17 août 2010

Lapidation: Sakineh et les autres

La bonne conscience internationale se lève pour défendre Sakineh Mohammadi Ashtiani, cette femme iranienne condamnée à la lapidation pour adultère. La notion d’adultère est particulière puisqu’elle aurait eu deux relations avec un homme après le décès de son mari. En Iran on resterait mariée après le décès de son époux? Quelle en est la logique?

Lire la suite

21:50 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (76) | Tags : justice, iran, sakineh, lapidation, islam, ashtiani, droit, loi, révolution | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre