Températures : 0,9° de plus en moyenne, ça fait quoi ?

Hier nous avons connu un record de température maximale. Aucun 3 février n’avait été aussi chaud depuis plus de 100 ans. J’en parle parce que c’est la mode des records. Ceux-ci favorisent une proto-pensée instantanée.

 

climat,réchauffement,sud,nice,montpellier,étuve,genève,No signes

Le nouveau record de cette journée délicieuse: 16,1°. De quoi faire jaser: c’est forcément une preuve du réchauffement apocalyptique, battons notre coulpe.

Quoique. Avant de boomer d’un point la machine à angoisses, regardons d’autres records maximaux en février. Ces mesures ont été réalisées à Genève. Elles sont valables pour une vaste région alentour.

Parmi ces records:

16,8° le 4 février 1948;
17,3° le 5 février 1933;
17,4° le 13 février 1958
19,5° le 17 février 1958;
20,6° le 22 février 1903.

 

climat,réchauffement,sud,nice,montpellier,étuve,genève,20,6 degrés: on dirait une nuit d’été caniculaire. Pour autant on ne peut invoquer le réchauffement du climat dans ces records. Le plus élevé, celui de 1903, a été enregistré alors que la température de la Terre était, selon les estimations, de 0,6° moins élevée qu’aujourd’hui.

Alors que l’on cherche désespérément des signes d’une apocalypse climatique encore jamais vue, que représente concrètement une différence de 0,6°?

 


No hécatombe

J’avais déjà tenté une prospective pour 2100 et je concluais que la Suisse et les régions alentour pourraient connaître un climat proche de la Drôme des collines.

Aujourd’hui je compare trois villes, dont la température moyenne annuelle diffère de 0,9° pour les deux premières et de 1,5° entre la première et la troisième, soit plus que les 0,6° annoncés.

Cela pour tenir compte de ce que la France s’est davantage réchauffée que d’autres régions de l’Europe et du monde, à cause de l’influence océanique, d’un flux des vents dominants de sud-ouest depuis une trentaine d’années, et du passage des vagues de chaleur venues du Sahara via l’Espagne.

climat,réchauffement,sud,nice,montpellier,étuve,genève,Je choisis trois villes du sud de la France en raison de la montée du climat méditerranéen vers le nord.

La première ville est Montpellier. Sa température moyenne annuelle est de 13,9 degrés.

Constat: avec 3,6° de moyenne de plus que Genève, on y vit bien, sans catastrophe majeure ni hécatombe de vieillards.

 


No étuve

Les images 1 et 2 illustrent les températures et la pluviométrie de Montpellier.

Le seconde ville est Nice, plus en bord de mer. Température moyenne annuelle: 14,8°. Les images 3 et 4 figurent les températures et la pluviosité.

Les graphiques de Nice sont assez semblables à part la différence de moyenne. Et malgré cette différence on ne voit, ni sur le papier ni dans les infos, d’indices de situation plus dramatique d’une ville par rapport à l’autre.

climat,réchauffement,sud,nice,montpellier,étuve,genève,Troisième ville: Perpignan. La température moyenne y est de 15,4°, sans autre signe que des chaleurs estivales plus prononcées ou des crues d’autant plus intenses que le relief favorise les extrêmes et que l’urbanisation en a aggravé le péril.

En l’état des choses, une adaptation appropriée, soit une politique préventive et corrective, devrait pouvoir éviter d’éventuelles catastrophes incontrôlables à venir.

Je note que la T° moyenne de Perpignan est de 5 degrés supérieure à celle de Genève. 5 degrés!

Avec une température moyenne plus élevée de 5 degrés qu’à Genève, de 7 degrés qu’à Copenhague et de 9 degrés qu’à Oslo, Perpignan n’est pour autant pas une ville-étuve invivable, ni un désert brûlé, même en ajoutant les dixièmes du réchauffement.

 

 

climat,réchauffement,sud,nice,montpellier,étuve,genève,

 

 

Catégories : Environnement-Climat 4 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Deux lignes pour vous dire que j'apprécie beaucoup vos billets consacrés au climat, toujours soigneusement documentés.

  • Avez vous entendu parler de la possibilité d'un minimum solaire accompagné d'un mini age glaciaire durant les 30 prochaines années ?

    https://www.econotimes.com/Experts-warn-a-possible-solar-minimum-could-happen-and-Earth-goes-into-a-mini-ice-age-1574094

    Théorie déjà qualifié de désinformation par les adeptes du réchauffement, mais l'avantage ici est que ça devrait débuter courant 2020, donc pas besoin d'attendre la fin du siècle pour voir ce qu'il en est réellement.

  • Lu cet article avec intérêt !

  • Merci pour ce lien Eastwood.
    Je connaissais un peu la chercheuse pour avoir lu sur elle. Je vais creuser.

Les commentaires sont fermés.