08 février 2019

Discrimination voilée

La loi sur la laïcité de l’État, en votation à Genève, n’est pas discriminatoire dans le texte. Elle ne vise pas explicitement les personnes de confession musulmane, sauf sur un point: le visage doit être visible.


voile,voile intégral,islam,loi,votation 10 février,geneve,laïcité,discrimination,krishna,inclusivitéKrishna Krishna

C’est une manière à peine voilée de désigner l’islam, même si toutes les populations musulmanes ne sont pas alignées sur l’intégrisme. Pour beaucoup le voile est un accessoire d’appartenance culturelle et non une exigence religieuse.

Foulard, signe culturel ou religieux? Je leur laisse ce débat, de même que celui sur la soumission de la femme dont le foulard et le voile intégral seraient les sceaux. On ne peut généraliser quand nombre de musulmanes ne portent ni l’un ni l’autre. A contre-courant d’un des arguments de campagne, celui de l’égalité entre les femmes et les hommes, je considère qu’une femme musulmane peut suivre de son propre chef une tradition, qu’elle l’endosse par mimétisme à son milieu d’origine ou par stricte conviction personnelle. Cette tradition n’a pas le même sens pour elle que pour nous.

L’argument féministe pourrait d’ailleurs renforcer la détermination de femmes qui défendent leurs racines culturelles. Les infantiliser en les affublant du stéréotype de la soumission montre l’esprit colonialiste qui prévaut dans ce camp-là.

Dans le passé on laissait chanter et danser les Krishna. Ils faisaient du prosélytisme, et s’habillaient à l’indienne sans que l’on n’imagine les interdire. Leur petite tresse sur le crâne rasé était pourtant un signe extérieur bien visible.

 



voile,voile intégral,islam,loi,votation 10 février,geneve,laïcité,discrimination,krishna,inclusivitéLes cris des égorgés

Pourtant si je soutiens une grande liberté individuelle, j’ai dit ici pourquoi je soutiens aussi cette loi. On ne doit plus aujourd’hui ne voir dans le foulard que le signe d’une conviction personnelle. Il y a une dimension politique et identitaire collective. Depuis cinquante ans l’Histoire déroule sous nos yeux le ressentiment anti-occidental (fabriqué ou justifié).

L’engagement intégriste est progressivement monté en violence jusqu’à Daesh. Et après, que viendra-t-il? La défaite de Daesh ne sera probablement pas la fin de l’islamisme. Il est normal de poser une limite à cette pression. Il sera temps de revoir la situation quand les relations mondiales seront apaisées. Dans quelques décennies, ou quelques siècles.

On pourrait tenir une analyse inverse: en acceptant les particularités véhiculées par la religion musulmane, on évite de victimiser et de ghettoïser les personnes qui s’y réfèrent. Mais je pense que, plus profondément que le ressentiment, il y a chez nombre de nos compatriotes un refus de voir notre pays s’islamiser.

Que la grande majorité des musulmans soit cool, qu’ils soient  bien intégrés et ne provoquent pas par le port ostentatoire de signes extérieurs, n’y fait plus rien. Le bruit de fond ce sont les canons, les cris des égorgés, les balles du Bataclan, le discours anti-occidental, le passé colonialiste et impérialiste arabo-musulman, et la volonté hégémonique sur le monde.




voile,voile intégral,islam,loi,votation 10 février,geneve,laïcité,discrimination,krishna,inclusivitéLe dogme de l’inclusion

Un trop grand volume d’images et informations négatives, politiques, militaires, sociétales, sur l’islam a maintenant développé un ressentiment anti-islamique chez beaucoup d’Européens. Ce réflexe de défense n’est pas un racisme malgré la généralisation du ressentiment à toute une population (alors que ceux qui causent le ressentiment ne sont qu’une minorité), mais une prise en compte rationnelle d’une réalité géopolitique.

En raccourci: le foulard ici c’est l’intégrisme là-bas.

Dit ainsi cela peut paraître réducteur. Ce n’est certainement pas réaliste. Toutes les musulmanes portant foulard n’ont pas d’intentions politiques. Tous les saoudiens ne sont pas des terroristes. D’ailleurs même en Europe il y a très peu d’attentats post-Daesh. L’armée invisible des musulmans au couteau entre les dents n’est que peau de chagrin.

N’empêche, le bruit de fond est la guerre contre l’occident. L’adoption d’un signe, qui est partout associé à la mainmise du religieux sur le politique, est un élément de guerre culturelle. Et les Krisha? Ils n’y avait pas le contexte géopolique. L’Inde n’a pas pour ambition d’exporter sa religion ni d’envahir le monde.

Alors compte tenu de ces éléments particuliers, oui il y a une discrimination voilée. Certains parlent même d’une loi excluante. Ça se discute. Mais si au final, grâce à un long temps d’apprivoisement mutuel, nous gagnons tous un peu plus de paix, l’entorse faite au dogme de la non-discrimination aura été utile.



 

Commentaires

"nous gagnons tous un peu plus de paix"
Que ce soit au moins la "paix religieuse".

Écrit par : Mère-Grand | 08 février 2019

Répondre à ce commentaire

Selon vous, on infantiliserait les femmes musulmanes en "les affublant du stéréotype de la soumission" et cela montrerait "l’esprit colonialiste qui prévaut dans ce camp-là" [les pro-laïcité].
Drôle de vision des choses..... selon moi, on les infantilise dans un esprit colonial en estimant que, les pauvres, elles ne sont pas capables d'être modernes et libérées. Avez-vous remarqué que les femmes voilées disparaissent de l'espace public dès 18h ? On n'en voit pas beaucoup à la rue de l'Ecole-de-Médecine et certainement pas dans les boîtes de nuit. Avez-vous déjà vu une femme voilée sur une piste de ski ? Sur un vélo ? C'est parce qu'elles sont vertueuses et pures, au sens où l'entend Hani Ramadan. Elles ne sont pas de vulgaires pièces de 2€, comme les femmes occidentales. Elles restent à la maison pour s'occuper de leur mari et de leurs enfants. Et c'est ce stéréotype-là que défend la gauche !

Le danger du voile est précisément là: à partir du moment où il y a une forte proportion de femmes voilées, toutes les autres passent pour des putes qu'on n'a pas besoin de respecter, y compris dans leur intégrité corporelle. Croyez-vous vraiment que beaucoup de femmes souhaitent volontairement porter le voile? En général, si elle le portent "volontairement", c'est pour se soustraire aux pressions de leur entourage et pour éviter qu'on leur balance de l'acide sur le visage (assez convainquant comme argument, si je vivais dans ces milieux, je porterais sans doute aussi volontairement le voile).

Accepter et défendre le voile signifie qu'on accepte et qu'on défend la bigamie, les mariages forcés et les crimes d'honneur. En effet, les femmes musulmanes ne sont pas libres de choisir leur mari. Ou en tout cas, elles n'ont pas le droit d'épouser un mécréant.

Avez-vous remarqué que les voiles suivent un schéma et une forme bien précise (selon la région d'origine) ? Ce n'est pas qu'un accessoire vestimentaire, car si c'était le cas, les femmes auraient la liberté de choisir entre différentes façon de se couvrir la tête.

Si le voile n'est "qu'un bout de tissu", s'il n'est qu'un libre choix d'habillement, eh bien, il devrait être possible d'y renoncer le temps d'être au travail, sans en faire tout un pataquès (= aller jusqu'à la CEDH). Les gens "normaux" (ceux qui ne sont pas dans une démarche de conquête et de prosélytisme) ne vont pas non plus au travail dans leur pyjama préféré. Tous les lieux de travail ont un code vestimentaire (pas de jeans taille basse, nombril à l'air, si on travaille dans une étude d'avocat ou si on est enseignant, par exemple).

En revanche, si le voile est "obligatoire" pour des raisons religieuses, ça signifie que c'est une obligation et que fait-on alors de la "liberté des femmes de pouvoir s'habiller comme elles le veulent" ? Elles ne sont pas libres du tout, elles sont prisonnières d'un système complètement bigot, qui n'a pas sa place en Europe au XXIème siècle.

Quant au Hare Krishna, en avez-vous beaucoup qui travaillaient dans des crèches ou au guichet des Objets trouvés? Comme chauffeur de bus? Comme releveur du compteur des SIG? Qui travaillaient du tout.... ? Les Jéhovas n'emmerdent personne et s'ils refusent les transfusions de sang, ils sont les seuls à en pâtir.

Alors ne mélangeons pas tout. Si cette loi est "discriminatoire", c'est parce que l'islam oblige SEULEMENT les femmes à porter des signes ostensibles et à s'habiller comme des nonnes. Les hommes musulmans, eux, sont libres de s'habiller à l'occidentale et j'aimerais bien savoir pourquoi ils ne sont pas plus nombreux à exiger de pouvoir venir au travail en djellaba et babouches.

Écrit par : Arnica | 08 février 2019

Répondre à ce commentaire

A propos de foi et de voile… Vivant dans un environnement où tout change tout le temps nos cellules y compris pouvons-nous avoir en quoi que ce soit une "certitude ultime" (Aurobindo)?

Comment refuser d'entendre que dans nos pays le voile (blanc) était porté par les infirmières, les femmes endeuillées, voile noir, une mantille en cas de visite au pape et, complément à notre "saint habit" par les religieuses en aucun cas mariées et mères de famille?

Les temps modernes y mirent un terme et nous ne portons plus que des foulards en cas de vent, de soleil ardent… ou, par coquetterie, un foulard, flatteur, se peut nouer en turban, par exemple, au tissu assorti à une veste de même étoffe et couleur/s.

Le voile porté par les femmes de l'islam prétendant vouloir être des nôtres, de chez nous... ne correspond pas à notre civilisation et, par le fait, les sépare de nous autres femmes… d'ici. Le voile islamique n'est pas signe religieux parce que la religion n'a pas pour but de séparer mais de relier, renouer, réconcilier… rapprocher.

Pour l'"identité" on observe que ces femmes une fois chez elles et sans voile ont de merveilleux cheveux.

N'est-ce pas par excellence une raison pour elles de rendre grâces à Dieu?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 février 2019

Répondre à ce commentaire

Il n'y a que 2 occurrences concernant l'obligation du voile dans le Coran:

L'une d'entre elles conseille aux croyants de suivre l'exemple des femmes du Prophète ( j'ai un peu la flemme de chercher, mais il s'agissait de comportement général, pas nécessairement du voile, qui n'est pas nommé dans ce verset) et une deuxième - celles à laquelle on fait référence en général, et qui provient de la Sourate Al Nour (La lumière)- 24/31:

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.

On constate:
- qu'on conseille de se servir d'un voile "pour cacher la poitrine" et non s'en recouvrir la tête ou le visage.
- Que le verset donne des instructions de comportement bien plus libre que l'interprétation qui en est faite en général
- Que le but du verset est davantage de faire le nécessaire pour ne pas être confondues avec les danseuses et les prostitués "qui ne peuvent taper du pied, d'agiter des bijoux (de cheville) et de prendre prétexte de ces mouvements "pour montrer leurs atours".

Les soit-disant "obligations du voile" n'existent (avec un peu de bonne volonté) que dans les Hadith, c'est à dire les déclarations de gens réputés proches du Prophète qui qui "auraient" entendu le prophète Muhammad édicter une série d'interdits(entre autres) concernant en vrac le voile, la musique... etc.

Il est à remarquer que les Coranites (qui ne se réfèrent qu'au Coran comme seul livre sacré, à l'exclusion de tout autre) et pas mal d'autres mouvements musulmans rejettent ou sont très dubitatifs - ou tolérants - quant à ces interdictions.

Le problème du voile en occident n'est qu'un problème avec les coutumes sunnites, partie de la religion musulmane dont sont issus la majorité de leurs coreligionnaires en Europe.

PDO

Écrit par : PDO | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

Les musulmanes voilées vont-elles chez le coiffeur?

La question peut paraître stupide ou ridicule, mais imaginez un peu.....
Il leur est IMPOSSIBLE d'ôter leur voile (le licenciement est la seule option possible).
C'est un libre choix vestimentaire, mais voilà....

Aller chez le coiffeur et se faire toucher le crâne et les cheveux par.... un homme ! Juste ciel ! Surtout s'il est homo.... ou alors une femme, mais une mécréante.... Et ça signifie surtout: ôter son voile et montrer ses cheveux, conditions sine qua non pour un shampoing et une coupe (teinture, défrisage.... etc)

Faire qqch d'aussi intime avec un homme qui n'est ni son mari ni son père ni son frère, c'est de l'adultère au sens de l'islam pur et strict, tel que représenté par le port du voile. L'adultère est puni de la lapidation, comme chacun le sait. Alors ..... ?

J'en conclus que les femmes musulmanes ne peuvent pas aller chez le coiffeur. Je n'ai jamais vu de salon halal non plus. Font-elles ça toute seules dans leur cuisine? Se coupent-elles les cheveux entre copines? Ou alors ne font-elles absolument rien avec leurs cheveux?

Ce n'est pas capital, mais des informations sur ce détail de la vie quotidienne de nos concitoyennes m'intéresse un petit peu. Juste pour me rendre compte à quel point elles sont comme nous - ou pas.

PS: Il y a plusieurs années, en Angleterre, une musulmane voilée avait porté plainte pour discrimination parce qu'elle n'avait pas été engagée par un salon de coiffure (sans doute un salon du genre vachement à la mode). Et elle avait évidemment eu gain de cause !

Écrit par : Arnica | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

Pour les musulmans une femme non voilée n'est pas digne alors on peut l'insulter et l'agresser sans problème! Le 6 février c'était (La journée contre les mutilations faites aux femmes) et là silence radio de toute les femmes de gauche, en effet ces mutilations touchent les musulmanes dans près de 30 pays!

Écrit par : Dominique Degoumois | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

Bien sur les musulmanes vont chez le coiffeur. Et à la salle de sport.
Les musulmanes "soft", ça ne les dérange pas d'aller chez le coiffeur "normal", mais celles là ne portent pas le voile, en général.
Il faut tout de même savoir qu'on peut être musulmane et vivre tout à fait (ou presque) à l'européenne.

Mais il y a (beaucoup) de coiffeurs - qui sont toujours des femmes - pour les plus traditionalistes. Et en général, ce genre d'endroit ne s'affiche pas visuellement (vitrine sablée, arrière d hôtels de maître ou de grandes maisons à dépendances.

Il ne faut pas non plus oublier la culture "gynécée": la beauté des femmes est entretenue entre soeurs, mère, filles, ... La coiffure et la beauté sont souvent affaire de famille, de cercle féminin.

C'est curieux, j'ai vraiment l'impression que vous êtes très peu confrontés à l'islam, dans votre pays. Les deux cultures ne semblent pas beaucoup communiquer.

PDO

Écrit par : PDO | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

Pour les musulmans une femme non voilée n'est pas digne alors on peut l'insulter et l'agresser sans problème!
-------------------------

Pas pour les musulmans: pour les intégristes. Pas pareil. Pas confondre.La connotation existe certes dans le monde musulman, mais pas à ce point là: l'agression libre, c'est un peu too much. Mais c'est similaire à la version chrétienne qui s'exprime en disant qu'une jeune fille en minijupe est une trainée.

La poutre et la paille...

PDO

Écrit par : PDO | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

@PDO,

Je vais dans la même veine de ce que vous écrivez en différenciant entre la religion et entre leurs Intégristes (de tout bord en commençant par les mono-théistes).

Qui prétend combattre les Intégristes genre Frères Musulmans, Al Qayda, Daech sauf ceux qui les ont soutenus et crées? Ne sont ils pas en premier lieu les américains en tête (de serpent) puis de leurs alliés? Ces derniers les traitent comme leurs idiots utiles avec une date de d obsolescence programmée. Les USA en tête les utilisent comme ceci quand un pays ou un président ne suive pas la volonté des USA et de leurs alliés:" Si tu n obéis pas à la volonté des USA+Alliés, on ne te protège pas contre les fanatiques/terroristes et si tu t entêtes trop, on te les envoie nous-mêmes!

Dans ce domaine, la "magie du Set" du 20ème et 21 ème siècles qui est diabolique et exceptionnelle!

USA et Alliés disent: Je fabrique les pires des microbes chez toi et je te vends les antibio qui vont avec pour soigner, soit dit, cette maladie affreuse. In fine, de tels remèdes n aboutissent à la fin qu à la mort des malades (tant mieux, peut être) mais en passant je vole et je détruis les infrastructures du pays où ces microbes ont été parachutés. Aussi, je tue aussi sa population par ricochet (regardez dans quel état est l Irak avec 1.5 millions d irakiens morts dont 500 000 enfants de bas âge, la Libye avec 1 million de Libyens assassinés, la Syrie avec 200 000 morts la plupart sunnites, le Yémen où un enfant de bas âge meurt chaque 10 minutes soit 150 enfants qui meurent chaque 24 hrs et bientôt le Vénézuéla (=pétrole et or à voler...) et peut être même l Iran, la Russie si on peut sinon la Chine d ici 10 ans....etc...)

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 10 février 2019

Ah j'oubliais, en parlant des coiffeurs:

C'est une règle religieuse: la femme doit être belle, apprêtée pour le plaisir de son mari. C'est la loi religieuse. Donc, oui, ces femmes y investissent beaucoup de temps et d'argent.

PDO

Écrit par : PDO | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

@PDO: relisez donc ce que j'ai écrit.....
Je parlais des MUSULMANES VOILEES, puisque c'est d'elles qu'on parle. Ce sont elles qui concentrent toute l'attention dans la votation du 10 février, vous êtes au courant?

Que voulez-vous dire par "vous êtes très peu confrontés à l'islam, dans votre pays" ? Mon pays c'est la Suisse, plus précisément Genève. Il y a pas mal de musulman(e)s par ici et j'ai aussi voyagé un tout petit peu.

Je sais bien que les musulmanes non voilées, c-à-d modernes et intégrées, fument et boivent de l'alcool, peut-être même qu'elles mangent du jambon, mais celles-là, généralement, ne font pas tout un foin pour porter le voile au travail ou le burquini à la piscine. Celles-là ne posent aucun problème, raison pour laquelle on n'en parle pas. Evidemment qu'elles vont normalement chez le coiffeur et qu'elles se laisseront toucher par un coiffeur homme, même s'il est homo.

Mais il est intéressant de savoir que les autres, celles qui veulent être libres de s'habiller comme elles veulent, doivent aller dans des arrière-boutiques cachées des regards. Elles sont donc libre et égales aux autres femmes, ça me rassure....

Écrit par : Arnica | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

Je parlais des MUSULMANES VOILEES, puisque c'est d'elles qu'on parle. Ce sont elles qui concentrent toute l'attention dans la votation du 10 février, vous êtes au courant?
----------------------

Absolument pas: on ne suit pas vos votations en Belgique. Je connais mieux l'Islam que la Suisse, pour m'y être intéressé de nombreuses années.
____________________________________________________________


Que voulez-vous dire par "vous êtes très peu confrontés à l'islam, dans votre pays" ? Mon pays c'est la Suisse, plus précisément Genève. Il y a pas mal de musulman(e)s par ici et j'ai aussi voyagé un tout petit peu
--------------------------------

Certes. Il y a des interrogations qui me surprennent. Je ne sais pas quel est le taux de présence musulmane en Suisse. Une rapide recherche me donne +/- 7% pour votre pays. A Bruxelles on est à 25% environ. Comme quoi mon sentiment n'est pas faux. Je n'oublie pas non plus les 500.000 étrangers (UE et non UE) présents dans la ville (population globale 1.200.000 personnes). Nous sommes donc considérablement plus exposés que les Suisses à nombreuses influences.
Il ne faut donc pas prendre ce que je dis pour un propos agressif.

-------------------------------------

Concernant l'alcool, curieusement si on se base sur le Coran, il n'est pas interdit: C'est exactement comme le voile, c'est une "intervention" posthume à Muhamad.

Sourate 4 (les femmes) verset 43:

43. Ô les croyants! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d'impureté [pollués]

Sourate 47 (Muhamad) verset 15:

15. Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. (....)

Sourate 16 (Les abeilles) verset67

Vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent des fruits des palmiers et des vignes. — Il y a vraiment là un Signe pour un peuple qui comprend !

Il y en a d'autres.
En fait, ce n'est pas le vin qui est interdit: c'est l'ivresse. L'abus donc.

Voila voila.

PDO

Écrit par : PDO | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

@PDO : Comment sommes-nous censés savoir que vous êtes en Belgique? Ceci est un blog de la Tribune de Genève.

Pour ce qui est des influences multiculturelles, sachez qu'à Genève, les "Suisses de souche" sont en minorité. Selon un récent article de la Tribune de Genève, dont vous lisez les blogs, les personnes n'ayant que le passeport suisse sont 36%, alors que les personne n'ayant qu'un passeport non-suisse (= étrangers) sont 37%. Les binationaux : 27%.
"La Suisse compte 63% de personnes uniquement Suisse; Vaud: 50%; Zurich 60%."

Ces chiffres ne tiennent pas compte des fonctionnaires internationaux ni des personnes relevant de l'asile, autrement dit, la proportion de non-suisses est en réalité encore plus élevée. Ce n'est pas une constatation négative ni péjorative, ça se passe plutôt bien.

Venez donc faire un tour à Genève. Vous verrez que c'est bien plus cosmopolite que Bruxelles.
Nous avons quatre synagogues et deux mosquées, une église russe, une église arménienne, 400 communautés religieuses, alors que la population de Genève n'est qu'une fraction de celle de Bruxelles.

Écrit par : Arnica | 09 février 2019

Répondre à ce commentaire

A mon avis faut arrêtez de tortiller, mon vote sera oui et c'est clairement anti islamiste. Ce que devrait faire tous les citoyens qui tienne a leurs libertés !

Est ce que des socialistes défendraient un de leurs élu qui se pointe a un conseil municipal avec un uniforme nazi au nom de la diversité de culture et d'opinion ? Bien sûr que non, et pourtant c'est ce que les verts font avec une de leur élu qui porte l'uniforme djihadiste.

Prenez les valeurs phares des verts et mettez les en regard de l'islam: AUCUNE n'est compatible ! C'est carrément trop drôle qu'ils aient due recarder leur élue voilée meyrinoise pour ses propos homophobe, et quoi ensuite ? Ils pensent sincèrement qu'elle a changé d'avis ? Elle va juste se taire momentanément pour utiliser encore un peu ces pauvres navets comme cheval de Troie.

Écrit par : Eastwood | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

Oui! Une gauche qui se comportent comme des vulgaires catins.
Malheureusement, à droite, ça ne vaut guère mieux. Sur ce coup-là, elle défend l'honneur, mais peut-être par solidarité avec le fonctionnaire qui a été en charge du dossier "laïcité" votée par les Genevois il y a quelques années en arrière et que la gauche pourrie veut faire passer pour la loi Maudet.

https://www.causeur.fr/loi-laicite-suisse-islamophobie-geneve-158883

Si cette loi est refusée, voici comment Salika Wenger se présentera aux séances du GC:

« je viendrais siéger en cornette de bénédictine ... ce n’est pas un costume religieux, mais une nouvelle collection de son cru à base de coton amidonné ».

Je pense même que les citoyens ayant le droit d'assister au séance peuvent y aller vêtu d'une burqa, d'un niqab ou autre vêtement se référençant à des idéologies racistes et/ou totalitaires (on peut penser à ce que portent les membres du KKK ou les soldats SS).

Écrit par : G. Vuilliomenet | 10 février 2019

@Eastwood
Vigoureux et juste.

Écrit par : Mère-Grand | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

Arnica@ Ma femme était de Bruxelles. Elle a vu comment deux communes de cette ville ont été colonisées par l'immigration arabo-musulmane : Molenbeek et Skaerbeek. La bande de Maghrébins qui débarque dans la boutique du petit épicier belge, pose une croûte de pain sur le comptoir : "Voilà, on t'achète ta boutique, voilà le prix et tu as jusqu'à demain pour dégager..."
Elle m'a raconté les petites vieilles de souches harcelées par une douzaine de gamins hyper-méchants dans la rue sans que personne ne bouge.
Il y a des côtés des Belges qui ne sont pas très jolis à voir. "Nous abritons les pires ennemis de l'Europe et on en est fiers" est assez puant, pour être gentil...

Écrit par : Géo | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

@ ARNICA.

Je veux bien faire un tour à Genève ou en Suisse (encore que je déteste tout ce qui ressemble à une montagne, à de la neige, aux horloges, aux banques, aux maisons à colombages ou aux constructions type chalet: oui je sais, c'est une image folklorique et biaisée, inutile de me le faire remarquer :-)), mais je ne vois pas pourquoi je me lancerais dans un concours de "qui a le plus d'immigrés".

Je me borne à constater que de manière générale, peu de Suisses "du commun", par opposition aux cercles dont c'est le job d'en étudier la sociologie, se sont penchés sur les musulmans et l'Islam (voire d'autres communautés, il m'a semblé percevoir une bonne dose de mépris et d'antagonisme vis à vis des Français - concernant les Germains et les Italiens, je ne sais pas) . Et leur mode de vie. Et le pourquoi du comment (j'imagine que c'est une expression typiquement belge, ça, non?).

Donc, ou bien la communauté musulmane est de faible importance, ou il y a une séparation nette entre les "de souche" et les "étrangers", particulièrement musulmans. D'autant que faire une dichotomie et un décompte des "binationaux", pour moi c'est une première. Je trouve ça rigolo comme notion!

Quant au fait que je vis en Belgique, pour peu qu'on ait lu l'une ou l'autre de mes petites bafouilles ici même - qui sont absolument anecdotiques et sans importance, je le concède volontiers - aurait pu donner une indication si d'aventure on les aurait lues précédemment (ce qui est très loin d'être une obligation, voire une bonne idée :-)).

Car finalement, un blog est automatiquement international, non? Donc, je n'aurais perso pas été surpris d'y échanger avec un Moldave ou un Guatémaltèque (francophone, s'entend).

Mais tout cela n'est pas grave. Pour tout dire, et en revenir au sujet, je trouve qu'une loi sur la laïcité, similaire à la loi française malgré son côté inapplicable et contradictoire à certains points de vue, n'est pas une mauvaise chose. Ne fut ce que pour"marquer le coup" et affirmer une volonté de garder ses valeurs.

Maintenant, le risque, c'est qu'on atteint les limites du système des "votation" en impliquant une population dans un débat ou à première vue, elle ne connait pas vraiment les données régissant les règles, coutumes et désirs de l'autre bord, genre "les musulmans"
Cela me parait assez contre-productif, vu sous cet angle.

PDO

Écrit par : PDO | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

D'humeur folklorique aujourd'hui, Géo? :-)

PDO

Écrit par : PDO | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

Géo dit:"Arnica@ Ma femme était de Bruxelles. Elle a vu comment deux communes de cette ville ont été colonisées par l'immigration arabo-musulmane "

Et vous, Géo, quand vous alliez visiter la famille de votre épouse belge, teniez vous ce même langage raciste ( qui est un délit..) et les belges de "souches" ne vous prenaient ils pas pour un immigrant français un peu fa?

Coloniser? N est il pas la France qui avait colonisé l Afrique du Nord (dite le Maghreb) de 1830 au 5 juillet 1962 pendant 140 ans? N est elle pas la France-même qui a fait venir un demi million de maghrébins entre 1946 et 1959 et dès 1960 1 million de main d oeuvre bas de gamme où les français rechignaient de faire ses boulots plus ou moins à ce jour! N oubliez pas que la démographie européenne est vieillissante et il fallait booster l Economie et les naissances mais sans leur cracher à la figure de ces immigrants/migrants 24/24 hrs ce que vous faites.

Voulez vous que je rappelle que début 2017, le 3 janvier et sur un blog-confrère de Mme Hélène Richard-Favre et après l explosion d une véhicule piégée dans un marché à Bagdad et une cinquantaine d irakiens déchiquetés, vous avez dit que vous vous ré-jouissez (le pied quoi...) chaque fois qu il y ait un arabo-musulman de plus qui est assassiné même par les Djihadistes...

Sans autre.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si les Belges ont étudié le Coran et l'islam davantage que les Suisses et il ne s'agit pas de faire un concours à qui à le plus d'immigrés.... Je répondais simplement à votre commentaire comme quoi la Suisse/Genève serait un peu provinciale, qu'on n'aurait pas l'habitude des étrangers, des musulmans etc...

Tout ça pour vous dire qu'il y a BEAUCOUP d'étrangers en Suisse et que nous avons l'habitude d'absolument toutes les cultures, langues et religions.

@Géo: je sais bien, Molenbeek, Schaerbeek etc... La différence avec Genève, c'est qu'à Bxl (Molenbeek & C°), la population est surtout composée de maghrébins d'extraction modeste et inculte. A Genève, nous avons des musulmans du Maghreb, du Machrek, d'Irak, d'Iran, du Kosovo etc. Il y a des riches et des pauvres, il y a des incultes et des érudits ("intellectuel Genevois, ça vous dit qqch ? ;-))))). Il y a des sud-américains, des thaïlandais, des africains, musulmans ou pas etc... Nous avons aussi beaucoup de Libanais chrétiens ou d'Iraniens qui ont fui la guerre et/ou l'islam. C'est le secret d'une mayonnaise réussie: personne ne domine les autres. Les portugais sont tellement catholiques, pieux et pratiquants qu'ils offrent un parfait contrepoids aux hidjabs et autres ablutions.

La laïcité a gagné aujourd'hui et j'en suis ravie. La bataille n'est pas terminée pour autant, les bigotes voilées vont saisir tous les tribunaux à leur portée et nous faire ch.... encore un bon bout de temps. Je considère que l'islam fait sa crise d'adolescence ("regardez-moi! Je fais des conneries, occupez-vous de moi !") et j'ai bon espoir que la raison finira par prévaloir.

Écrit par : Arnica | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

Bien sur que les belges n'ont pas étudié le Coran. Ça, c'est une recherche perso. Mais c'est considérablement plus mixte que dans d'autres villes. A Paris, par exemple, les musulmans vivent pour une grande part dans des "cités" à la périphérie, avec parfois peu ou pas de moyens de communication, ou du moins difficiles. Cela forme des ghettos.

Que des communautés se regroupent dans certains quartiers, c'est normal. Familial, tribal, culturel, cultuel. Mais il n'y a pas autant de barrières physiques ici (bien que cela pourrait être amélioré encore). Et donc, on se fréquente plus aisément. Et apparemment, comme à Genève si j'en crois ton texte, et suite à l'implantation de la CEE et des innombrables organes connexes, la mixité avec tous les groupes ethniques et nationalités est intense. Je preux remonter n'importe quelle avenue, et si je tends l'oreille, j'ai un aperçu de quantités de langues parlées par les autres promeneurs en quelques centaines de mètres, de l'Arabe à... tout en fait.

Et je n'ai jamais dit que Genève était provinciale. Je ne connais pas la Suisse, je le répète une fois de plus. Mais j'ai la perception que la Suisse se considère elle-même comme une enclave, protégée, entourée de montagnes, avec beaucoup de réserves vis à vis des autres. Méfiante. C'est très défensif. Mais je peux me tromper.

Bon, je ne me fatigue pas à répondre à Geo et à sa rubrique "faits divers". J'ai l'intuition, qu'il va tenter de me faire sortir de ma réserve bientôt, sans coup férir! :-)

PDO

Écrit par : PDO | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

La bataille n'est pas terminée pour autant, les bigotes voilées vont saisir tous les tribunaux à leur portée et nous faire ch.... encore un bon bout de temps. Je considère que l'islam fait sa crise d'adolescence ("regardez-moi! Je fais des conneries, occupez-vous de moi !") et j'ai bon espoir que la raison finira par prévaloir
-------------------------------------

L'âge de l'Islam peut être pris en compte: 1400 ans tout de même! Mais effectivement, à époque similaire, les chrétiens n'ont pas fait mieux avec l'inquisition. On peut voir ça comme ça, une histoire de maturité, j'avais fait le lien aussi.

Mais il faut voir la raison pour laquelle les religions monothéistes (qui ont toutes les même source, et sont filles l'une de l'autre: la religion juive a accouché du christianisme, et l'Islam est le rejeton sauce désert de la religion chrétienne: Jésus (sous le nom d'Issa - y est tout aussi présent en tant que prophète, et sont très similaires.

L'esprit est un différent: le judaïsme est une religion autocentrée, dans le sens ou elle préserve la communauté (il est très difficile - il faut 10 générations pour accéder pour un "gentil" à l'appartenance au peuple juif d'adhérer pleinement).

Pour les chrétiens, on ratisse large: il suffit de se convertir pour être membre. Le tout assorti de quelques rites.

Et chez les musulmans, il suffit simplement de prononcer la chahada "il n'y a de Dieu que Dieu et Muhamad est son prophète..."
Ce sont deux formes prosélytes de la même racine religieuse.

En fait, la religion musulmane est une machine de conquête (les chrétiens ne se sont pas privés non plus, il faut dire): elle a été fabriquée dans ce sens. Mais c'est clairement établi: il faut détruire les infidèles et prendre leurs biens.
Et les combats entre musulmans et forces chrétiennes (les croisades, la perte d'Al Andalous - l'Andalousie) - restent toujours coincés dans la gorge des "musulmans intégristes".

Les autres, les plus nombreux ne demandent qu'à vivre tranquillement et en harmonie (pour autant qu'on respecte leurs droits et croyances) avec les populations de leurs pays d'accueil.

PDO

Écrit par : PDO | 10 février 2019

Répondre à ce commentaire

L'échange entre Arnica et PDO est particulièrement intéressant.
Non seulement y est- il question de la perception d'une variante de l'islam ( celle qui préconise le port du voile par une femme comme un choix incontestable )
, mais également la perception que l'on peut avoir d'un pays assez proche à travers les médias ou les blogs.
Comment les Genevois se donnent- ils à voir, quelle image transmettent- ils vers le monde extérieur ?
Les blogs de la TdG ne peuvent pas fonctionner comme miroir fidèle car ils sont fréquentés par des commentateurs de tous horizons, tout comme les rues de Genève.
Les statistiques données par Arnica sont significatifs, tous ces chiffres sont le reflet d'une réalité très complexe. Il manque le chiffre du nombre de frontaliers passant la frontière tous les jours, des dizaines de milliers.
Il est clair que les différents milieux ne se fréquenent pas dans une intense interaction, mais ils sont tout de même amenés à se croiser et bien plus. A " vivre ensemble ".

PDO, il faut venir chez nous pour voir la spécificité du lieu, pour prendre connaissance d'une autre variante du cosmopolitisme. Si cela vous intéresse, s'entend.
Il se pourrait que le fait que nous fréquentions des musulmans originaires d'un peu partout nous fasse entendre des sons de cloche tellement divers, que cette histoire de voile ( à la fois anodin, mais indispensable) soit pris avec grande cironspection, comme le dit Arnica.

Bruxelles est effectivement tout à fait différente de Genève. Ce qui frappe en premier, c'est l'étendue. Les kilomètres d'immeubles et de rues, un certain anonymat. La diversité des gens est évidente, aussi en comparaison avec d'autres villes de Belgique.
De même, Genève est un cas particulier en Suisse. On aime le critiquer, c'est probablement un facteur unificateur ! ;- )))

Écrit par : Calendula | 11 février 2019

Répondre à ce commentaire

"La diversité des gens est évidente, aussi en comparaison avec d'autres villes de Belgique." Justement, c'est faux. Il n'y a plus de Belges à Molenbeek ou à Skaerbeek, ils ont tous été chassés par les Maghrébins. Qui leur ont pourri la vie jusqu'à ce qu'ils partent. Comme cela c'est fait partout dans le 9-3, les quartiers nord de Marseille, partout où "ils" ont décidé de s'implanter...
"Ils", ceux de la même ethnie que Charles 05, je n'ai plus aucun doute à ce sujet, depuis le temps qu'il se dévoile par ici...

"En fait, la religion musulmane est une machine de conquête (les chrétiens ne se sont pas privés non plus, il faut dire): elle a été fabriquée dans ce sens. Mais c'est clairement établi: il faut détruire les infidèles et prendre leurs biens.
Et les combats entre musulmans et forces chrétiennes (les croisades, la perte d'Al Andalous - l'Andalousie) - restent toujours coincés dans la gorge des "musulmans intégristes"."

Complétement d'accord avec PDO...J'en profite pour rappeler à tout hasard ce livre dont j'ai pris connaissance dans ces blogs, qui me paraît très important :
Al-Andalus, L'invention d'un mythe de Serafin Fanjul.

Et aussi d'accord avec PDO qu'il ne faut pas persécuter les musulmans. Mais il ne faut, à mon avis, pas hésiter à porter une critique même dure sur les inadéquations entre leurs valeurs et les nôtres. Sinon quoi ? La "soumission" ?

Écrit par : Géo | 11 février 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.