Océans : bonnes nouvelles des coccolithophores

On annonçait la mort des océans, à cause du réchauffement et de l’acidification. Or les coccolithophores, ces organismes minuscules porteurs d’exo-squelettes en pierre selon leur nom, vont bien. Et prolifèrent.

océan,co2,acidification,coccolithophores,climat,plancton,Cocco et CO2

Ce plancton (image 1) est essentiel dans la chaîne alimentaire marine. De plus il fabrique une coque en calcaire en présence de CO2 – qu’elle piège ainsi et dépose au fond des mers. Son entassement durant des millions d’années a produit entre autres Beachy Head et les autres grandes falaises crayeuses  du Sussex (image 2).

En chimie, l’acide dissout le calcaire. L’acidification des océans devrait donc freiner la prolifération des coccolithophores. Or, selon une recherche effectuée à l’Université de Californie, c’est l’inverse qui se produit. Plus il y a de CO2 et plus il y a de coccolithophores, en particulier ceux près des côtes où l’eau est la plus chargée en rejets divers. Ils sont donc affectés positivement par la variation climatique en cours.

« Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont simplement prélevé des échantillons de coccolithophores qu'ils ont placés dans des réservoirs d'eau auxquels ils ont ajouté des niveaux de dioxyde de carbone (CO2) qui correspondent océan,co2,acidification,coccolithophores,climat,plancton,aux projections faites pour le milieu ou la fin du siècle. Ils ont observé que le phytoplancton utilisait ce CO2 en surplus pour se développer. »

 

 

Un gaz ami

L’actuelle variation climatique n’aurait-elle pas les effets apocalyptiques annoncés? Le responsable de cette étude précise, comme pour s’excuser:

«Le fait qu’ils soient affectés positivement n’est pas nécessairement une bonne chose. L’océan est un système complexe. Cela va entraîner des changements dans l'écosystème. Des changements dont nous ignorons encore la portée.»

On a bien compris les climatologues alarmistes: quand ça va bien ça prépare le pire. Et ils ont une peur irrépressible de tout changement. Or c’est bien parce que l’océan, océan,co2,acidification,coccolithophores,climat,plancton,comme l’atmosphère, est un système complexe que les additions de CO2 anthropique les plus alarmistes sont mises en défaut.

Plus de CO2 produit plus de plancton capteur, contribuant ainsi à son propre équilibrage atmosphérique, de même que la végétation a crû de 20 à 30 % depuis quelques décennies, ce qui permet de piéger encore plus de CO2 et de réduire le risque de famines. Ce gaz non polluant est un ami de la vie. Si sa quantité diminue trop la végétation s’appauvrira et les grandes famines seront de retour.

Faut-il être pour une planète sans CO2, comme on peut le lire lors de certaines manifestations-processions pour le climat (image 3)? La nature n’a pas le même point de vue que les dieux du Giec.

 

Catégories : Environnement-Climat 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "Or, selon une recherche effectuée à l’Université de Californie, c’est l’inverse qui se produit." C'est une façon de parler. On sait ça depuis longtemps. Il y a acidification mais HCO3- est un acide faible, à la différence de H2CO3. Et c'est un passage obligé pour se mêler à Ca++.
    Réaction connue depuis...200 ans ? Ou plus ?
    Les Californiens réinventent l'eau chaude, en quelque sorte. Mais peut-être est-ce utile face aux gurus du réchauffement qui disent de plus en plus n'importe quoi, pourvu que ce soit catastrophiste...

  • A noter, pour compléter Wiki) :

    Précipitation du carbonate de calcium

    Le carbonate de calcium se forme dans les milieux aquatiques (le plus souvent dans l'eau de mer). Il résulte de la précipitation d'ions dissous. Cette précipitation suit la réaction :

    C a 2 + + 2 ( H C O 3 − ) ↔ C a C O 3 + C O 2 + H 2 O

    Cette précipitation est facilitée par les organismes à coquille ou carapace (mollusques, oursins, coraux, algues planctoniques…), par la respiration des êtres vivants, ou par le brusque dégazage des eaux.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Calcaire

    La réaction est beaucoup plus complexe que ça. Il est question de pressions partielles et de température. Mais en gros, le CO2 devient du HCO3- lorsqu'il est absorbé par l'eau. L'eau gazeuse est légèrement acide...
    Et s'il y a des montagnes en calcaire, c'est dû à ce phénomène qui n'est pas prêt de s'arrêter...

    Hier, sur la chaîne "Science et Vie", les catastrophistes nous parlaient du grand Refroidissement que va provoquer le réchauffement climatique par interruption du Gulf Stream. On l'a déjà mentionné souvent ici depuis des années... On se demande bien ce qu'ils cherchent à vendre, ces excités de la catastrophe...

  • La passion l'émotion n'ont jamais aidé la science. Or on joue constamment sur l'émotionnel que ce soit avec le climat ou le nucléaire précédemment ...

  • Bonjour Homme libre merci pour ce billet qui met du baume au cœur à tous les dégoutés du catastrophisme qui revient comme peau de chagrin ou avant les fêtes ou avant les vacances
    Bonne Année 2019

  • Bonsoir Lovejoie,

    Merci. Pour vous aussi une bonne année à venir.

  • @Homme libre MERCI et bonne soirèe

  • J'ai lu et j'ai réagi. Ce n'est peut-être pas bien, mais j'en ai assez qu'on nous balade dans les pires décharges pour nous marquer d'une culpabilité qui n'est autre que du sévisse intellectuel.
    Ici je répond au billet de voeux de Dame Alder. J'aurais mieux aimé, nettement plus aimé que ces voeux viennent de son coeur et non pas d'une jeune fille primée par l'officialité du lobby du moment.

    Aperçu de votre commentaire

    Madame,
    Je pense que vous ne publierez pas ma réaction, je prends quand même le temps de la rédiger en comptant sur le sens de l'ouverture aux autres et de la démocratie qu'il a toujours gagné les gens de dialogue.
    Cette jeune fille, et non plus enfant, est une aubaine pour la planète. Vous avez raison de le souligner, mais le marché du carbone est une aubaine pour nos pays post-industrie, elle permet, en particulier, à la France, le leader du bavardage sur le sujet de capitaliser un droit extraordinaire: celui de faire payer aux petits peuples les faits des tout grands pollueurs contre lesquels les gouvernements restent muets.
    En cela, il me reste une question subsidiaire à laquelle je n'ai trouvé de réponse nulle part. Vous qui êtes partie prenante d'une écologie active et faites partie d'un parti qui se dit fer-de-lance au plus haut niveau du pays, mais aussi des patriotiques super-marchés monopolistiques, Migros et Coop, pour ne citer qu'eux, vous pouvez sans doute nous éclairer: Où va l'argent du carbone. Comment se répartit-il? Qui encaisse? A quoi est-il affecté? Comment fonctionne ces crédits? Qui et quelle entité gère cette manne? Quels moyens de recours en cas d'injustice avérée? Qui évalue? Qui arbitre? Pour réparer quoi?

    Le lobby des hydrocarbures, surtout les grandes compagnies installés sur nos territoires occidentaux et qui ont aussi leur participation ou leur contrôle dans les compagnies aériennes dont le kérosène est exempt de toute taxe (un cadeau d'état), ne sont pas à un contraire près: Ils est normal pour elles, que le modeste consommateur paie (deuxième cadeau) la pollution que ces compagnies génèrent, par la vente des carburants. N'est-ce pas là, une rétro-commission sur la vente déjà réalisée? L'état-dupeur s'adonne à cette supercherie se prive avec cet argent donné, des moyens de réaliser des alternatives d'envergure. Le tour de passe-passe est génialement trouvé n'est-ce pas!? Le grand marché qui dupe le petit peuple dépendant de son auto pour aller travailler...

    Le marché est intéressant, il permet aux états de marchander d'autres concessions inavoubles en haut lieu. Une fois de plus le petit peuple culpabilisé finance ces fastes du mensonge.

    La véhémence d'une voix qui vient du fond d'un pays ne connaît pas les sources du mal qu'elle dénonce. Une voix qu'on maintiendra innocente et pleine de bonté. Elle forcera à concéder. Marketing électoral quand tu nous tiens!

    Y-a-t-il un combustible qui ne rejette ou ne cause pas de pollution que j'aurais ignoré?

    Il y a d'autres sources d'inquiétudes, mais laissons démarrer 2019, une année clef, bonne ou mauvaise, mais passionnante, il nous sera temps de découvrir bien d'autres méfaits que les dirigeants nous réservent. Ils nous diront eux-même vers quoi notre regard devra être posé et quels combats nous devrons mener.

    Écrit par : Beatrix | 02/01/2019

    NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.



    Coucou Cocolithophore! On ne te connait pas encore mais on en a déjà un avis négatif du côté des écolos.

    Bonne année John!
    Je vous fais une grosse bise d'amitié et merci infiniment pour tous vos billets emplis d'humour, de vérité et de couroux.

  • https://www.les-crises.fr/david-attenborough-leffondrement-de-notre-civilisation-est-a-lhorizon/

    Les Amis de la Terre ont déclaré que le parrainage du sommet par une entreprise de charbon polonaise « était un doigt d’honneur au climat ».

  • Juste pour vous faire connaitre, si pas connu, car j'aime souvent écouter vos suggestions musicales.

    https://www.youtube.com/watch?v=k2V3NrvThlg&list=RDZ1eUMVjwuAE&index=2

    Que votre année soit porteuses de bonnes ondes positives et chaleureuses.

  • Bonjour Beatrix,

    Avec quelque retard je vous remercie pour vos voeux.
    Je vous fais également les miens et espère continuer à vous lire, ici ou ailleurs.
    Nous n'avons pas la même vision politique mais nous convergeons sur certaines analyses, et vos avis sont toujours étayés et documentés, donc intéressants à découvrir.

    Bien à vous!

  • Bonjour Corélande,

    Un vif merci pour votre attention.
    Vous me faites découvrir un groupe que je ne connaissais pas, et une chanson bien intéressante portée par de beaux arrangements vocaux. J'aime.

    Une bonne année pour vous aussi, Corélande.

Les commentaires sont fermés.