Dons pour Notre-Dame : la hiérarchisation des priorités

Les riches au coeur de pierre: la formule est belle parce que simple. Les trois mots pètent: riches, coeur, pierre. Tout le monde la comprend et sait qui est l’ennemi: le riche, bouc émissaire des malheurs de France. Enfin, l’ultrariche.

 

notre-dame de paris,dons,riches,milliard,Réfrigérateur

Un milliard si rapidement pour Notre-Dame, quand une partie des français est dans la dèche: choquant? Écoeurant? Dans la hiérarchie des priorités humaines, le soulagement de la souffrance et l’amélioration des conditions de vie ne devraient-il pas prévaloir sur la réfection des vieilles pierres?

Cette mise en opposition est erronée. On s’étonne que la Ville de Paris puisse débloquer 50 millions alors que des personnes précaires sont à la rue. Or ces millions ne manqueront pas. Ils ne sont pas prélevés sur le budget d’action sociale de la ville, qui se monte à plus de 2 milliards d’euros annuels.

Supposons que ce milliard pour Notre-Dame soit redirigé pour soulager les difficultés des 8 800 000 personnes considérées en état de pauvreté en France. Une simple division montre qu’un milliard suffirait pour une prime de 113 euros par personne. Cela ne soulage pas grand chose et ne change rien aux structures socio-économiques de fond.

Un État et ses citoyens s’occupent toujours de nombreuses choses à la fois. Les budgets sociaux côtoient ceux de la formation, de la santé, de la recherche, de la culture, entre autres.

Si l’on veut opposer la pierre et les hommes il faut alors, de manière égale, leur opposer la culture. Car comment peut-on aller se divertir au spectacle alors que d’autres n’ont plus rien dans le réfrigérateur, et d’autres encore n’ont plus rien dans le ventre?

 

 

notre-dame de paris,dons,riches,milliardBouc émissaire

Et pourquoi acheter un titre de Beyoncé quand un mendiant vous tend la main? Parce que c’est ainsi.

Parce que nous devons tenir compte de tout en même temps. Parce qu’on ne peut pas simplement ôter ici pour mettre là-bas, car le trou ici deviendra aussi grand que celui que l’on comble là-bas. Parce que l’argent de Beyoncé servira ailleurs, de même que le milliard de Notre-Dame sera redistribué en postes de travail et en fournitures industrielles.

L’élan pour Notre-Dame ne peut être réduit à un coup de pub des grosses fortunes de France. Elle vivent très bien sans. Et surtout elles donnent déjà beaucoup.

Sans bruit, sans éclat, sans buzz, ces familles pratiquent le mécénat à haut niveau. Elles injectent des milliards régulièrement dans l’économie. Les secteurs clés sont la recherche médicale et scientifique, la solidarité et l’aide aux personnes en difficulté, la formation, la préservation du patrimoine, entre autres.

Ces familles ou leurs Fondations ont des avantages sous forme de réductions d’impôts. Comme n’importe quel particulier. Et c’est très logique: par leurs dons ils se substituent en partie à ce que sans eux l’État devrait faire.

La stigmatisation du riche n’est pas la justice. On fabrique un bouc émissaire. Ce n’est pas honnête. On rajoute de l’huile sur le feu. Les pyromanes se déchaînent.

 

 

 

Image 1: L’heure d’or sur Notre-Dame de Paris, Thierry Duval

http://aquarl-duval.com/portfolio/lheure-dor-sur-notre-dame-de-paris/

Image 2: Notre-Dame de Paris, Antoine Blanchard.

 

 

 

 

Catégories : Art et culture, Divers 14 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Voilà qui transpire d'intelligence!

  • C'est ça transpirons.

    https://www.oxfam.org/fr/salle-de-presse/communiques/2018-01-22/les-1-les-plus-riches-empochent-82-des-richesses-creees-lan

  • J'ai examiné le lien, dont je vous remercie.
    Oxfam n'est pas un support objectif. Il relaie entre autres le mythe de l'inégalité salariale genrée, et pratique l'écriture dite inclusive.

    Ensuite, ces chiffres ne montrent pas comment l'argent circule. Je me méfie de l'effet loupe sur un chiffre.

  • Que reproche t'on aux donateurs "riches" dans le cadre de leurs dons pour le "sauvetage de Notre-Dame"?

    De faire de l'optimisation fiscale - de manière générale et dans le cas particulier d'un don partiellement défiscalisé.

    Optimisation fiscale, c'est ce que tout le monde fait, à son (petit, moyen, grand) niveau quant il remplit sa fiche fiscale. Moi, vous, eux. Tout le monde cherche désespérément des montants "à déduire". Et ne me dites pas "ah non pas moi" à moins que vous ne visiez le titre de "Menteur de l'année"
    Alors, quid du reproche?

    Ou de "ne pas donner aux pauvres alors qu'on paye pour des pierres".

    Perso, je viens de donner un peu de sous ( je ne suis pas riche) pour Wikipedia -(malgré ses défauts mais je trouve que tout de même, c'est un projet qui me sert souvent et qu'il est rationnel de renvoyer l'ascenseur. Et je donnerai - tout athée que je suis - un peu de sous pour Notre-Dame parce que, bien que n'habitant ni Paris, ni la France, je trouve qu'il faut aider à restaurer une oeuvre d'art millénaire.

    Et non, je ne donnerai rien pour des œuvres dites philanthropiques.

    Pourquoi ce scandale? Parce que ce sont MES sous, MES choix, et que je fais ce que je veux. Et que plus on essayera de me culpabiliser avec le "et nous et nous" habillé de faux humanisme et de gilets de couleur, quelle que soit celle-ci, moins je donnerai.

    Point barre.

    PDO

  • Beaucoup d'ONG sont constituées de ce qui se fait de pire en matière de gauchistes tarés, et OXFAM tient le pompon, en concurrence avec Amnesty International. J'ai très bien connu celui qui dirigeait AI avant Schicki-Miki, il distribuait un tract célébrant la prise de Pnomh-Penh par les pires ordures fascistes que la planète ait connu, les Khmers rouges. Il faudra un jour que les sociologues et les psychologues se penchent sur ceux qui font les ONG, on ne sera pas déçu : c'est le nouveau fascisme.
    Cela dit, le billet de Jean-Noël Cuénod est une vraie honte. Pour les Genevois d'abord, parce qu'ils peuvent voir qui les a renseignés sur ce qui se passait en France (son admiration pour François Hollande - mon ennemi-c'est-la -finance !) et pour la TdG, qui se retrouve toute nue devant le public. "C'est moi qui ai nourri cette vipère en mon sein !"

  • Ah et quand je parlais du remplacement du Christ par une femme (en la personne de Greta Thunberg, bien sûr), allez voir son dernier billet...

  • Merci Hommelibre, la méfiance est de mise, vous faites bien de le préciser.

    Disons que pour avoir eu à faire professionnellement, avec certaines de ces "familles" qui selon vous donnent déjà beaucoup, je peux vous dire qu'elles ne ne se gênent pas de rafler beaucoup plus et sans états d'âme.
    Stigmatiser les riches n'est pas justice, mais si justice il y avait...

  • "Stigmatiser les riches n'est pas justice, mais si justice il y avait...", Il y aurait quoi ? Le communisme, Staline, Mao, des centaines de millions de victimes. Merci, on a déjà donné.

  • Dans mes archives, en Une de 24 heures du 20/09/18 :
    "Il y a des ONG de pays occidentaux européens dont presque la totalité du personnel appartient à un service de renseignement militaire"
    Jacques Baud, ancien analyste des Services de renseignement stratégique suisses.
    Pour m,a part, rencontré en Angola en 1989 pour le Quiqre une infirmière française suffisamment stupide pour se vanter d'avoir été contactée par le SDECE pour espionner les forces communistes...

  • De prime abords je suis plutôt d'accord avec le billet et les commentaires.

    Mais je me dis aussi que cela mérite un peu de nuances et de contextualisation.
    Si l'on pense avoir raison face à des manifestations émotionnelles ou encore à des réflexes pavloviens toujours difficile à négocier; on devrait savoir ne pas répondre dans le même registre ou ne disposer que de postures politiques forcément déviées. En finalité cela n'amène jamais rien.

    Ce serait nier en tous cas le profond malaise que vit cette société française en pleine gentrification à l'échelle nationale depuis des décennies, ou tout simplement sacrifiée au nom de théories technocratiques supranationales où ils n'ont pas droit d'expression.
    Depuis 5 mois de mouvement pour être entendu, leurs message a été savamment détourné, dévoyé. Expulsés manu-militari des rond-points pacifiques, pour mieux les amener sur des terrains de batailles urbaines; où ils se sont vus traiter de casseurs , de terroristes , d'antisémites et d' homophobe, par des médias qui ont la fâcheuse tendance d'appartenir à des groupes d'intérêts pour le moins non neutre ! (dont Pinault, Arnault, Bettencourt, Drahi, etc)

    Dans le même temps, derrière les tour de passe passe de communication par le pouvoir, les carburants augmentent, le bien national, payé par les impôt de tous, continue d'être dilapidé ( engie, AdP) et la popularité du président remonte ... Cherchez l'erreur ...
    Surtout face aux larmes de crocodiles versées par Macron alors que cette tragédie tombe à point nommé lui sauvé les miches ( non ne faîtes pas dire, ce que je ne dit point)
    Alors dans ce contexte de frustrations accumulée, il ne faut pas s'étonner d'une indignation et suspicion généralisée face cette masse d' argent mobilisée si spontanément et rapidement.

    Moi je ne peux pas m'empêcher de penser à ce projet ultra modernisé de l'île de la cité et de son sous-sol. Il existe actuellement des arcades d'authentiques d'artisans que l'on ne trouve nul part ailleurs, il y a même un terrain de pétanque place dauphine.
    Mais c'est devenu une cible, pour de nouveaux développements. Dans l'ultra centre de Paris évidemment
    Pour ce projet exposé au public à la Conciergerie, depuis le mois de février ne fait pas recette; alors c'est vrai que cet incendie tombe vraiment à point nommé pour mieux promouvoir le parvis de Notre Dame en verre et ainsi voir des voitures qui passent dessous ! ( Non !!! pas d'amalgame !!!) D'ailleurs le procureur a affirmé péremptoirement que c'était un accident, mais que l'enquête sera longue parceque l'on ne peut rien dire pour l'instant: Elle est pas belle la communication dans ce pays ?!?
    Pendant ce temps ailleurs dans la Creuse ou en Lozère il faut faire des kilomètres pour trouver n'importe quoi et l'essence augmente toujours, les péages aussi ... Mais non les gens sont trop cons d'être jaloux des ultra riches !


    https://www.paris.fr/actualites/un-projet-de-metamorphose-de-l-ile-de-la-cite-4368

  • Tudieu, aoki, que nous faites-vous là ? Une crise d'adolescence ?
    Vous mélangez tout et vous donnez dans le complotisme bas de gamme, ce n'est pas vous ?

  • J'étais parti très sérieux ... et puis j'ai ressenti le besoin de me défouler en effet !

    Mais je n'enlèverai rien

  • Vous manquez de nuances Géo,

  • @Géo

    A propos de complotisme de bas étage, je suis tombé sur cette petite expérience d'un youtubeur circonspect comme moi !

    https://www.youtube.com/watch?v=Fb9vp3qa1pg

Les commentaires sont fermés.