François de Rugy : « Homard m’a tuer ! »

Le détournement de cette phrase célèbre est dévastateur pour François de Rugy. L’humour est macabre et rappelle sans doutes de mauvais souvenirs à Omar Haddad. Mais il fait mouche et pourrait laisser longtemps son empreinte (carbone) dans le paysage politique français.

 

homard,de rugy,france,lassay,omar,Le ministre François rugit son innocence. Attendons de savoir si ces invitations somptueuses bénéficiaient seulement à quelques amis privilégiés, ou s’ils ont permis d’entretenir des liens utiles entre le pouvoir et la société civile.

 

Le problème est le choc des réalités. Face à face: le homard géant et un grand vin contre la dèche et le réfrigérateur vide. Le homard est devenu le symbole du décalage entre les gens du pouvoir et ceux des périphéries, et tout ce qui va avec comme mutuelle méfiance de classe.

 

homard,de rugy,france,lassay,omar,En l’occurrence ce symbole est réducteur: au pouvoir, le homard géant et le grand vin; dans les périphéries, une crevette grise dans du vinaigre.

 

Il est réducteur mais il fonctionne. Le ministre est durablement grillé. Comme le homard. C’est pour ça qu’il rugit. Mais si c’est durablement, c’est écologique.

 

 

 

Catégories : Humour, Politique 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • On peut s'étonner de la naïveté (ou de l'aveuglement) d'une certaine classe politique. Sur le sujet, il vaut la peine de lire le blog de Pascal Holenweg.

  • Ce ministre est stupide mais c'est normal car avant d'être LREM il était Khmer Vert !!

Les commentaires sont fermés.