arène

  • La revanche du taureau

    Un billet d'humeur ce matin. De bonne humeur. Il y a parfois des nouvelles qui rendent heureux. Même si elle contiennent du sang. Car c'est du saignant, mais pas du côté habituel: l’arène est intacte, ce sont les gradins qui pleurent rouge. Et oui, il y a parfois des retournements de situation où le prédateur devient la proie.

    Lire la suite

    Catégories : société 33 commentaires Lien permanent