Pétanque : un genevois de 23 ans champion du monde

La dernière mène. Le dernier clac! que fait la boule sur le fer de l’adversaire. Un tir pour deux points. Mené 11 à 12, il gagne 13-12. Le jeune Maiky Molinas-Baudino est champion du monde de pétanque en tête-à-tête – en simple. L’un des trois titres les plus recherchés, avec la doublette et la triplette.

 

pétanque,maiki molinas,henri lacroix,Ce garçon a de qui tenir. Il est tombé dans la marmite à la naissance. Père et frères sont des cracs du clac! Son frère Tyson joue avec les plus grands. Son tir est redouté.

On entend parfois dire que la pétanque est un sport-jeu de vieux. C’est une erreur. L’image vient des vieux qui, à la retraite, disposent de temps pour jouer. C’est un bonheur de les voir sur les terrains et sur les places en Provence.

Mais il y a aussi des jeunes, des très jeunes même. Le Maroc a récemment aligné une équipe avec un joueur d’environ 15 ans. Il y a des compétitions juniors, et d’autres où les équipes de seniors doivent inclure un junior. Comme il y a également des compétitions mixtes ou uniquement féminines. On voit de plus en plus de femmes dans les compétitions.

Mais revenons à Maiky Molinas. On l’a déjà lu, je le redis en bref. Maiky est un franco-suisse qui défend les couleurs rouges et blanches dans un club genevois, Genève-Pétanque. Il est par ailleurs paysagiste. La semaine dernière donc il participait aux championnats du monde en Espagne.

Et, dans la catégorie tête-à-tête, le voici en finale! Un rêve de gosse, comme il dit, les yeux pétillants de bonheur. Mais pas n’importe quelle finale: il est confronté à Henri Lacroix, probablement le meilleur jouer mondial depuis des années.

 

pétanque,maiki molinas,henri lacroix,Lacroix, c’est une référence. 16 fois champion du monde. Une légende française, comme le souligne la Tribune de Genève. La barre est très haut.

Cet homme d’une cinquantaine d’années est d’une gentillesse et simplicité délicieuses. Un grand, qui ne cherche ni les honneurs ni la célébrité.

Il est aussi est terriblement efficace, au point comme au tir, quand il faut toucher plein fer une boule adverse d’environ 7 centimètres de diamètre, parfois à une distance de 12 mètres, parfois cachée derrière une autre, et prendre exactement sa place sans rien défaire du reste. Un carreau, comme on appelle cela.

Ce geste quasi chirurgical demande des heures et des années d’entraînement. Il faut travailler la hauteur du lancer, la distance voulue de réception, l’alignement, la force, le mouvement du bras, la correction de son tir, et surtout la concentration.

Certains joueurs tirent très rapidement. Ils ont de solides automatismes ancrés dans le corps. D’autres prennent leur temps. Ils évaluent toutes les données, fixent leur regard et « deviennent la boule » qu’ils veulent tirer. Comme on devient la cible au tir à l’arc.

À ce moment le joueur est seul maître de son lancer ou de son tir. Tout (ou presque) repose sur lui. Si la boule est déviée par un cailloux, c’est par son geste qu’elle s’est posée sur ce cailloux. À lui d’être précis.

En tête-à-tête chaque joueur dispose de trois boules. C’est peu pour développer une stratégie, et il n’y a personne pour nous rattraper si on rate un lancer. Chaque joueur doit être complet: il doit pointer et tirer (dans les doublettes et triplettes, les joueurs se spécialisent).

Maiky Molinas a visiblement bien appris et possède un talent indéniable. Il a su ne pas être déstabilisé par la pression, pression d’une finale mondiale et du niveau de l’adversaire.

Un beau titre et une carrière encore longue devant lui: c’est une belle histoire, qui se raconte depuis quelques jours sur les terrains. Encore bravo, et… à suivre.

 

 

Image 2: Maiky Molinas et Henri Lacroix lors du championnat du monde à Alméria.

 

Interview sur Léman Bleu:

http://www.lemanbleu.ch/fr/News/Petanque-Maiki-Molinas-sacre-champion-du-monde.html

 

La vidéo entière de la partie dure 1’24’’. La partie elle-même commence vers 5’30’’. À 8’45’’ on peut voir l’extrême concentration du jeune homme lors d’un tir.

https://www.youtube.com/watch?v=96lF-cmBsj8&t=322s

 

 

 

 

Catégories : sport 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Je me suis fait la finale en entier. Scootché. Merci pour ce lien.

  • Si vous ne l'avez pas encore lu, je pense que cet article devrait vous intéresser:

    https://www.dreuz.info/2019/05/18/les-glaciers-grossissent-apres-avoir-fondu-les-medias-refusent-den-parler/

  • Cher Homme Libre, voici peut-être de quoi vous inspirer un autre excellent billet sur la folie climatique qui sévit. Désormais la RTS et les verts nous font comprendre qu'il ne faut plus faire d’enfants pour “sauver la planète.” Mais bien entendu ça ne concerne que les méchants occidentaux:

    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/faut-il-arreter-de-faire-des-enfants-pour-sauver-la-planete?id=10422320

Les commentaires sont fermés.