Christchurch

La petite ville néo-zélandaise est plus habituée à trembler sous les séismes que par la main d’un tueur australien. Comment qualifier ce massacre? Des passages de son manifeste indiquent que l’homme est surarmé idéologiquement. C’est un acte de guerre.

christchurch,attentat,tarrant,australie,islam,islamisme,grand remplacement,Racisme

On en sait un peu plus sur le tireur, Brenton Tarrant. Il admire Anders Breivik, auteur du massacre d’Utoya en Norvège en en 2011. Il défend la civilisation blanche contre les non-blancs. Il reprend l’idée du Grand Remplacement, thèse de l’écrivain Renaud Camus prisé par la droite souverainiste et culturellement européiste.

Pour info je rappelle que cette thèse est consécutive entre autres aux propos d’Erdogan, qui a dit et répété que l’islam allait conquérir l’Europe par le ventre des femmes. Il n’est pas seul à promouvoir l’islamisation de l’Europe.

Tarrant ne croyait plus en la possibilité d’une action politique. C’est donc un acte de guerre, comme au Bataclan. Le tireur se décrit en combattant. Il veut lutter lui-même contre les envahisseurs.

Son idéologie et celle des tueurs de Charlie ou du Bataclan, ou de Bruxelles, et d’ailleurs, conduit au même point: seule la confrontation armée est encore possible à leurs yeux, et souhaitable.

On qualifie son discours de raciste car il parle ouvertement en tant que blanc opposé à des non-blancs. Cet argument ne peut aujourd’hui plus être retenu à charge dans le climat de haine anti-blancs qui s’exprime ouvertement dans la bouche de « racisés » – entendez par là des non-blancs qui se revendiquent comme tels et accusent les blancs de tous les maux. Le racisme est-il présentable quand il est assumé par des dits progressistes? La gauche n’est pas moins raciste que la droite: les anti-racistes officiels ont même tué l’anti-racisme.

 


christchurch,attentat,tarrant,australie,islam,islamisme,grand remplacement,Ethnonationaliste

Pour le tueur, nul doute qu’il pensait envoyer une réponse aux attentats islamistes que l’Europe a connu depuis quelques années. Mais il se réfère également à Charles Martel, qui avait défait les envahisseurs arabo-musulmans à Poitiers en 732. Il était habité d’une détermination sans faille. Il a filmé lui-même ses actes et les a diffusés en direct sur Facebook. Il veut faire des adeptes.

Dans son manifeste Brenton Tarrant se pose à lui-même cette question, non sans ironie: « En vivant en Australie, ne te considères-tu pas toi-même comme un immigré ? », à quoi il se répond:  « Oui, et il semble que nous, immigrés, apportions tout une flopée de problèmes ». Référence à l’écrasement du peuple et de la culture aborigène.

On peut dire la même chose de l’émigration européenne vers l’Amérique. Et de l’invasion et l’occupation du territoire des Berbères et d’une partie de l’Inde par les armées arabo-musulmanes. Et de l’invasion et l’occupation de l’Afrique du Sud par les armées zouloues. Ou de l’invasion et l’occupation d’une large partie du Moyen-Orient, du Maghreb et jusqu’à la Hongrie, par les musulmans turcs.

christchurch,attentat,tarrant,australie,islam,islamisme,grand remplacementL’immigration associée à l’idée du remplacement d’une population par une autre n’est donc pas en soi déraisonnable. Cela s’est produit dans le passé. La question est de savoir si les chefs d’un islam politique et militaire ont bien cette intention: envahir l’Europe et remplacer ses populations.

Personnellement je n’en sais rien. Mais je sais que dans les pays arabes et/ou musulmans, des musulmans meurent fréquemment lors d’attentats fomentés par leurs propres frères en religion et en ethnie. Ceux-ci, suprémacistes musulmans, visiblement pas dérangés de tuer leurs propres frères, visent plus loin que l’Europe.

Enfin le tueur revendique une forme de nationalisme ou de communautarisme attaché aux origines ethniques:

« Le ton se fait parfois plus ouvertement provocateur. Alors qu’il s’auto-interroge sur d’éventuelles influences culturelles qui l’auraient poussé à l’acte, le futur assaillant s’amuse : « Spyro Le Dragon 3 (NDLR : un jeu vidéo à l’univers enfantin sorti en 2000) m’a appris l’ethnonationalisme. »


Des populations non engagées dans cette guerre paient un lourd tribut. Puissent-elles trouver un peu de place dans nos cœurs.




 

Catégories : Politique 44 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "thèse consécutive entre autres aux propos d’Erdogan" ?
    https://www.forumfr.com/forums/sujet412101-discours-de-kadhafi-%C3%A0-tombouctou-en-2006.html
    En fait, TOUS les musulmans le disent et le croient. Ils se voient déjà dominer l'Europe, cela ne fait aucun doute pour eux. Ma secrétaire à Pristina, jeune et jolie Kosovare albanophone, m'a sorti tout de go qu'elle allait faire six enfants, pour pousser les Serbes dehors. On était en 1998...

    Le geste de cet Australien, c'est faire payer le prix du sang. J'ai été très surpris que cela ne se soit pas passé en France. Au lieu de ça, on a eu droit à l'exaltation de ceux qui proclamaient haut et fort que les musulmans n'auraient pas leur haine. Ah ben dis donc, y en a qui ont le sens de la vengeance. Ils ne vont pas s'en remettre, les musulmans...
    En attendant, cela nous a prouvé qu'il n'y a pas d'extrême-droite en France, contrairement à ce que nous serinent les beaux-esprits à propos du RN et de l'UDC en Suisse...

  • Vous oubliez aussi de citer l’invasion romaine de la gaule, et l’invasion franque de la civilisation gallo-romaine. Qui influence l’europe depuis 2000 ans

  • ******

    Ce que je vois, pour ma part, c'est une campagne contre l'antisémitisme en France et aussi ici, qui vise les milieux de la droite du 19ème siècle, maurrassienne, célinesque autant qu'ubuesque. Je n'y crois pas une seule seconde. Les anti-juifs, parce qu'antisémite est une formulation débile, ce sont les arabo-musulmans de France, qui haïssent tout le monde mais surtout les Juifs. Je suis de plus en plus persuadé qu'il s'agit d'une manipulation médiatique, une de plus. Le FN est devenu le RN, justement pour virer le Père, vieux con nazi et donc antijuif. Ce faisant, il devient dangereux pour le pouvoir en place, qui a tout misé sur l'alliance avec les pays arabes. J'aimerais entendre votre avis sur ce sujet, pas les éternels éructations de ce débile qui signe Corto ou Célhia de Lavarène...ou beaucoup d'autres pseudos.

  • La phrase " l'avenir de l'Islam passe par le ventre des femmes" n'est pas à attribuer à Erdogan. Il n'a fait que la reprendre.

    Ce n'est pas dans le Coran ou la Sunna, à mon sens.
    Mais cette citation fut prononcée par un leader des Frères Musulmans vers le milieu du siècle dernier en tout état de cause.

    Je vais tenter d'en retrouver l'origine, si c'est possible. Mais je ne promets rien, non plus.

    PDO

  • "Pour info je rappelle que cette thèse est consécutive entre autres aux propos d’Erdogan, qui a dit et répété que l’islam allait conquérir l’Europe par le ventre des femmes. Il n’est pas seul à promouvoir l’islamisation de l’Europe." (HL)

    D'autres se sont déjà exprimés à ce sujet.

    «Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.» Houari Boumediene un 10 avril 1974 lors d'un discours à l'ONU. Certains prétendent qu'il n'a pas exactement tenu ces propos, mais que c'était une mise en garde. Toujours est-il que ça devient réalité.

    Khadafi en 2010, affirmait que la Turquie dans l'UE serait le cheval de Troie de l'islam en Europe.


    "L’immigration associée à l’idée du remplacement d’une population par une autre n’est donc pas en soi déraisonnable. Cela s’est produit dans le passé. La question est de savoir si les chefs d’un islam politique et militaire ont bien cette intention: envahir l’Europe et remplacer ses populations." (HL)

    Fait-on vraiment face à un remplacement de population ou une colonisation?

    L'islam est-il à la conquête de l'occident? Plusieurs ouvrages sont sortis récemment. Il y avait d'abord eu une explication d'Alain Wagner dans une vidéo sur YT où il expliquait comment les dirigeants des pays membres de l'OCI s'organisaient pour nous imposer avec l'aide de l'ISESCO, une UNESCO islamique, la manière de voir l'islam, une façon d'affaiblir nos défenses immunitaires, la gauche ayant, entre autres, commencé cette destruction, à la manière du virus du SIDA. Le sujet est également traité par le politologue Alexandre Del Valle dans "La stratégie de l'intimidation", par le politicien français, Jean-Frédéric Poisson dans "L'islam à la conquête de l'Occident", et pour finir, un ouvrage de Shafique Keshavjee, "L'islam conquérant" montrant que l'islam porte les germes de l'impérialisme, que ce n'est pas une religion au sens que nous l'entendons en Europe.

    En 2002, Yusuf al Qaradawi, islamologue, guide spirituel des Frères musulmans dont font partie Hani et Tariq Ramadan, président du Conseil européen pour la fatwa et la recherche, a clairement annoncé la couleur: "Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques nous vous dominerons."

    Refuser d'écouter tous ces discours, d'en prendre acte et de se positionner politiquement contre EST UN CRIME. Ce genre de lâcheté a quand même coûté la vie de plus de 60 millions militaires et de civils entre 1939 et 1945. Nous pourrions bien connaître pire demain. L'Etat islamique nous a donné un avant-goût de ce que pourrait être la prochaine guerre.


    Les démographes reconnaissent que la natalité des Européens dits de souche est en baisse. Promenez-vous dans la plupart des rues des grandes villes européennes occidentales, vous constaterez que oui, il y a bel et bien un remplacement de population. Vous avez des doutes? Prenez des photos d'une rue fréquentée d'il y a cinquante ans, la différence sera indéniable. Est-ce un bien ou un mal? C'est sur le long terme que nous pourrons en constater les effets. Ce sera les taux de performance de nos chaînes de production (rapidité et taux de déchets). Qui ne se souvient pas de cette expression, "Tu pars en Renault, tu reviens à vélo".
    Remarquez, que c'est l'ONU elle-même qui a introduit la notion de remplacement de population pour les régions à faible taux de natalité. Aujourd'hui, l'Europe succombe à cette invasion que médias et classe politique veut minimiser en la présentant comme un bien pour nous quand ce n'est pas la cacher.


    "Des populations non engagées dans cette guerre paient un lourd tribut. Puissent-elles trouver un peu de place dans nos cœurs." (HL)

    Ce ne sont pas des raisons pour assassiner. Ces tueurs se sont mis au même niveau que les djihadistes. Il y a d'autres moyens de lutter contre l'invasion, mais c'est à nous, citoyens, de voter pour des politiciens qui refusent cette colonisation/invasion.
    Dans une interview accordée à Sud Radio, Alexandre Del Valle parle, au sujet de Brenton Tarrant, d'un psychopathe.

    https://www.youtube.com/watch?v=bBuv0G1gB88


    Sinon de quelle guerre parlez-vous à part celle contre le terrorisme? Celle qui nous est vendue par des politiciens couards quand ce ne sont pas des vendus au multiculturalisme?

  • @ Omar:

    En effet.
    Les mélanges de cultures font partie de l'Histoire humaine. Souvent par la contrainte (militaire, démographiques), rarement par la persuasion et l'invitation éclairée.

    Aujourd'hui je pense que la culture autour de l'islam est assez forte pour suggérer une alternative à la nôtre. Mais pour beaucoup de ceux *de souche" cette perspective signifie une perte potentielle de notre construction, de notre forme de liberté. Je dis cela en gardant à l'esprit que nombre des musulmans que je connais, certains de près, n'ont pas l'esprit de conquête. Mais néanmoins chacun cherche à "convertir" d'autres à ce qu'il croit juste et bien.

  • "Ce ne sont pas des raisons pour assassiner. Ces tueurs se sont mis au même niveau que les djihadistes". Breivik et cet Australien se veulent des moines-soldats, des Winkelried qui prennent sur eux pour bien indiquer que la non-réaction n'est pas un chemin. Il ne faudrait peut-être pas oublier que Mohamed Merah, Mehdi Nemmouche, les frères Kouachi sont des idoles dans la jeunesse arabo-musulmane de nationalité française (hélas, trois fois hélas) du 9-3 et autres territoires de non-droit en France.

  • Il n'y a pas besoin de grandes théories sur l'extrême droite ou les sources du racismes pour voir ce qu'on a simplement sous les yeux:

    Suite aux attentats islamistes commis en Europe, qui ont non seulement tué des gens mais se sont attaqué aux symboles de nos libertés, la seule réaction qu'on a entendu de la part des gouvernements était du padamalgame apeuré et des bêlements couard contre "la haine".

    Est ce qu'il y en a un seul qui a dit "nous allons poursuivre et éradiquer ces criminels ainsi que tous ceux qui les soutiennent" ? Pas a ma connaissance, et les "fichés S" continuent de se balader librement comme n'importe qui.

    Il n'y a pas besoin d'être un extrémiste pour être tenté de défendre soit même sa vie et ses valeurs fondamentales quand il apparait évident que ce ne sont pas les états en place qui vont le faire.

    Personnellement j'espère qu'il est encore temps pour un sursaut démocratique et dans la légalité, mais si ce n'est pas le cas il est évident que ça finira en bain de sang. Et comme depuis plus de milles ans les sarrasins seront bouté hors d'Europe a la pointe du glaive.

  • @ C. Martel:

    Il ne faut pas s'emballer. Je ne tiens pas à nourrir une telle perspective.
    Et ça ne marcherait pas: si la loi ne fixe pas les cadres, l'armée n'aurait aucune légitimité à brandir le glaive. De plus ce serait sans fin pendant encore des siècles et des siècles.

  • @hommelibre
    La majorité des musulmans sont ravis de vivre en Europe et ne veulent pas quitter leur pays pour revenir dans celui de leurs ancêtres.
    Il faut aussi accepter que le monde change, d'une manière ou d'une autre.
    Imaginons qu'un musulman soit élu démocratiquement à la tete d'un pays ou d'une ville. Nous devons l'accepter au nom des valeurs que nous défendons (démocratie, droit, etc...), tout comme nous devons accepter qu'un nationaliste soit élu démocratiquement.


    @Geo
    Tout comme Breivik et ce type sont des héros pour les autres. Et je suis certain que de nombreux commentateurs des ces blogs en font parties.

  • @hommelibre
    La majorité des musulmans sont ravis de vivre en Europe et ne veulent pas quitter leur pays pour revenir dans celui de leurs ancêtres.
    Il faut aussi accepter que le monde change, d'une manière ou d'une autre.
    Imaginons qu'un musulman soit élu démocratiquement à la tete d'un pays ou d'une ville. Nous devons l'accepter au nom des valeurs que nous défendons (démocratie, droit, etc...), tout comme nous devons accepter qu'un nationaliste soit élu démocratiquement. (Omar)

    Tiens, ce brave Omar lève le voile. Bizarre, quand c'est ces pauvres cons de Blancs qui aimeraient le respect de la démocratie (loi du nombre normalement), on lui demande de fermer sa gueule. Quand Omar pense nationaliste, peut-être pense-t-il intérieurement communautariste. Disons que la lecture de ses différentes interventions sur les blogs de la TdG ne font aucun doute la-dessus, entre autres ses commentaires postés chez Mireille Vallette. Combien de fois y-a-t-il été remis à sa place?

    Je vous laisse apprécier le commentaire d'une députée de la CDU, Veronika Bellmann, qui a clairement indiqué qu’elle ne voulait pas de musulmans dans son parti. Pour elle, la foi islamique est incompatible avec l’appartenance à la CDU. Cela vaut également pour les musulmans laïcs, non pratiquants : « Aujourd’hui ils sont laïcs et demain ils seront à nouveau strictement religieux« , a-t-elle déclaré au journal « Junge Freiheit ».

    https://www.fdesouche.com/1171243-allemagne-pour-le-chef-du-groupe-parlementaire-cdu-csu-un-musulman-pourrait-devenir-chancelier-en-2030

    Il est regrettable que peu de politiciens européens tiennent ce langage de vérité. On nous serine tant avec le principe de précaution pour les médicaments, pour les nouvelles technologies, etc..., mais quand il s'agit d'idéologie morbide, criminogène et totalitaire, là, pfuiiiit, plus personne, comme si des idéologies comme l'islam n'était pas des dangers mortels, des produits toxiques pour l'humanité, pour le monde libre. Apparemment, personne n'a remarqué que dans la quasi totalité des pays musulmans, la démocratie n'existait pratiquement pas, que le monde intellectuel et des idées étaient presque inexistant et que les minorités religieuses étaient persécutées. N'est-ce pas là des raisons suffisantes pour refuser la reconnaissance de l'islam chez nous?

  • "En fait, TOUS les musulmans le disent et le croient. Ils se voient déjà dominer l'Europe, cela ne fait aucun doute pour eux. Ma secrétaire à Pristina, jeune et jolie Kosovare albanophone, m'a sorti tout de go qu'elle allait faire six enfants, pour pousser les Serbes dehors. On était en 1998..."
    C'est de la super extrapolation à partir de ce que dit une secrétaire kosovare, Géo déduit ce que TOUS les musulmans du monde espèrent dans le fond. C'est ce qu'on appelle un jugement à l'emporte-pièce (pour rester poli et ne pas appeler ça un délire) ou je m'y connais pas.

  • "Référence à l’écrasement du peuple et de la culture aborigène."
    Extermination de tous les Tasmaniens. Tous. Eradication. Nettoyage ethnique. Les anglais sont des racistes complets.

    Que vaut un huit milliardième de quelque chose?

  • @hommelibre

    Ce n'est malheureusement pas une perspective, c'est une réalité quasiment multimillénaire, si on veut ne citer que l'empire Perse, Hannibal, et plus récemment l'empire Ottoman.

    Aujourd’hui rien n'a changé dans ce conflit sans fin, hormis que le point d'entrée n'est plus la force militaire de l’envahisseur, mais la faiblesse intérieur des européens.

  • @G Vuillemonet
    Oulala!! Je suis démasqué !!
    On m’a remis à ma place? A bon?
    Qu’ai-je dit?
    Il faut respecter le vote démocratique, que ça aille dans un sens ou l’autre.
    Si vous êtes contre ce principe, vous êtes pour l’instauration d’une dictature.
    Après si vous estimez que vous faites parties de ces »pauvres cons de blanc », grand bien vous fasse.

  • Voici la présentation d'Omar *:

    http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2017/11/10/les-jeunes-musulmans-n-aiment-pas-les-questions-qui-fachent-287671.html

    Maintenant, voici quelques billets où se fameux Omar se fait étriller, mais vous connaissez l'attitude de certains, il n'y a que mort qu'ils reconnaissent avoir perdu:

    http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2018/02/11/tourisme-halal-suite-289652.html

    http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2017/12/20/les-suisses-surestiment-le-nombre-de-musulmans-etonnant-288537.html

    http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2017/09/19/proselytisme-chretien-et-rappel-d-une-polemique.html

    Et j'ai arrêté ma recherche là, je pense qu'il y a matière sur ce que défend réellement Omar: l'islamisme, même s'il veut se donner des airs tolérants.
    Des types comme lui, il y en a d'autres, que l'on retrouve d'ailleurs dans le cours de l'Unige sur les religions et la violence.

  • Dire que cet australien, Brenton Tarrant, est : Socialiste, Nationaliste, d Extrême droite, surarmé idéologiquement, adepte d augmenter la natalité des "blancs", contre l envahissement des "musulmans", raciste et un ethno-nationaliste, terroriste-fanatique, assassin, acteur de son manifeste de 37 pages qui traîne sur le net, acte préparé depuis 2 ans...etc...tout cela ne veut rien dire car son acte est insensé. On a adit la même chose lors du massacre de Charlie Hebdo en France pour ne citer que celui-ci parmi tant d autre...

    Prendre une arme et se mettre à tirer sur tout ce qui bouge comme il l a fait n a aucune explication sensée ni justification. Il n y a aucune excuse ni pour une cause quelconque ni pour une communauté n importe laquelle ni pour aucun "Dieu".

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Cet attentat me touche autant que celui de Pittsburg contre une synagogue ou que ceux contre les coptes en Egypte; ni plus, ni moins.

    Ce n'est pas un acte de guerre mais l'acte d'un individu issu d'un courant détestable, armé contre des gens non armés.

    Ce courant a beaucoup de similarités avec ceux qui animent la mouvance islamiste, bien que beaucoup plus petit en taille, et aboutit à des massacres similaires. Je me refuse à juger en fonction de l'origine des actes terroristes. Tu prends une armes et tire sur des gens qui ne te menacent pas: c'est un crime de guerre pour une armée gouvernementale et du terrorisme pour tout autre groupe; droite, gauche, islam, secte Aoun ou que sais-je.

    Cela dit, c'est déjà au niveau des mots qu'il faut combattre la haine car les mots se transforment en actes. Et dans le combat contre les mots de haine et de menace, il y a encore du chemin !

  • Ah tiens, ces deux derniers posts me réconcilient un chouia avec la race humaine et ce que j'ai lu ici-même.
    Je désespérais un peu...

    PDO

  • @ G. Vuilliomenet:

    Je n’aime pas vraiment les charges contre une personne sur mon fil. Votre commentaire n’est pas insultant et je vous en remercie, mais il met en cause personnellement un commentateur. Ayant lu les liens je subodore quand même qu’on n’est pas très loin du procès d’intention à l’encontre d’Omar. Je passe néanmoins votre comm, en lui laissant le droit de répondre s’il le juge utile. Mais ce n’est pas ma règle, c’est une exception.

    Je peux comprendre que l’on cherche à connaître qui parle, car une idée n’est pas toujours indépendante des croyances et ancrages de la personne qui la porte. Cela peut dans certains cas participer au débat. C’est un éclairage utile mais je veille aux possibles dérapages…

    Si le commentateur ci-présent Omar est bien la même personne qui tient blog sur ce portail, je n’ai guère d’affinités thématiques ni de caractère avec lui. Mais je ne suis pas aussi tranché sur ses propos. Comme ce serait trop long, que ce n’est pas le sujet et que cela risque vite de dégénérer (j’ai une horreur de plus en plus sainte des invectives entre commentateurs), je m’abstiens d’aller dans le détail.

  • Je reviens sur la manipulation médiatique au sujet d'un individu présenté comme un suprématiste blanc dont on ne peut que condamner l'immonde acte.

    On constate, une fois encore, la dissymétrie de l'information. Quand ce sont des musulmans qui assassinent abominablement des innocents, on nous les présente comme de mauvais musulmans qui n'auraient rien compris à l'islam, à Mahomet - ce dernier s'étant probablement confondu avec Allah chaque fois que c'était nécessaire, à la Parole d'Allah révélée à Mahomet par un ange mythique Gabriel, ou plus précisément Djibril, car en réalité les personnages de l'islam ne sont pas ceux de l'Ancien Testament.
    Par contre, au sujet de cet assassin, il ne peut être que le fruit d'une alliance avec le RN (ex FN) de Marine Le Pen, la preuve, il a visité la France avant d'aller commettre son forfait dans l'hémisphère sud, j'en passe et des meilleurs.
    Hors, quelques recherches ont permis d'apprendre qu'il était plutôt fort éloigné de l'extrême-droite et serait plutôt d'extrême-gauche. Admirateur de Mao et éco-fasciste tel qu'il se serait décrit. Une fois de plus, Caramba, encore raté!

    https://www.dreuz.info/2019/03/16/un-admirateur-de-la-chine-communiste-massacre-des-musulmans-en-nouvelle-zelande/


    Pour revenir à l’asymétrie du traitement de l'information, je vous propose l'avis de cet Algérien qui a quitté son pays lors des années noires des islamistes et qui a l'impression qu'il va à nouveau les connaître ici en Europe.

    https://www.youtube.com/watch?v=udougPIl8jg

    Voyez-vous, les attaques contre les mosquées shiites ou contre les chrétiens du MO ou d'Afrique sont rarement mentionnées par nos merdias, pourtant, elles ont fait Ô combien plus de morts que cet attentat de Christchurch.
    Pourquoi cette différence de traitement? Les êtres humains non occidentaux auraient moins de valeur que les occidentaux? Les crimes contre ces gens n'intéressent pas nos médias car ça ne permet pas de stigmatiser l'homme blanc. Telle est la probable explication.
    Remarquez que cette méthode est également utilisée en ce qui concerne le réchauffement climatique.

  • "Ah tiens, ces deux derniers posts me réconcilient un chouia avec la race humaine et ce que j'ai lu ici-même."
    Quand on parle de race humaine au lieu d'espèce, on se met idéologiquement automatiquement d'un côté. Mais il faut tout de même relever qu'il s'agit d'une assertion mensongère...ce qui tout de même dévalorise tout aussi automatiquement le commentaire.

  • Il est marrant (sic) de constater que de nombreux musulmans (Magrébins en France et Suisse, Pakistanais en Angleterre, etc.) quittent leur pays qui n'est pas en guerre pour s'installer en Europe et venir y imposer de manière sournoise ou pas la religion des pays qu'ils ont fui ! Mais où iront-ils donc se réfugier quand l'ouest de l'Europe sera devenue musulmane ?!
    Il ne faut pas se voiler la face, les choses s'accéléreront très vite et il y a déjà de nombreux quartiers devenus musulmans (tous avec de gros problèmes sociaux) dans toutes les grandes villes d'Europe.

  • @hommelibre
    Non, je ne suis pas cette personne, je n'ai pas de blog. Et je ne connais pas ce blog en question.

    @g Viulliomenet
    Alors je me suis relu, et on sens bien dans mes propos tout le caractère hostile et extrémiste de la religion musulmane.
    Le problème c'est que vous pensez que je suis islamiste juste parce que je suis en désaccords avec vous, mireille valette et la bande à jojo qui la suive. Mais citez moi un écrit de ma part où je prône la haine. Vous n'en trouverez pas.
    Vous allez surement m'accuser de faire la thakya, vous savez le fameux mensonge des musulmans pour-paraitre-gentil-mais-en-fait-non-c'est-pas-vrai-je-l'ai-lu-dans-un-livre-et-sur-des-forums. Ce sera le seul moyen que vous aurez pour vous persuader d'avoir raison.

  • Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'après m'être penché sur l'Islam (la religion), je n'en suis pas un grand fan. Concernant la chrétienté non plus d'ailleurs, mais c'est un autre débat.
    Mais pour grande partie, je prends la défense des propos de notre camarade Omar. L'amalgame que je découvre ici est proprement sidérant, bien que sans surprise.
    Je tenais à le dire.

    PDO

  • @ Omar
    "Vous oubliez aussi de citer l’invasion romaine de la gaule"
    Peut-être suis-je quelque peu hors sujet, mais je prends votre remarque ci-dessus telle quelle pour faire remarque que les Romains faisaient preuve d'une grande ouverture d'esprit ou "tolérance" vis-à-vis des divinités et des cultes étrangers. Pour autant, du moins, qu'ils n'impliquent pas la remise en question de leur propres exigences religieuses, qui impliquaient plus un respect des rites qu'une réelle croyance dans l'existence des dieux de leur panthéon.
    Leur panthéisme avait sans aucun doute autant, sinon plus, une fonction d'ordre social qu'une adhésion intime à la croyance telle qu'elle est exigée (en principe) dans nos monothéismes. Il permettait donc une coexistence et même une assimilation partielle de certains cultes orientaux, parmi d'autres.
    Tout cela avant l'arrivée du christianisme et de sa prétention à imposer un dieu unique, acceptée et mise en oeuvre par la conversion de l'empereur Constantin.

  • "L'amalgame que je découvre ici est proprement sidérant, bien que sans surprise." Ouais, ouais, on voit. Vous pensez que "islamisme" n'a rien à voir avec "islam". Je crois qu'on est assez nombreux à avoir des doutes à ce sujet...
    PS. C'est seulement sur votre blog que mes coordonnées sont systématiquement effacées...

  • @mère-grand

    "Romains faisaient preuve d'une grande ouverture d'esprit ou "tolérance" vis-à-vis des divinités et des cultes étrangers"
    Mais ne serait-ce pas une société multiculturelle que vous décrivez? Seriez-vous en train de prôner le multiculturalisme?

    Il n'en reste pas moins que Rome a envahi la Gaule par les armes.
    Si on omet le massacre de population et l'esclavage (un détail de l'histoire que tout cela), les peuples barbares étaient le bienvenu si ils coopéraient ou faisaient allégeance à Rome.

  • @Omar
    Prière de remplacer "leur panthéisme" par "leur polythéisme" et pardon pour ce lapsus idiot.
    A part cela je ne prône rien de particulier, je fais un rappel historique. Vous trouverez cependant une réponse plus loin dans mon texte.
    Votre conclusion est évidemment tout à fait juste. Elle appelle cependant quelques nuances, si on utilise les différents aspect évoqués pour faire des comparaisons ou tirer des leçons pour le présent ou le passé proche, ce qu'il est difficile d'éviter.
    En ce qui concerne l'esclavage, j'ai très souvent, dans mes interventions sur ces blogs, rappelé qu'il était universellement pratiqué par toutes les "grandes civilisations" et par nombre de sociétés tribales. Je l'ai fait notamment pour dénoncer des accusations partiales qui tendraient à vouloir reporter cet ignoble usage que sur certains peuples, nations ou Etats à certains moments de l'histoire, en rappelant le fait que les Européens blancs en ont aussi été victimes, notamment en Grèce et à Rome.
    En ce qui concerne les massacres de populations, toute personne quelque peu cultivée sait qu'ils ont ont été innombrables dans l'histoire de tous les continents, ce qui ne devrait en excuser aucun, mais éviter de les attribuer à quelque particularité ethnique ou raciale. Encore moins à l'ADN (formule absurde et malfaisante employée à tout propos ces temps en France) de quiconque.
    Inutile, je pense, de rappeler que toute l'histoire de l'humanité est une succession de déplacements de populations (ou d'invasions si le territoire était déjà occupé) et donc de migrations.
    Pour terminer en revenant aux raisons de mon intervention sur la Rome antique et son polythéisme, je trouve que c'était une grande vertu que d'avoir admis que d'autres populations puissent avoir et invoquer d'autres dieux. Je trouve aussi que c'était une nécessité politique et sociale que d'exiger que les traditions romaines essentielles, dont les cultes et les rites, soient respectées en même temps plutôt que de vouloir les interdire et les abolir. Vous aurez compris que de ce point de vue je trouve que les monothéismes ont marqué un régression.
    Si le monde moderne pouvait prendre cela en exemple, bien des conflits et des souffrances nous seraient épargnées.

  • @mère-grand
    Il n'y a rien à redire, on est assez d'accord sur les différents points que vous exposez.

  • @ C. Martel:

    Vous avez raison sur la réalité multimillénaire.
    Le poids de l'Histoire fait que les choses bougent lentement et les vieilles tensions peuvent être ravivées même longtemps après, ou entretenues de manière régulière.

    Faut-il se résoudre à cette sorte de fatalité de l'Histoire? Je préfère penser à un avenir apaisé et, dans ma petite mesure, contribuer à le faire émerger. En sachant que ce n'est pas encore gagné.

  • HL,

    prière de me retourner mes deux derniers commentaires censurés par vos soins à mon e-mail.

    D'avance merci!

  • C'est fait.

  • @ Daniel (aparté)

    J’ai retenu ce comm: pas sûr de la pertinence de cette info difficilement vérifiable à mon avis, mais potentiellement très polémique. J’anticipe donc. Je vais prendre du temps pour essayer d’y voir clair car il est difficile de faire des vérifications par recoupements. De plus la traduction de ces textes par un traducteur est aléatoire (mon anglais personnel n'y suffit pas), et toutes les vidéos ne fonctionnent pas.

  • @ HL(aparté)
    "J’ai retenu ce comm: pas sûr de la pertinence de cette info difficilement vérifiable à mon avis, mais potentiellement très polémique."
    D'accord.

    "J’anticipe donc. Je vais prendre du temps pour essayer d’y voir clair car il est difficile de faire des vérifications par recoupements."
    C'est la sagesse même.
    Voici deux liens en français qui reprennent peu ou prou l'information de VT:
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/03/voici-la-description-de-la-video.html
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/03/massacre-de-mulmans-en-n-zelande-tir.html

    J'ai visionné la vidéo et je ne sais pas quoi penser. Ce qui frappe c'est la qualité des images dans la rue et leur mauvaise qualité à l'intérieur. Manque de lumière? Etonnant quand même.

    Et pour y voir plus clair, il me semble justement qu'il est important de pouvoir échanger des points de vue, des observations, etc. Il y a quand même des choses bizarres, comme cette seconde vidéo de 9 secondes. Et des tas de questions sur la provenance des armes et surtout du viseur utilisé.

    Quant au film, on se croirait dans un jeu vidéo. Je ne suis pas adepte, mais ça donne une impression d'irréel.

    Robert Steele fait l'analyse suivante (notez la liste d'anomalie):
    https://www.veteranstoday.com/2019/03/20/robert-steele-new-zealand-false-flag-event-zionist-provocation-to-disarm-us-white-nationalists-and-start-world-war-iii/

    C'est un militaire et je ne le suis pas (verbe être!). Et je ne sais toujours pas quoi penser.

  • Assez dégoûté de l'attitude des femmes néo-zélandaises, en foulard. Mais cela ne m'étonne pas. Berk...

  • A HL

    Contrairement à votre réponse en MP, Il est au centre du débat. C'est en son nom et en ceux du dieu et du prophète qu'il représente que des adeptes assassinent. C'est peut-être aussi pour cela qu'en face, il y a des ultras qui réagissent, action-réaction. Remarquez qu'à l'heure actuelle, le ratio en ce qui concerne les assassins est largement en faveur des adeptes du criminel fait prophète qui, aujourd'hui, paraîtrait devant un TPI pour crimes de guerre et génocide.
    Le pire dans cet ignoble assassinat, c'est la réaction des populistes de gauche et de toute la vermine de la presse médiatique qui cherche à discréditer ceux qui aimeraient vivre en paix et qui ne souhaitent pas vivre dans une théocratie. A ce sujet, je ne peux qu'inviter à lire la chronique de Benoît Rayski sur le site d'Atlantico:

    https://www.atlantico.fr/decryptage/3568416/carnage-du-christchurch--les-cadavres-sont-en-nouvelle-zelande-les-vautours-et-les-chacals-sont-en-france--benoit-rayski

    "Hitler vouait une réelle admiration à Schopenhauer et Wagner. Aude Lancelin pensent-elles qu'ils sont responsables d’Auschwitz ? "
    Voici donc les arguments des "intellectuels" en Europe.

  • @ GV:

    Rayski? En plus de faire de grosses fautes d’orthographe, ce qui pour un philosophe et journaliste montre selon moi un état de violence mentale exacerbée, uniquement réactif, il oppose Merah et al. au tueur de Christchurch. C’est le piège où je ne veux pas me faire prendre. On sait tout cela, je crois. Pas besoin de le rabâcher. Cela devient presque comme justifier implicitement une tuerie par les autres.

    En cas de guerre un tel acte serait de la bravoure. Ici pas tout-à-fait, car il n’y avait pas vraiment de danger pour le tueur.

    J’insupporte les termes comme « abjecte » dont il fait mention, qui fait partie de la famille du célèbre « nauséabond ». Des termes qui ne montrent que l’impuissance à argumenter solidement. Le rejet viscéral à défaut de la pensée, l’avenir est mal barré.

    Qu’il critique NVB et altrii ne demande pas beaucoup d’imagination. Il n’a pas tort mais les propos de ces dames sont insignifiants et ne servent que leur propre narcissisme. Ce sont des fachoïdes. On les connaît. Je ne suis pas sûr que cela valait un article. Il faut peu à peu proposer quelque chose de solide, fort, attractif, constructif, débarrassé des ombres du XXe siècle, et ne pas rester réactif.

    Ce que je nomme un acte de guerre est évidemment dans un certain contexte, mais enfin rares sont ceux qui sortent du langage pour passer aux armes, et c’est cela qui m’a interpellé. C’est ce que je propose à méditer.

  • "En cas de guerre un tel acte serait de la bravoure. Ici pas tout-à-fait, car il n’y avait pas vraiment de danger pour le tueur."

    Il n'y a que des esprits malades pour penser que cet acte lâche est un acte de bravoure. Le pire est que des personnes, stupides, voient en ce type, un sauveur. Dans mon commentaire censuré, ce sujet avait été abordé.

    David Wood expliquait pourquoi cet acte était non seulement stupide, en plus d'être lâche, il était contre-productif. Il rappelle, dans sa vidéo, qu'il prédisait les actes de Breivick et de Tarrant.

    Quant à Hélios d'Alexandrie, il va plus loin. Après un rappel de l'histoire des conquêtes musulmanes, il aborde le sujet des politiques immigrationnistes successives en occident et des dogmes qui les accompagnaient, en Europe en particulier. Il mentionne les erreurs commises dans l'acceptation de la non-intégration "sous prétexte de respect des différences" ainsi que sur la fable de l'islam, religion de tolérance et de paix. Ce sont les raisons pour lesquelles, ces politiques ont été menées. Un peu comme dans l'histoire du fou, on voulait refaire les mêmes expériences, dans les mêmes conditions en espérant que le résultat allait être différent. Je vous invite à lire les sondages récents qui ont été menés auprès des musulmans de France et de Suisse, qui montrent qu'un tiers d'entre eux serait pour l'application de la charia.
    Hélios d'Alexandrie évoque, dans l'article que je vous proposais, l'éventualité d'un conflit entre deux communautés, qu'il pense inévitable. Je comprends votre réticence à cacher cette possibilité, mais malheureusement, elle existe. Seulement, nos dirigeants refusent de regarder les vérités en face. Pourtant, en France, François Hollande a évoqué la partition. Gérard Collomb a démissionné et a parlé d'un risque de sécession d'ici cinq ans. Tout comme David Wood, Hélios d'Alexandrie prédit, même s'il ne le dit pas de la même manière, d'autres attentats du même genre.

    "La sagesse la plus élémentaire interdit de marier l’huile avec le feu. On aura beau clamer et répéter que l’huile n’est pas inflammable, on ne l’empêchera pas de s’enflammer au contact du feu.
    ...
    L’horreur, hélas attire l’horreur : à l’indifférence affichée par les élites face aux crimes perpétrés par les jihadistes, répond comme un écho le sang froid meurtrier du terroriste de Christchurch."

    Cet attentat qui aurait du faire réfléchir les médias et les politiciens, les a amenés sur le chemin de la stigmatisation, donnant une fois de plus du grain à moudre à ceux qui aimeraient en découdre.

    Recommençons, encore et encore, l'expérience du fou.

  • @hommelibre
    je n'ai pas suivi vos échanges en mp avec GV, mais je permet une remarque (ou 2 ou 3)
    "En cas de guerre un tel acte serait de la bravoure."
    En cas de guerre le massacre de Christchurch, reste un crime. Il n'y a rien de brave la dedans, tout comme les attentats de bruxelles, paris, etc..
    Tuer des civiles non-armé est un crime en temps de guerre, dans le droit international (et musulman).

  • "Rayski? En plus de faire de grosses fautes d’orthographe, ce qui pour un philosophe et journaliste montre selon moi un état de violence mentale exacerbée, uniquement réactif, il oppose Merah et al. au tueur de Christchurch. C’est le piège où je ne veux pas me faire prendre. On sait tout cela, je crois. Pas besoin de le rabâcher. Cela devient presque comme justifier implicitement une tuerie par les autres."

    Deux choses.

    La première:

    Qui vous dit que ce texte n'est pas une transcription? Les fautes sont trop énormes pour penser qu'il a écrit ce texte.

    La seconde, c'est un peu facile d'aller dire que rappeler ces faits c'était vouloir les justifier. Ne la jouez pas au charlot Sommaruga. Vos propos sont juste insultant envers toutes les victimes des attentats et donnent l'impression que vous êtes un adepte du "Circulez, il n'y a rien à voir".
    Il n'y a aucune justification à cette tuerie. On montre simplement cette forte dissymétrie dans le traitement de l'information, nul besoin d'avoir suivi de hautes écoles pour le constater. Et ça, il faut le rappeler constamment, sinon c'est laisser le champ libre à la propagande et à la désinformation de la part des médias dits mainstream. Il suffit de voir le traitement de la fusillade d'Utrecht et de l'incendie volontaire du car qui transportait 51 élèves à Milan.

    Le site de réinformation TVL démonte toute cette intoxication de nos esprits:

    https://www.youtube.com/watch?v=zlyfVksI-Mo

  • Omar: vous avez raison mon exemple est mal choisi. Je veux dire que les actes peuvent être qualifiés différemment selon la situation et l'observateur.

  • @Géo
    En ce qui concerne le foulard porté par les chrétiennes néo-zélandaises et d'autres non musulmanes, vous avez malheureusement raison, même si j'en donne une interprétation quelque peu différente, même si elle fait appel à une interprétation digne de la psychologie des profondeurs.
    Ces femmes, avec la Première ministre en tête, affichent la (supposée) supériorité morale des chrétiens envers les musulmans, car si les valeurs de leur religion leur ont enjoint (selon elles) de se faire symboliquement musulmanes par solidarité, elles savent bien que la contrepartie est absolument interdite à leurs consoeurs.
    Que je sache les musulmanes n'ont jamais défilé têtes nues, donc symboliquement chrétiennes, à une manifestation de soutien à l'occasion d'un massacre perpétré par un terroriste musulman.
    Heureusement qu'il reste à ces descendantes lointaines de la plus grande puissance coloniale du monde ce genre de gestes grandiose pour affirmer la supériorité (supposée) de leurs origines et croyances.

  • @ Daniel:

    Je n'arrive pas à y voir plus clair. C'est un fouillis d'infos et de documents que je n'ai pas moyen de vérifier ou de recouper. Je§ n'ai même rien trouvé sur Hoaxbuster. À mon avis il faut attendre.

Les commentaires sont fermés.