, qui entend qu’on ouvre l’armoire de la cuisine dans laquelle il y a ses croquettes. Si le peuple de gauche m’a inspiré de l’humour, Boney M. - non, Bonny D. - m’a impressionné par l’autosatisfaction qui se dégage de son dernier billet.

    Lire la suite

    Catégories : Humour, Politique 5 commentaires Lien permanent